Apprends à
calculer tes prix !

Bienvenue sur cette page dédiée au calcul de tes prix de vente !

Chercher des infos sur ce sujet est la preuve que tu te poses les bonnes questions sur ton projet créatif et que tu veux faire les choses bien.

Ce n’est pas donné à tout le monde, et pour ça je te félicite ! C’est une démarche très professionnelle !

 

Tu trouveras ci-dessous 4 onglets comprenant un article chacun. Ils sont disposés de gauche à droite (ou l’un sur l’autre si tu es sur mobile).

Pour afficher celui que tu veux lire, il te suffit de cliquer sur le titre.

 

Je t’ai écris ces articles en adaptant la comptabilité et le calcul de prix aux entreprises créatives.

Tu trouveras donc des infos très précises et qui te sont destinées.

 

Bonne lecture ma Jolie Pie

Calculer son chiffre d’affaire idéal  de ton Chiffre d’Affaire (C.A pour les intimes smile ) est très important, ça te permet de savoir combien tu dois vendre par mois pour vivre de ta passion et du coup, combien tu dois faire de bijoux aussi.

A partir de ce chiffre, tu pourras prévoir tes stratégies de vente pour atteindre ton C.A tous les mois, ou anticiper un perte de C.A en cours de mois et réagir !

Ce que je vais écrire là, n’est valable que pour les créatrices/teurs en micro entreprises à régime micro-social (ancien auto-entrepreneur). Pour le régime réel, le calcul est beaucoup plus complexe et comme tu es censé(e) avoir un comptable, c’est avec lui que tu feras cet exercice. thumbsup

Ce que je t’apprend là, tu peux aussi l’appliquer à la préparation d’une expo et au calcul de son budget.

Alors c’est parti !

 

calculer son chiffre d'affaire idéal - vendre ses créations

source : pixabay.com

 

Quand je parle de calculer son chiffre d’affaire idéal, je parle bien entendu de faire une ESTIMATION. Avoir une base de travail pour savoir combien de bijoux tu dois crées et combien de bijoux tu dois vendre par mois pour vivre.

Anticiper en cours de mois la baisse de chiffre d’affaire et réagir.

Puis plus tard, comment anticiper les périodes creuses.

Bref, tu l’as compris, calculer son chiffre d’affaire mensuel, c’est VITAL pour savoir où tu vas et comment avec ton entreprise !

 

 

Calcule de tes dépenses

Pour calculer son chiffre d’affaire idéal, il faut d’abord que tu calcules tes dépenses mensuelles, c’est-à-dire tes charges mensuelles. Dans ces dépenses, il y a le loyer, l’électricité, téléphone, etc. Ainsi que tes charges variables, c’est à dire des frais qui changent souvent comme tes supports de communications (pour la communication de base. Pour la communication ponctuelle de tes événements par exemple, tu peux utiliser ta trésorerie que tu verras dans un futur PDF), tes consommables tels que des cartouches d’encre de l’imprimante, ton matériel, etc. Bref toutes tes dépenses par mois.

En plus de tes dépenses mensuelles, pense à toutes tes dépenses annuelles ! Par exemple, ajoute la CFE (Taxe Foncière des Entreprises). Si tu en as déjà payée une, prend le montant et divise-le par 12 (nombre de mois de l’année), tu pourras alors rajouter ce montant à tes charges mensuelles et mettre l’argent de côté au fur et à mesure des mois. Si tu ne connais pas le montant, appelle les impôts et demande-leur une estimation ou une fourchette au moins. Car le calcul se fait en fonction de la localisation de ton atelier et de ton CA.

Si tu as des dépenses occasionnelles comme les stands par exemple, prévois aussi une estimation à l’année et divise le tout par 12. Tu auras le prix que ça te coute au mois. Cela inclus bien entendu de prévoir tes stands à l’année pour pouvoir t’organiser (on a vu tout ça dans cet article sur l’organisation de ton année créative : clic).

 

 

Calcul au prorata de tes charges fixes

Concernant ton loyer, si tu as un atelier à l’extérieur c’est simple, tu comptes ton loyer par mois. Si tu crées chez toi, divises le loyer de ton appartement ou de ta maison par le nombre de mètres carré. Ainsi, tu auras le prix au mètre carré et tu pourras multiplier ce nombre par le nombre de mètres carré qu’occupe ton atelier.

Par exemple, sur un loyer de 500€ pour un appartement de 60 mètres carré, le prix au mètre carré est de 8,33€ (500€ diviser par 60). Tu calcules que ton atelier est dans une pièce de 12 mètres carré (un mur de 4m de long sur un mur de 3m de long), tu multiplies alors 12 par 8.33€ et tu auras le prix du “loyer” de ton atelier, soit 100€.

Tu fais le même calcul pour toutes tes charges comme le gaz ou l’électricité que tu consommes dans l’atelier par exemple. Il faut que tu aies au moins une fourchette de prix.

