Bilan Noël 2017, 6 conseils pour mieux vendre en 2018

Et voilà, Noël 2017 est passé… Crédidiou déjà !

Maintenant que le rush est derrière toi, il faut que tu fasses un bilan sur cette fin d’année pour déterminer ce qui a bien marché et ce qui a moins bien marché pour ton entreprise créative. Il faut le faire maintenant, quand toutes les infos sont encore fraîches dans ta tête !

On a déjà parlé de ça en 2015 et en 2016, mais j’ai décidé de mettre cet article à jour.

D’abord parce que nous sommes 9 fois plus qu’en 2016 sur ce blog ! (Merciiiiiiiiiiiiiii heart)

Ensuite parce que tu DOIS faire ce travail d’organisation ! C’est important car Noël représente une grosse partie de ton chiffre d’affaires annuel, il faut donc bien l’analyser pour améliorer tes préparatifs et tes ventes de l’an prochain !

Voici donc ton bilan Noel 2017 et 6 conseils pour mieux vendre l’année prochaine, yeah baby !

 

lespiesbavardes.com conseil créatrice bijoux mieux vendre à noel

 

Pour avancer sur de bonnes bases, il faut faire le point sur son passé. C’est une logique implacable. Un exercice un peu chiant, mais nécessaire si tu veux vraiment faire évoluer ton entreprise créative.

Noël est la plus grosse période d’activité pour les créatrices de bijoux fantaisies, de vêtements et d’accessoires. Parfois ça représente 50% du C.A de l’année! Voir plus pour certaines. Alors, autant faire un bilan de ton Noël 2017 ainsi tu pourras mieux anticiper ton Noël 2018 et faire plus de ventes en améliorant ce qui n’a pas fonctionné l’an passé shy

Comment ? Voici une méthode très simple en 6 points.

 

**Petite note :

Alors, attention !

Noël et ses résultats en vente sur les marchés ou sur le net, ne doivent te servir que pour Noël prochain. Tu ne dois pas établir tes stratégies pour l’année en te basant sur Noël. Car Noël, commercialement parlant, est un moment à part, où tes clients achètent surtout pour offrir et pas pour eux. Donc tu ne peux pas faire ton portrait de clientèle cible ou de définir tes produits phares, par exemple, à partir de cette période !**

 

 

1. Bilan temporel

Pour démarrer, dresse-toi un bilan temporel de ton Noël 2017. C’est-à-dire, que tu vas chercher à savoir si tu as bien géré ton temps pour préparer ton précédent Noël, créer et fabriquer tes commandes perso.

Demande-toi si :

  • tu as commencé à préparer la saison de Noël assez tôt?
  • tout était prêt à temps début novembre ? Comme tes offres spéciales Noël ? Ta communication sur ces offres?
  • tu as commandé tes fournitures à temps ? ou est-ce que tu t’es retrouvé dans la panade ?
  • tes expos étaient bien organisées ?

Dresse-toi un petit tableau avec deux colonnes, une pour les thumbsup et une pour les thumbsdown.

Définis combien de temps à l’avance tu aurais du t’y prendre, si tu étais à la bourre en 2017. Tu pourras alors te fixer une date (par forcément précise mais au moins au mois) pour débuter tes préparatifs de Noël 2018.

 

 

2. Bilan de tes offres

Quelles ont été les offres que tu as proposées cette année et comment se sont-elles vendues ?

 

coffret-cadeau-bijoux-retro-la-dame-de-lys-15

Exceptionnellement, j’avais créé des bougies parfumées à l’ancienne pour proposer des coffrets originaux avec des bijoux assortis. J’avais aussi des coffrets avec des parures ou des accessoires comme des porte-cigarettes ou des miroirs de poches

coffret-cadeau-bijoux-retro-la-dame-de-lys-17

Pour feu ma marque La Dame de Lys, j’avais fait fabriquer des boites en métal imprimées pour en faire des coffrets de Noël. Je les ai commandés en été pour avoir le temps de faire les préparatifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liste- les par montant, de la meilleure à la pire vente. Par exemple, si tu avais 6 offres spéciales Noël, tu les classes de 1 à 6, la 1ère étant celle que tu as le plus vendue et la dernière, celle que tu as le moins vendue. Note aussi le nombre de ventes par offre.

