Vendre ses créations : comment te démarquer de la “concurrence”

Tu rêves de te démarquer de la concurrence ? De sortir de la masse ? Vendre tes créations presque comme des petits pains ? Tu ne comprends pas pourquoi certaines créatrices sortent du lot avec des produits basiques alors que toi tu fais en sortes d’être hyper originale? Tu voudrais comprendre et surtout savoir comment te démarquer ? Allez, viens par ici ma Jolie Pie, je t’explique tout avec des petits GIF de Laurel et Hardy (toute mon enfance), histoire de pimenter le tout 

Oh ! Je veux lire la suite !

Protéger ses créations et quoi faire en cas de copie [France]

proteger ses créations - créatrice bijoux créatrice textile

Protéger ses créations peut vite devenir une obsession. Quand à savoir quoi faire en cas de copie, tu es vite noyée dans les infos. Résultat, tu as envie de tout brûler  Que tu vendes en ligne, en expo ou en boutique, il y aura toujours des gens qui auront envie de te copier. Parfois, c’est plus par admiration que par réelle envie de nuire. Tout el monde imite avant d’innover. Mais toi, ça t’angoisse. Et surtout, selon le degrés de copie, ça peut te nuire. Alors j’ai compilé pour toi toutes les infos sur ce sujet brûlant. Viens là, on va causer protection de tes créations et recours en cas de copie !

Oh ! Je veux lire la suite !

Comment protéger son nom de marque ? (+ nom de domaine)

protéger son nom de marque - créatrice bijoux créatrice textile

Cela fait des jours, voire des semaines, que tu cherches ton futur nom de marque. Et ça y est, tu as trouvé TA pépite. Maintenant comment protéger son nom de marque si chèrement acquis ? Comment réagir s’il est déjà pris ? Quand est-il du nom de domaine lié à ta marque ? Allez viens par là, j’ai réuni pour toi toutes les infos nécessaires à la préservation de ta santé mentale de ton nom de marque 

Oh ! Je veux lire la suite !

Comment trouver des partenaires, se créer un réseau ?

comment trouver des partenaires créatrice bijoux créatrice vêtements créatrices accessoires

Quand on est créative, on a tendance à rester seule dans son coin. Souvent par manque de confiance en soi, par manque de confiance en son travail, par timidité ou par manque de temps aussi. Pourtant, une entreprise ne peut pas fonctionner seule. Elle doit faire partir d’un réseau qu’elle nourrit et qui la nourrit. Il y a le réseau client oui, mais il faut aussi se tisser un réseau de partenaires (commerciaux ou non). J’ai commencé à t’en parler dans l’article “Deviens inoubliable pour tes client(e)s en 2 étapes !” pour les cadeaux clients. Mais c’est aussi important pour se faire connaitre et trouver de nouveaux clients. Allez viens là, on va s’asseoir 5 minutes (quoi ?! Ouais bon, 10 minutes) pour causer partenariats et échanges fructueux.

Oh ! Je veux lire la suite !

Pourquoi tu n’assumes pas les prix élevés de tes créations

J’ai déjà écrit plusieurs articles sur le calcul de prix sur ce blog (tu peux les trouver ici : CLIC). Avec des exemples concrets de calcul et des explications comptables. Cependant, il y a un élément du calcul de prix que je n’ai jamais évoqué ici : toi et tes peurs. En tant que créative, tu as du mal à donner un prix juste à tes créations. Tu le trouves trop cher et ça te fait peur. Tu as l’impression que tes créations ne méritent pas ce prix car d’autres personnes sauraient faire ce que tu fais. Que tu voles ton client en vendant “trop cher”. Bref, c’est compliqué. As-tu déjà réfléchis au pourquoi du comment de ce blocage ? On parle souvent de confiance en soi, mais j’ai l’impression que ça va plus loin que ça. J’ai voulu comprendre la source du problème. Et j’ai découvert, que si tu n’assumes pas les prix élevés de tes créations, c’est parce que tu n’arrives pas à percevoir la véritable valeur de ton propre travail. Mais pourquoi ? Pourquoi a-t-on l’impression que notre travail créatif ne vaut pas grand chose ? Je crois que tu vas halluciner quand tu vas lire cet article, car j’ai trouvé 4 raisons et chacune d’entre-elles touche un peu plus profondément notre inconscient. J’espère que ça t’aidera à avoir le déclic et assumer les prix élevés de tes créations. Allez viens là, je vais t’expliquer tout ça !

Oh ! Je veux lire la suite !

“Je vis de mon entreprise créative” – So Helo

"Je vis de mon entreprise créative" - so helo

  Depuis quelques temps (et surtout la fermeture de ALM), je vois et lis beaucoup de Pies désespérées et découragées. Ça me fait super mal au coeur, car finalement, il est vraiment possible de vivre de sa créativité. Avec une signature artistique et une clientèle cible, ça marche vraiment. Mais quand le mental et la peur s’en mêle, tout capote…. Pour te prouver que oui, tu peux vivre de ta créativité et te donner la niaque (d’ailleurs, j’ai une page spéciale pleine de témoignages de créatives qui te redonnera la banane ! CLIC), j’ai décidé d’interviewer des créatrices à succès ! Sur le groupe Facebook “les Pies Bavardent entre elles”, j’ai demandé aux Pies les questions qu’elles auraient aimé poser à une créatrice à succès. Histoire que les interviews te servent vraiment. Aujourd’hui je te présente la première de ces interviews réalisée avec Héloïse, de la marque à succès So Helo. Une marque que j’affectionne beaucoup. Une marque qui, à l’époque de feu ma marque La Dame de Lys, m’inspirait beaucoup par son élégance et sa beauté. Je ne t’en dis pas plus, je te laisse découvrir ses secrets à travers son interview. Tu es prête ? C’est parti !