 

 

Chiffre d'affaire idéal

source : pixabay.com

 

 

Pour le “gros” matériel de travail de l’atelier (machine, pince, table, etc…), tu amortis le coût de ce matériel sur une durée. Si on prend un exemple de 300€ de matériel que tu comptes utiliser pendant 3 ans à l’atelier, tu calcules 300/36 mois.

Ça te donne 8.33€ par mois à répercuter sur le prix de tes créations. Tu ajoutes alors ce montant dans tes charges mensuelles.

Le total de toutes les dépenses qu’on vient de voir correspond à tes charges mensuelles. Je n’ai pas ajouter ajoute pas le RSI car il s’ajoute plus tard.

Pour cet article, on va partir sur un exemple avec un total de 300€ de dépenses par mois.

 

Calcule de ton C.A mensuel idéal

Pour calculer son chiffre d’affaire idéal, tu pars du salaire que tu aimerais te verser, on va dire par exemple 1000€ par mois. A cela, tu rajoutes tes charges mensuelles que tu as listées juste avant (l’exemple de 300€ par mois).

Ensuite, tu ajoutes le matériel de création (perles, tissus, apprêts, fils etc), prévois une estimation de dépenses mensuelles. On parle bien de faire une ESTIMATION (j’insiste vraiment) que tu pourras affiner au fur et à mesure des mois à venir en suivant tes ventes. En général ça oscille autour des 200€.

Si tu as déjà assez d’anciennes factures de matériel de création pour avoir un résultat réel, tu additionnes tes factures sur un an et tu divises le total par 12 pour faire une moyenne de tes dépenses mensuelles.

A ce stade, on est donc à 1000€ de salaire + 300€ de charges + 200€ de matos + 8.33€ de matériel calculer plus haut, soit 1508.33 €.

A cela tu rajoutes ta marge. A ce stade du calcul, ce n‘est pas évident de savoir combien de marge ajouter car ça dépend de tes canaux de distribution et de ta façon d’appliquer la marge sur chaque création. Je te conseillerais d’appliquer une marge moyenne. Pour l’exemple, on va prendre 20%. Tu pourras affiner ce % après avoir lu tous les PDF de l’atelier, notamment celui sur la marge.

Donc 1508.33 x 20 /100 = 301.66€ de marge à ajouter.

J’arrondis le total du C.A à 1810€.

A cela, tu rajoutes tes cotisations de 13.14%, tu calcules donc 1810 x 1.1340 = 2052,54€ (soit 242.54€ de RSI par mois).

Pour info, j’ai multiplié par 1.1340 au lieu de multiplier par 13.40 et de diviser par 100, c’est une sorte de raccourci. Tu rajoutes le RSI à la toute fin de ton calcul, car en tant que micro entrepreneur au statut micro-social, tu es taxé(e) sur la totalité de ton C.A, tu ne peux déduire aucun frais (ni postaux, ni Paypal, etc…).

Maintenant, tu sais donc que tu as besoin de vendre pour 2052.54€ par mois pour te payer, acheter ton gros matos et payer tes charges.

 

 

source : pixabay.com

 

 

Combien faut-il que tu vendes de créations par mois ?

Pour savoir combien de créations tu dois vendre pour arriver à ce C.A, tu le divises par le prix moyen de tes créations.

Pour calculer ce prix moyen, tu additionnes le prix de toutes tes créations et tu le divises par le nombre de créations que tu as additionné, comme quand tu calculais la moyenne de tes notes à l’école =) Toujours en exemple fictif, on va dire que ton prix moyen est de 40€. Tu calcules donc 2025.54€ / 40 = 52 (j’ai arrondi), tu dois donc faire 52 ventes à 40€ dans le mois pour faire ton chiffre d’affaire idéal et couvrir tous tes frais. Ce qui te fait 2.08 vente par jours (j’ai compté que 25 jours par mois en enlevant 2 jours de congés par semaine).

Tu dois donc faire environ 2 ventes par jour pour vivre de ta passion. Et là, grâce à ces chiffres, tu te rends compte que finalement, ce n’est pas aussi insurmontable que ça de vivre de sa passion.

 

 

Calcul du C.A idéal pour une expo

Pour calculer le C.A idéal à faire pendant une expo, il faut que tu calcules les frais de l’expo + l’amortissement de ton matériel d’exposition.

Comment faire ?

On va partir sur l’exemple que j’ai acheté 200€ de matériel d’expo (buste, table, deco etc) et que je compte utiliser ça pendant 2 ans.

Je prévois alors un nombre d’expo pour ces deux ans.

  • Si finalement ce matos tient plus longtemps que le nombre d’expo que j’ai prévu sur ces 2 ans, c’est pas grave, au contraire. Il sera payer et amortie, le temps que je l’utiliserais en plus sera 100% bénéf.
  • Par contre, si finalement il a tenu moins longtemps que prévu c’est moins cool, car ça veut dire que je ne me suis pas remboursé(e) le matériel complètement. Il faut alors revoir la durée d’amortissement et l’allonger pour le prochaine achat.