Établis pourquoi celles qui sont en fin de classement se sont moins vendues en les comparant au meilleures ventes :

  • Peut-être étaient-elles trop chères ?
  • Trop spéciales ? C’est-à-dire pour un public trop restreint.
  • Peut-être as-tu mal communiqué dessus ?
  • Peut-être tes photos n’étaient-elles pas assez vendeuses ?
  • Peut-être que les créations n’ont pas plu ?

Bref, fais le point et pour l’année prochaine, tu garderas les offres ou concepts d’offres qui se sont le plus vendus.

Pour celles qui se sont les moins bien vendues, soit tu améliores leurs défauts si tu as réussi à les déterminer, soit tu en créeras des nouvelles pour les remplacer.

 

 

3. Bilan de tes expos

Pour les expo, tu ne feras pas un classement par montant des ventes comme pour tes offres spéciales. Car, il peut arriver que tu ne vendes pas spécialement sur une expo, mais que celle-ci ait été une vitrine de ouf et que plein de clients t’aient contactés par la suite mobile

Fais-toi un tableau avec deux colonnes pour chaque expo, un côté avec le “positif” et l’autre avec le “négatif” de chaque expo. Pour celles qui ont le Planner 2018 de l’atelier Tic Tac Tching (CLIC), vous avez des ce tableau sur vos feuilles “event’.

Réfléchis à pourquoi certaines ont été plus positives que d’autres :

  • Est-ce à cause de l’emplacement de l’expo?
  • De la date ?
  • Des autres créateurs présents qui étaient d’un univers similaire au tien et qui, du coup, ont attiré des clients qui ont aussi été intéressés par tes produits ?
  • Soit parce que tous les exposants étaient dans la même gamme de prix ?
  • Soit parce que l’expo était de qualité avec une bonne com et une bonne sélection des exposants ?
  • Est-ce qu’il y avait du monde même si tu n’as pas vendu ?

Note tout ce qui te passe par la tête puis, tu décides lesquelles sont à refaire et lesquelles sont à proscrire.

Postule dès que possible pour celles que tu veux refaire car souvent les expos de Noël sont complètes très tôt dans l’année.

 

plan marketing créatrice bijoux et accessoires

Source : pixabay.com

 

 

4. Bilan de tes ventes

HAHA ! On va trancher dans le vif du sujetknife

Là tu peux te faire plein de classements différents ! Combien tu as vendu par semaine, par jour, par week-end, par ville, etc., etc. C’est à toi de définir quelles sont les informations que tu as besoin de traiter pour mieux te préparer cette année !

La seule règle est que pour chaque classement que tu fais, tu listes tes produits de 2 façons différentes :

  • Tu fais une première liste par montant des ventes par création, de la meilleure à la pire (donc B.O, bracelet, collier, accessoires etc avec les montants).
  • Et une deuxième liste par nombre de bijoux vendus. Car parfois, le C.A est plus important pour un type de bijou mais c’en est un autre que tu as le plus vendu ! Tu pourras ainsi classer tes best-sellers et anticiper tes ventes pour ce Noël.

Voici un exemple pour t’aider à faire cet exercice:

Liste par C.A :                                                                      Liste par bijoux vendus :

  1. B.O: 232€                                                                       1. bague: 42 pièces vendues
  2. collier: 221€                                                                  2. B.O: 38 paires vendues
  3. barrette cheveux: 198€                                               3. bracelet: 32 pièces vendues
  4. bracelets: 187€                                                             4. collier : 25 pièces vendues
  5. bague: 165€                                                                   5. Barrettes cheveux: 24 pièces vendues

Avec cet exemple, tu comprends l’intérêt du double classement ? Si tu avais juste fait la liste par C.A de chaque produit, tu aurais constaté que les bagues t’ont rapportées le moins de chiffre pour Noël 2017. Donc, logiquement, tu aurais peut-être fabriquée moins de bagues pour Noël 2018 wondering

Pourtant, quand tu regardes le nombre de produits vendus, ce sont les bagues que tu as le plus vendues pour Noël 2017! Mais comme le prix de tes bagues est moins cher que les autres bijoux, tes résultats par C.A sont biaisés.