Oh ! Je veux lire la suite !

Est-il vraiment possible de vivre de ton entreprise créative ?

vivre de ton entreprise créative

Je suis sûre que tu t’es déjà posée cette question : Peux-tu vraiment vivre de ton entreprise créative ? Pour moi, la réponse est OUI ! La vraie question serait plutôt : as-tu l’état d’esprit qu’il faut pour réussir ? Et surtout as-tu conscience des conséquences que le succès implique ? Bon OK, ça fait deux questions  Beaucoup de créatrices n’ont pas l’état d’esprit de winneuse qu’il faut pour faire évoluer leur entreprise créative. Et beaucoup de créatrices se lancent en voulant absolument vendre et réussir sans même savoir ce que le succès impliquera dans leur business.  Car si une entreprise peut fermer faute de clients, une entreprise qui a des clients peut aussi couler car son entrepreneur n’a pas anticipé les conséquences du succès. Alors, pour être sûre que tu prennes le bon chemin, je vais t’expliquer ce qu’implique la réussite dans ton entreprise créative. Ainsi, tu pourras placer ton “curseur” sur le niveau de succès que tu veux, ce qui te guidera dans l’évolution de ta boite. Tu es prête ? C’est partiiiii !

Oh ! Je veux lire la suite !

RGPD, qui, quoi, où, quand, comment ?

rgpd explications pour les créatrices

A partir du 25 mai 2018, le Règlement Général de la Protection, des Données Personnelles entre en vigueur. Ce texte, qui remplace une directive datant de 1995, veut harmoniser les règles en vigueur dans les différents pays de l’Union et apporter aux internautes européens davantage de contrôle sur l’utilisation de leurs données personnelles. Et autant te dire que cette nouvelle réglementation a secoué le web (surtout ceux qui y font n’importe quoi) et ce n’est pas plus mal ! Dorénavant la détention, l’utilisation et la vente de données personnelles sont strictement encadrés et ça met un peu d’éthique au centre du traitement des données personnelles  Vu le tapage que ça fait, je pense que tu en as entendu parler  Cette reforme concernent toutes les entreprises, toutes les collectivités, toutes les associations qui utilisent des données personnelles de clients ou prospects. Donc ça TE concerne aussi ! Elle touche ta façon de communiquer avec tes clientes, de gérer tes listes de mails, ta façon de récolter leur adresse mail et de les traiter. Alors pour que tu n’es pas de soucis avec la justice, on va faire le point sur les obligations du RGPD et les changements réels que tu dois mettre en place  Prépare ta boite d’Aspro (ou le pinard, c’est selon), c’est parti !

Oh ! Je veux lire la suite !

[Vidéo] Autorise-toi à être une créative épanouie !

autorise-toi à être une créative épanouie

Souvent les créatives n’osent pas se lancer. Pour tout un tas de raisons diverses et variées. Pas le temps, pas l’argent, pas le bon moment, peur de l’échec (de la réussite?). Peur de l’administratif, de payer trop d’impôts, de perdre la CAF, de perdre son allocation chômage, de ne pas s’en sortir financièrement, etc… Et si la vraie raison était qu’en t’autorisant quelque chose pour toi, tu avais la sensation d’abandonner ta famille, ton entourage ? Ça te parle ? Cette nuit, prise entre une rage de dent et la Pleine Lune, j’ai pas réussi à dormir, et j’ai réfléchis à tout ça. J’ai eu une envie folle de partager une vidéo sur le sujet avec toi. Le but étant de te donner le courage d’affronter tes peurs et de vivre ton rêve de créative ! Puis, j’me suis dit que même si j’adore être spontanée, une vidéo dans le noir à 3h du mat, en peignoir avec le gueule en vrac ne serait pas l’idéal. Ça pourrait passer pour en manque de respect. Alors j’me suis couchée en me disant que j’y penserai demain matin. Et ce matin, à peine les oisillons déposés à la crèche, cette envie folle de vidéo est revenue. Alors je l’ai faite. Un One Shot de 10 minutes environ, sans montage, sans plan, avec juste pour objectif de te parler à cœur ouvert. J’aurai pu faire un Facebook Live, mais mon blog est une extension de moi, c’est donc plus logique de partager cette vidéo très personnelle ici  Tu me connais souriante et victorieuse, pourtant, j’ai toujours été la fille rejetée des autres et bizarre (bon ok, bizarre je le suis toujours ). J’ai toujours été ce qu’on attendait de moi pour être aimé, tout comme toi. Maintenant, j’ose être MOI et j’espère que ce que je te partage dans cette vidéo va te BOOSTER !

Oh ! Je veux lire la suite !

Concours des 3 ans des Pies bavardes !

concours 3 ans les pies bavardes

Le 27 avril 2018, les Pies Bavardes fêtaient leurs 3 ans ! Déjà ! Que le temps fiiiiiiiiiile vite ! Habituellement, le jour J je fais une méga teuf virtuelle, mais cette année, le 27 avril, je savourais mon avant-dernière journée en Suède (j’étais en wacances!). Du coup je te propose qu’on se rattrape today, ça te dit ? Je te préviens, de supers cadeaux sont prévus pour toi ! C’est parti !

Oh ! Je veux lire la suite !