Je continue dans mon l’exemple en prévoyant 9 expos sur 2 ans. Je divise donc les 200€ de matos par 9, ça me donne environ 23€ de frais à rajouter pour les prochaines 9 expos, en plus des frais de stands habituels comme l’essence, les frais de stationnement, le prix de l’emplacement, la bouffe, la pub etc ect.

Calcule donc bien tous tes frais, ajoute l’amortissement de ton matériel, et tu sauras comment de C.A tu dois faire pendant ton expo pour être bénéficiaire. En général, les professionnels disent qu’il faut faire 2 fois plus que le montant dépensé minimum.

Grâce à ce calcul, tu sauras exactement combien de bijoux ou accessoires tu dois faire et vendre pour y arriver. Et ça c’est juste génial pour t’organiser !

 

lespiesbavardes.com vendre ses créations

source : pixabay.com

 

Bien sûr, là c’est schématisé, c’est pour te montrer que c’est accessible à tout le monde. Il faut être le plus précis possible dans tes calculs !

Mais, pas besoin de sortir de St Cyr pour se donner une base de travail qui donne une dimension réelle à ton projet, ça l’ancre dans la réalité, dans ton quotidien, là on parle de concret. Et tu te rends compte que vendre 2 bijoux par jours (j’arrondis) ben c’est pas si insurmontable que ça kiss

Si tu as du mal à tout comprendre, don’t worry Petite Pie ! J’ai crée pour toi l’atelier “calculer ses prix pour ne plus se faire plumer (enfin!)” qui est disponible ici: clic ! Je t’y explique le calcul de tes prix encore plus en détails et surtout adapté aux entreprises créatives. Le tout est accompagné d’un tableau de calcul Excel (et .odt si besoin) semblable à un logiciel pour que tes prix soient toujours au plus juste !

Dans le calcul du coût de revient, tu dois inclure ton temps de travail pour la fabrication de tes créations, c’est à dire ton salaire. Mais aucune créatrice (ou si peu !) y pense.

Moi-même, avant qu’une amie m’ouvre les yeux, je ne calculais pas mon temps de travail et je n’avais donc pas de salaire prévu dans mon prix de vente final. Je faisais mes prix à la louche… Aheum notepeek

Or, comme je te l’ai dit dans un article du blog, notre travail de création est un métier. Et comme tout métier, il y a un salaire à la clef, sinon tu ne pourras jamais vivre de ta passion.

Voici un peu d’aide.

 

 

Calcul de ton cout de revient pour ses créations bijoux - ton arif horaire

source : pixabay.com

 

 

Le coût de revient de ta création (ou prix de revient comme tu préfères), c’est ce que te coûte ta création à la sortie de l’atelier. Que se soit en matériel, en charges fixes, en emballage, en frais postaux et et….en temps de travail bien sûr !

J’explique le prix de revient (et pleiiiiiins d’autres choses) beaoucp plus en détail dans l’atelier “calculer ses prix pour ne se faire plumer (enfin) !” qui est ici.  Ici, nous allons attaquer une partie de l’atelier : le calcul de ton tarif horaire exclusivement.

 

 

Salaire de SMICard et de cadre

Avant toute chose, il y a une notion importante que je veux que tu intègres, celle de la valeur du tarif horaire que tu t’accordes.

Le tarif horaire de base en France est le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance). Il est de 9,76€ brut et une fois les charges patronales et salariales déduites, il est de 7.58€ net de l’heure environ. Ce salaire est prévu pour les salariés, les ouvriers, les employés. Des personnes qui sont là pour effectuer une ou plusieurs tâches précises sous les ordres d’un responsable qui est souvent agent de maitrise ou cadre. En gros, ce sont des exécuteurs.

Les agents de maitrise ou les cadres, eux, sont des décideurs (pour les agents de maitrise, ça dépend du poste, on est d’accord 😉 ), le calcul du salaire est donc différent. Surtout pour les cadres, car ils ont beaucoup de responsabilités et de choses à gérer. Ils dirigent des sociétés ou ont des postes clefs, essentiels pour la pérennité d’une entreprise, tout repose sur eux.

Ça ne te rappelle pas quelqu’un ?

TOI dans ton projet créatif !

Et oui, c’est là, une autre grosse erreur que font beaucoup de créatrices. Elles prévoient de se payer au SMIC dans leur projet créatif. Souvent parce qu’elles ont toujours été payées au SMIC et y sont habituées.

Peut-être que toi aussi tu penses te payer au SMIC ?

Pourtant, tu es bien un décideur dans ton projet créatif. Doublé d’un exécuteur ! Donc toi, plus que quiconque, devrais te verser un salaire en conséquence. Sans compter que tu fais du “Made in France” et non d’une “Made in China en usine”, alors pourquoi te payer comme une ouvrière chinoise ?