Résultat : tu aurais peut-être fait moins de chiffre en 2018 car tu aurais été à court de stock de bagues sans trop comprendre pourquoi.

Tu as vu ? C’est magique de voir les choses sous des angles différents tease

Ces chiffres donnés en exemple sont totalement bidons et inventés de toute pièce, il n’y a aucune logique hein. Je veux juste te montrer l’avantage de cette double liste. Grâce à ce travail, tu sauras ce que tu dois créer pour ton stock de Noël 2018. Car en 2018, tu devras créer au minimum ce que tu as vendus en 2017. Tes ventes de 2017 seront ta base de travail, ton minimum à vendre l’année suivante.

 

ouvrir son entreprise création bijoux et accessoires vendre ses création de bijoux et accessoires

Source : pixabay.com 

 

5. Bilan financier

Fais le calcul de tes dépenses et investissements pour les fêtes de fin d’année et celui de tes ventes.

Pour tes dépenses, pense à  tout, les frais de stand, d’essence, les frais de parking, l’amende pour stationnement gênant, le matos que tu acheté en plus pour créer tes offres spéciales ou commandes perso, les emballages de Noël, les cadeaux ou promotions faits au client etc etc… N’oublie rien, additionne ou déduis tout et compare-le à ton C.A global sur la même période.

Si tu as plus de C.A que de dépenses, tout baigne, ton Noël est réussi ! Au tout du moins, tu n’as pas perdu d’argent smile

Si tu as plus de dépenses que de C.A, il faut que tu détermines là où le bât blesse.

Qu’est-ce qui t’as coûté trop cher et pas rapporté assez. Les dépenses inutiles que tu as peut-être faites (trop d’emballages par exemple) etc., etc… Comme ça pour l’année prochaine, tu sauras ce que tu ne dois PAS reproduire comme erreur thumbsup

 

 

6. Croise tes résultats

Croise toutes les données que tu as compilées pour définir tes bests-of et prépare ton Noël 2018.

Par exemple, en croisant les données des meilleures expos aux meilleurs produits vendus avec ton bilan temporel, tu te rends compte que de toute la saison de 2017 ce qui t’as rapporté le plus ce sont les bagues au marché de Tralala-TsouinTsouin le 1er week end de décembre. Mais que par contre, tu constates que tu étais à la bourre sur leur fabrication car tu manquais de matos. Si tu avais été mieux organisé(e), tu aurais pu en faire plus et peut-être vendre plus !

Donc cette année, non seulement tu referas cette expo à la même date. Mais en plus, tu prépareras autant de bagues que le nombre que tu as vendus l’an passé (voir plus) et tu commanderas plus de matos pour ne plus être en rade et ne pas te retarder. Tu les mettras bien en avant sur ton stand, elles seront ton produit phare sur CETTE expo (puisque c’est ce que tu as le mieux vendu l’an passé).

 

 

Conclusion de ces 6 conseils pour mieux vendre à Noël 2018 ?

Tu vois l’intérêt de ce travail ?

Ça te place dans un environnement de travail concret. Tu ne bosses pas à l’aveugle. Tu sais pourquoi tu crées autant de tel bijou et surtout tu peux prévoir le minimum à créer et t’organiser. C’est comme ça qu’une entreprise améliore ses ventes et évolue shy

Tu vois c’est pas sorcier. C’est juste un peu chiant. Et encore, quand tu seras dedans, je suis sûr que tu trouveras ça ultra intéressant.

Pour t’aider avec type d’organisation toute au long de l’année, j’ai créé pour toi l’atelier Tic-Tac Tching pour t’apprendre à organiser ton temps et ton argent ! Grâce à lui tu seras une pro de ta compta et de ton organisation ! Clique ici pour le découvrir toutes les infos en détail : CLIC !