 

 

Parce que tu crées, mais pas que…

En plus de créer, tu passes donc du temps sur les expos, à faire des recherches de fournisseurs ou d’idées créatives, à répondre aux mails, à monter des projets, faire ta compta, gérer ta page Facebook, mettre ton blog à jour, faire ta promotion, te former etc… Autant d’activités ESSENTIELLES pour lesquelles tu ne te payes pas.

Personnellement, la création m’a toujours pris beaucoup moins de temps que le reste des activités dans ma microentreprise. Donc si tu ne te payes pas ce temps passer à l’atelier sans créer comment tu vis ? Comment tu manges ? Si tu ne fais plus que créer et que tu arrêtes de faire tout le reste qui connaitrait ton entreprise ? Il faut que tu prennes le temps de la promouvoir. A moins que tu vendes à des professionnels et encore.

Pour que ton projet soit viable, ces activités non rémunérées doivent entrer dans le calcul du coût de revient de tes créations, donc de ton tarif horaire !

Si tu te payes au SMIC, on a vu plus haut que tu dévalues ton rôle dans l’entreprise, donc tu te dévalues personnellement. Mais en plus tu ne te payes pas assez pour rendre ton projet viable, donc tu sabotes ton projet créatif !

 

calcul du cout de revient de ses créations de bijoux et accessoires

source : pixabay.com

 

 

Combien dois-tu te payer ?

Ton salaire minimum doit être de 15€ de l’heure. Pour payer le temps que tu passes à créer et tout ce temps à côté que tu ne factures pas. Et si tu culpabilises de te payer 15€ de l’heure, dis-toi que vu que tu ne te payes que sur le temps de fabrication, alors que tu passes 3 fois plus de temps à faire le reste. Au final, ça ne te fait pas grand-chose de l’heure.

La plupart des créatrices qui font des bons prix et que je connais se paient entre 15 et 30€ de l’heure pour leur travail créatif, en couture ou en bijoux !

Certaines prennent en compte leurs diplômes d’école d’Art ou autres qualifications dans la création. Car oui, ta créativité aussi se paye et fait que ton salaire horaire est plus élevé.

D’autres, définissent leur tarif horaire en fonction de la maitrise ou rareté de leur technique.

Perso, je suis autodidacte, donc mon tarif horaire a augmenté doucement au fil des années et de l’amélioration de mes techniques de fabrication, de mon expérience. Sur la fin de La Dame de Lys (feu ma marque de bijoux), j’étais à 20€ de l’heure.

Ton minimum, que tu sois autodidacte ou non, doit toujours être de 15€ de l’heure.

Oui j’insiste, car je sais ce que tu te dis « mais c’est trop cher ! Mes créations ne vont jamais se vendre ! ». Comme je te l’ai déjà écrit dans un des premier PDF, ce n’est pas que le prix de ta création qui compte, mais sa valeur !

Et 15€ de l’heure, ce n‘est pas si cher payé que ça, au regard de tout le travail que tu fais.

Est-ce que tu accepterais qu’un employeur t’embauche et ne te paye que la moitié du salaire que tu mérites ?

Non je ne pense pas !

Alors pourquoi maintenant que tu es ton propre patron tu accepterais de te sous-payer ?

Puis, 15€ de l’heure ça ne fait pas beaucoup plus sur le prix de ta création ! Un exemple : pour une bague avec cabochon en verre par exemple, tu mets quoi ? Grosso merdo 15min de montage ? Moins, surement.

Donc, tu divises 20€ de l’heure par 4 (4x15min font 1h) et tu obtiens un résultat de 5€. Ce sera le tarif horaire que tu appliqueras à ta bague. Ce n’est pas énorme.

 

Petite aparté :

Il y a pas longtemps, j’ai lu dans un livre pour créatives, que le calcul de ton prix de vente se basait sur le SMIC alors que non surtout pas ! Pour les raisons que je viens de t’expliquer.  Il est aussi écrit dans ce livre que la marge sert à payer ces charges (électricité, gaz, loyer et cotisations sociales) et que le bénéfice servait à se payer. C’est faux et archi faux !! La marge sert à faire tampon pour proposer des réductions quand tu veux faire des actions promotionnelles ou vendre aux pros. L’argent de ta marge sert à augmenter ta trésorerie.

Enfin, ton bénéfice sert aussi à ta trésorerie.

Trésorerie qu’il faut garder de côté et qui te sert à acheter du matériel pour tes prototypes par exemple ou à acheter un gros volume de matos d’un coup si tu as une grosse commande imprévue (ou Noël qui approche). Ça sert aussi à payer tes campagnes de pub (flyers, affiches, pub payante sur Facebook etc) et d’autres choses. Si tu te bases sur ta marge pour payer tes frais, tu ne les payeras pas et surtout tu devras augmenter tes prix au fur et à mesure que tes charges et tes cotisations grimpent.

 

 

Rogne sur tout, mais pas sur ton tarif horaire !

Si tu ne veux pas faire des prix qui collent à la réalité car ça te semble trop cher, il faut que tu arrêtes de proposer de la création unique. Les bijoux, accessoires et vêtements uniques prennent beaucoup de temps et coûteront plus cher à la vente, ce sont des produits haut de gamme !

Si tu veux diminuer le prix de ton temps de travail sur tes créations, tu ne réduis pas ton tarif horaire, tu fais des mini-séries de chaque création (en faisant des déclinaisons couleurs ou non). En produisant à la chaîne, tes créations te reviennent moins chères.

Pourquoi ?

Parce que tu comptes combien de bijoux ou accessoires tu fais en une heure, puis tu divises ton tarif horaire pas ce nombre. Par exemple, si tu fais 5 broches en 1h et que ton heure est à 15€, tu divises 15 par 5 ce qui te donne un total de 3€. Tu rajoutes donc 3€ de tarif horaire dans le prix de ta création.

Pour la couture, tu fais plusieurs créations avec le même patron, ça réduit le coût aussi ! Dans ce cas, tu traces et coupe plusieurs fois chaque morceau du patron pour faire plusieurs créations avec. Ça réduit considérablement le temps de travail.

A contrario, si tu veux faire des vêtements, du bijou et accessoire haut de gamme, propose de l’unique bien fait, bien fini et original !

Enlève la moindre trace de colle à l’aiguille, fais des pièces uniques sur lesquelles tu mets beaucoup de détails et prends ton temps.  Mais là, tes créations ne valent plus 50€ et tu assumes ce choix.

Le choix du prix dépend de ton positionnement sur le marché. Et je ne te parle pas de la place de ton stand au prochain marché de créateurs hein, mais de positionnement marketing. Un positionnement c’est, par exemple, si tu as décidé de faire du haut de gamme ou non. Ça, ça se décide dès le début de ton projet, ça fait partie de ta stratégie marketing, c’est à dire du plan que tu as prévu pour ton entreprise.

 

 

caisse metallique pour expo matériel de base pour créateurs de bijoux debutants

source: Pixabay.com

 

 

Et si tu veux encore baisser le prix de tes créations, ne rogne toujours pas sur ton tarif horaire, il y a d’autres solutions !

  • Rognes sur le prix de tes fournitures en achetant en gros chez des grossistes que tu trouves sur Internet en tapant « grossistes matériel bijoux ». Si tes commandes ne sont pas assez importantes pour avoir accès aux grossistes, associes-toi à des amies créatrices et faites vos commandes ensembles !

 

  • Rognes sur le nombre de fournitures par bijoux ou accessoires. Avec La Dame de Lys, parfois, je créais un “produit d’appel”, c’est à dire un produit plus simple et moins cher pour attirer des nouveaux clients ou attirer mes clients pour qu’ils voient mes autres nouveaux produits haut de gamme, mais sans jamais diminuer mon tarif horaire. Je mettais juste moins de détails (donc moins d’estampes et/ou de breloques) sur le bijou et le prix s’en retrouvait réduit.

 

  • Rognes sur les finitions de ton bijou ou de ton accessoire ! Je connais des créatrices qui laissent apparentes les traces de colle au dos de leurs créations, sans aucun complexe. Ça peut sembler irrespectueux, mais c’est du bijou unique vendu entre 5 et 15€, à ce prix on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre ! C’est à toi de définir l’image de marque que tu veux transmettre à tes clients, car le prix doit être cohérent avec cette image.

 

Autre chose, en aucun cas, tu ne rognes sur ta marge pour être moins chère. Sauf si c’est pour une action promotionnelle ponctuelle.

Car, oui, quand tu fais une action promotionnelle ce n’est pas de façon arbitraire, ni tous les mois.

Tu ne réduis pas ta marge constamment parce que tu crois que tu vends trop cher et que tu veux vendre un peu. Ça ne fonctionne pas comme ça.

Si tu vends un peu moins cher, c’est dans l’optique de vendre plus ! Pas de vendre tout court.

Tu proposes donc ponctuellement des remises (pourcentages ou frais de port gratuits) et tu impactes ses remises sur ta marge.

Donc, si ta marge n’est pas très élevée, tu ne pourras pas faire de grosses réductions car tu dois toujours te garder un minimum de 20% de marge en vente directe.

 

 

fabrication bijoux cacul coût de revient

photo credit: Petit Plat – Stephanie Kilgast

 

 

Les prix du marché

Au-delà du fait de se payer correctement, par respect pour soi-même et pour son travail, il s’agit aussi de respect pour les autres. Souvent, les créatrices qui ne calculent pas correctement leur coût de revient et/ou leur tarif horaire “cassent les prix du marché”. C’est à dire, qu’avec leurs prix de vente dérisoires, pas du tout égaux à la quantité de travail et de matériel fourni (contrairement à leurs collègues créatrices qui calculent leur prix correctement), elles finissent par tirer la profession et les prix des créations vers le bas. Les créatrices n’arrivent plus alors à vivre de leur travail et des ateliers ferment.

Voilà une des graves conséquences des prix de vente mal calculés.

On appelle ça aussi de la concurrence déloyale. C’est d’ailleurs essentiellement de ça qu’est accusé l’auto entrepreneur et la microentreprise (entre autres choses). C’est pour ça que notre statut et nos conditions de travail se durcissent chaque année. Les artisans installés depuis longtemps en entreprise classique, estiment que les microentrepreneurs sont tous des parasites, des amateurs ignorant les règles du marché et cassant les prix de celui-ci, ce qui leur fait perdre de l’argent. C’est pour ça que maintenant, il y a des stages de préparations obligatoires payants tout ça tout ça…. On cherche à nous responsabiliser. Mais surtout à nous détruire.

Donc des prix de ventes mal calibrés ont bien plus de conséquences que tu ne peux le croire.

Alors par respect pour les autres et pour toi-même, pour que ton travail soit pris au sérieux, paye-toi CONVENABLEMENT, si tu veux pouvoir durer dans le temps et vivre de ta passion.

Le minimum en création est de 15€ de l’heure, applique-le et réduis le reste de tes charges si tu veux que tes tarifs restent au même niveau qu’avant.

Cet article est un extrait de l’atelier en ligne “calculer ses prix pour ne plus se faire plumer (enfin!)” qui est accessible ici : clic ! Avec lui, tu apprendras à décoder les méandres du calcul de prix et tu comprendras la valeur de ton travail créatif !

En plus, il contient 1 tableau Excel (ou ODT, il y a les deux versions) pour automatiser le calcul des prix de tes créations (en vente directe, pour les pros et pour les dépôt-ventes).

Avec cet atelier, tu seras prête, tu sauras vendre tes créations au bon prix et tu ne te feras plus plumer par tes clientes, et les boutiques !hero

Alors plus d’excuses, pratique les bons prix heart

Le « prix psychologique » est le prix idéal auquel tes clients t’achèteraient ton produit.

Si tu le fais moins cher, tes clients penseront que tes créations sont de la merde. Si tu le fais trop cher, personne ne te les achètera.

Il faut avoir le bon prix, celui qui te paye et couvre tes frais, mais aussi qui satisfait tes clients.

Les grands groupes et les grandes enseignes gèrent le prix psychologique de façon à vendre le plus possible. Quitte à vendre sous le prix de revient, ce qui compte c’est alors de vendre en quantité pour passer le seuil de rentabilité et gagner de l’argent.

Pour toi, créatrice/créateur, ce prix d’acceptation (son autre petit nom) se gère d’une autre façon et se base beaucoup sur la perception de valeur de tes créations.

 

lespiesbavardes.com calcul prix création

source : pixabay.com

 

Pourquoi un prix psychologique ?

Les grandes enseignes commerçantes de tout horizon (alimentaire, confection, business, assurance etc…) ont bien compris l’impact du prix psychologique sur leur vente. Pour l’obtenir, ils réalisent des sondages, des études de marchés, des tests de marketing etc.

Ce prix d’acceptation (ou psychologique donc) se décline en deux possibilités.

  • Il y a ceux qui étudient le prix parfait pour vendre plus, quitte à vendre sous le prix de revient parfois (les enseignes industrielles, les grands groupes).
  • Et ceux qui prennent en compte la notion de valeur qu’induit ce prix.

Toi, en tant que créatrice/créateur, c’est cette notion de valeur que tu dois retenir du prix psychologique. En effet, ton prix affecte la perception de la valeur qu’un client se fait de ta création.

 

La perception de la valeur de tes créations

 

A travers ton prix

En gros, on peut dire que pour ton client :

Petits prix = création de merde // Bon prix = création de qualité pour privilégiésurprised

Alors, je t’entends déjà râler « Ouai pour « privilégié » … Mais moi je veux créer pour tout le monde ! ».

STOP !

Tu te méprends complètement sur le sens du mot « privilégié » ! Je n’ai pas écrit « pour une élite ».

« Privilégié » est écrit dans le sens où client se sentira privilégié, unique, s’il achète ta création.

STOP !

Arrête de te dire que tu ne verrais pas pourquoi ton client se sentirait privilégié avec ta création ! Non mais !

C’est n’est pas directement dû à ta création que le client se sentira privilégié mais au client lui-même. Quand un client peut s’offrir une création, il se valorise lui-même ! Il est heureux d’avoir pu se payer ça, c’est une des récompenses qu’il s’offre dans la vie, c’est un moment privilégié pour lui.

Par exemple, à titre perso, je suis une addict des boucles d’oreilles, j’en achète au moins une paire par mois à des créateurs. A chaque fois que j’ouvre mon colis, c’est le même sentiment d’excitation, de satisfaction. A chaque fois que je les porte, je me sens fière, je crane un peu j’avoue. Je peux me payer des articles de créateurs quoi ! C’est hyper valorisant ! Je travaille dur pour ça !

Tu comprends mieux ce que tu apportes à ton client ? On appelle ça la valeur ajoutée. Et la perception de cette valeur est primordiale.

Donc, pour que la perception de la valeur de tes créations soit au niveau mérité, il faut leur coller un bon prix. Et pas des prix comme chez Claire’s ou Moa.

Sinon, bien sûr que tes clients se diront que tes créations ne valent pas mieux que les bijoux fantaisies bas de gamme de ces enseignes.

En plus d’être insultant pour ton travail créatif (qui je te le rappelle est du moyenne gamme ou du haut de gamme), ça biaise le moment privilégié, l’émotion que ta création apportera à ton client ! Car il n’aura plus cet sensation d’avoir pu se payer quelque chose d’exceptionnel (dans le sens qui arrive pas souvent, pas que tes créations sont exceptionnelles, même si je n’en doute pas contrairement à toi 😉 )

 

lespiesbavardes calcul prix création

*La magie est quelque chose que tu crées // source : pixabay.com

 

A travers ta création et ton image

Par contre, si ton prix influence la perception de la valeur de ta création, l’inverse est juste aussi ! C’est à dire que la qualité de tes créations et de ton image de marque induit aussi un prix et augmente ou non cette perception de valeur.

Donc, pour que tes clients acceptent tes bons prix, il n’y a pas de secret : il faut que tu fasses pro, propre et net.

Plus ton produit est unique, plus il est bien fini et fait pro, plus tes clients percevront sa valeur et accepteront de mettre un prix élévé, car ce prix sera cohérent avec la perception de la valeur qu’ils se font de tes créations.

Comme je l’ai déjà écrit dans des articles du blog, cela passe par plein de choses, comme la qualité de tes créations, de tes photos, la qualité de tes échanges, la qualité de ton emballage, la qualité de ta présentation, de ton SAV etc.

C’est simple, mets-toi à la place de ton client. Il fait le tour d’un marché de créateurs. Il voit de loin un stand, un peu minable, avec une pauv’ table, des bouts de tissus pas repassés et une présentation médiocre. Instantanément, il va s’imaginer que c’est un stand où l’on vend des trucs pas chers car sa perception de la valeur de ton travail est biaisée par la présentation. Il s’approche alors et voit que la créatrice propose des bijoux fait mains à 50€ ou des vêtements dont les prix démarrent à 150€. Il se dit immédiatement que c’est trop cher, car dès le début il ne s’attendait pas à ça.

Alors que, si on reprend le même client, il voit au loin un stand super beau, avec des volumes, de la lumière, une présentation attirante, instantanément, il va s’imaginer que les produits là-bas doivent être de qualité et coûter un certain prix. Il vient, voit tes bijoux à 50€ ou tes vêtements à plus de 150€ et se dit que ça le vaut. Car, au loin, ton image a « préparé » cette perception du client et que ton prix est cohérent avec ton image. Ils indiquent une valeur qualitative.

Alors tu penses peut-être « Ouais mais si on fait trop classe de loin, les gens ne viendront pas car ils penseront qu’on est cher/chère ! »

Et alors ?

Si un client ne s’approche pas car il s’imagine que tu es « cher/chère », c’est qu’il ne fait pas partie de ta clientèle cible crédidou ! Donc tu t’en fous car ce n’est pas pour lui que tu crées. Attirer tout le monde, c’est attirer des gens qui n’achèteront pas ton travail créatif et pour qui tu gaspilleras du temps et de l’énergie !

En faisant en sorte que ton client perçoit ton produit à sa valeur exacte, tu gagnes sur 2 points :

  • Tes prix seront acceptés sans soucis par tes clients
  • Tu attireras les bons clients, ceux qui sont prêts à t’acheter une création et tu perdras moins de temps et d’énergie à essayer de vendre à des gens peu intéressés.

 

 

lespiesbavardes.com calcul prix création

source : pixabay.com

 

Le point de vue du créateur

Finalement, dans le calcul de prix, l’impact psychologique est plus fort pour le créateur que pour le client. Et j’ai parfois l’impression que c’est propre aux créatifs.

Tu as peur d’être trop chère.

Tu as l’impression de voler ta cliente.

Tu as l’impression de ne pas mériter tes prix…

Il faut vraiment que tu travailles sur toi, que tu arrêtes d’avoir honte de gagner des sous (2000 ans d’éducation judéo-chrétienne où on t’apprend que gagner de l’argent c’est mal, ça laisse des traces !).

Comme je te l’écrivais plus haut, tu vends des émotions avec ta création. Ta cliente se serre la ceinture pour t’acheter une créa au bon prix. Ça te bouffe, ça te fait culpabiliser ? Mais imagine les émotions que son achat lui procure. Déjà, elle a un super emballage qui lui donne l’impression d’ouvrir un trésor. Puis, elle découvre une création de qualité, loin d’être de la camelote ! Elle perçoit sa valeur et est fière de la porter. Elle ne regrettera JAMAIS son achat loin de là ! Elle te sera même fidèle car tu lui auras procuré la sensation d’être unique, d’être choyée et de l’avoir comblé.

Tant que tes créations sont de qualité (ainsi que ton SAV et ton attitude avec tes clientes) tu n’as aucune raison de douter ou rougir de tes prix !

Et ce n’est pas parce qu’UNE cliente, un jour, t’a dit que tu es chère que tu dois revoir tes prix ou lui faire un prix ! giggle

Si tu plis facilement aux demandes de « prix », tu ne gagneras pas le respect de tes clientes. Inconsciemment, elles interprèteront ta faiblesse à un manque de confiance en ton travail créatif. Et de nouveau, on tombe dans un problème de perception de la qualité de ton travail ! Tu donneras l’image d’un travail créatif qui ne vaut rien.

Soit fière de ton travail ma Jolie Pie.

Soit fière, de tes prix, assume jusqu’au bout et tu verras que tes clientes qui ronchonnent, reviendront pour la plupart, car elles auront compris la valeur de ton travail.

Il faut que tu travailles ton attitude, soit ferme et ne te laisse pas marcher dessus par les clientes qui veulent un prix (sauf si c’est ta meilleure cliente qui t’as déjà acheté 10 bijoux, on est d’accord hein !). Si tu ne donnes pas l’impression de croire en tes créations et en tes prix, personne n’y croira (amen !)lookdown

Ah et petite note à part.

Je sais que certaines subissent des pressions de la part d’autres créateurs quant à leurs prix. Genre, elles se prennent des réflexions si elles sont plus chères. Pour rester polie, je ne dirais pas ce que j’en pense, sinon ce document sera Rated R (classé X). Mais bordel de merde c’est quoi ces idiotes !? Mais de quoi elles se mêlent ?! Ça me rend dingue ! Je ne comprends même pas qu’on puisse juste penser faire des réflexions de ce genre… Faut être dérangée, non ?

Surtout n’écoute jamais ces nénettes ! Elles sont jalouses car elles, elles n’osent pas et ne règleront jamais leur problème à l’argent ! Si elles n’ont rien compris à la valeur de leur travail créatif tant pis pour elles ! Elles n’ont qu’à continuer à se dévaluer et à galérer toute leur vie ! Crédidiou !

Respecte-toi, respecte ton travail, fais les bons prix ! heart

Si cet article t’a parlé, sache qu’il fait partie de l’atelier “Calculer ses prix pour ne plus se faire plumer (enfin!)” que tu peux retrouver ici : clic. J’y développe encore plus en détails le calcul de tes prix de vente et t’offre un tableau de calcul de prix très élaboré lookdown

Si ces articles t’ont parlé, sache qu’ils représentent 10% de l’atelier “calculer tes prix pour ne plus se faire plumer (enfin!)”. C’est un atelier très complet que j’ai créé en adaptant la compta et le calcul de prix pour les entreprises créatives. Il contient donc uniquement ce dont TU as besoin de savoir pour ton projet créatif !

Il te fera gagner un temps fou dans ton calcul de prix et te réconciliera avec la comptabilité. Mais surtout, tu auras le prix juste pour tes créations et tu ne feras plus jamais plumer !

Avis client lespiesbavardes.com Leatitia de Créatitia

“J’avais besoin d’une aide pour calculer mes tarifs et savoir évaluer mon travail. J’ai décidé de prendre cet atelier pour acquérir un outil simple, juste et impartial. J’ai trouvé ce que je cherchais depuis plusieurs années: l’outil et les explications claires qui vont avec. Je peux désormais établir simplement des tarifs juste pour moi et mes clientes. Pour faire évoluer et perdurer mon entreprise. Tout le monde devrait avoir cet outil pour éviter de pratiquer des prix déloyaux et faire perdurer la créativité Française.”

Laetitia de la marque Créatitia

Cet atelier comprend :

  • 16 PDFs explicatifs (+ des bonus) pour que tu comprennes tous les tenant et les aboutissants du calcul de prix
  • 1 tableau de calcul de prix au format Excel et .odt qui est semblable à un logiciel tant il est poussé. Je l’ai travaillé avec un expert en tableur Excel (j’ai été la tête, il a été les mains très douées !
  • 1 vidéo explicative
  • 1 groupe privé sur Facebook entièrement dédié à cet atelier où tu peux poser tes questions et parler de tes doutes !

Et jusqu’au 31 août, il est à -30% ! C’est le moment d’en profiter ! Tu trouveras tous les détails ici : clic !