25 Commentaires

  1. Ah bah là , on peut dire que tu nous fais terminer l’année en beauté et qu’on va démarrer la nouvelle sur les chapeaux d’ roues ! Génial !!!
  2. Merci pour cette analyse qui remet bien les choses en perspective.
    C’est une super idée de se démarquer avec des coffrets particuliers et des offres spéciales. Quand on a un autre boulot à coté, c’est toujours un peu compliqué de ne pas se laisser avoir par le temps.
    Peux tu nous tuyauter sur ton fournisseur de boites métal ? je trouve l’idée géniale.
    • Merci =) Alors pour les boites malheureusement je ne vais pas pouvoir t’aider, je les commandais à une amie créatrice qui se les faisait faire qq part en Alsace, je n’ai jamais su où. Quand elle m’a livré, elle m’a dit que son imprimeur ne faisait plus les pièces uniques (j’avais demandé une de chaque) et que mm elle allait devoir se trouver un nouveau fournisseur car elle faisait imprimer ses illustrations personnalisées sur les boites. Du coup, je ne sais pas où tu pourrais te renseigner directement, par contre essaye de trouver des imprimeur dans ton secteur et ailleurs en France avec les pages jaunes ou Google et demandent leur s’ils font des impression sur boites métallisées =)
  3. TOP le bilan de fin d’année (enfin ton article), mon bilan à moi ne vole pas haut mais je sais pourquoi et je vais tenter d’y remédier l’année prochaine ;-). Bises.
  4. Merci Mélanie pour ton retour. Je vais faire des recherches sur les boites métal et te dirais.
  5. COUA ?!?! C’est déjà bientôt noël !!!! Toujours pas avancé niveau com en 1an, mais j’ai appris pleins de choses grâce à toi (surtout en marketing et comment calculer ses prix correctement) et j’espère que le bilan de noël 2016 sera plus haut que celui de l’année dernière (qui n’était pas négatif, c’était déjà ça LOL). Allez zou ! Où est ma calculette ? Ah, je l’ai…ouf. Mes tableaux excel ??? Je les ai aussi, plus qu’à faire le bilan 2015 (c’est chiant quand même, moi j’aime pô).
  6. Génial cet article ! Même si dans l’immédiat il ne va pas me servir puisque ma boîte n’est encore qu’une étincelle au fond de mes yeux hihi…

    C’est précieux les conseils des pros… Merci !!!

  7. Super article, mais dis moi, pour tes coffret de noel tu faisais comment pour calculer le prix, tu additionner le prix de chaque articles plus celui de ta boite ?
  8. Bilan de noël 2017 super positif !!!! Rhoo c’est rigolo de voir l’évolution d’année en année avec les com des années précédentes qui restent. Cette année je n’ai pas fais d’offres particulière ni de coffrets mais j’ai complètement changé ma stratégie de vente sur les marchés et ça a cartonné. Je suis très contente cette année. Aller on remet ça l’année prochaine. Des bisous.
  9. Un GRAND merci pour ces conseils. Je vais profiter de la semaine prochaine pour faire les comptes. Aie!

    Mon grand questionnement concerne les expos et salons. Je m’obstine à ne vendre que sur internet. Pas vraiment le temps de faire des expos et en plus, ce n’est pas un lieu où je me sens bien.

    Ma petite entreprise décolle mais pas assez à mon goût. Jamais contente :-))
    Un conseil? Help.

    • Si tu ne veux pas vendre en expo ce ‘nets pas une obligation =) A toi d’adapter ta stratégie à le vente en ligne. Moi aussi je ne fais aucune expo =)
      En général, si les ventes ne decollent pas c’est à cause d’une de ces 3 raisons (voire plusieurs), soit :
      – tu ne cibles pas assez précisément ta clientèle
      – tu n’as pas de signature artistique qui se démarque de la concurrence
      – ou il y a une incohérence entre tes produits, tes prix (pas assez chers souvent) et ta clientèle cible
      Pense plutôt de ce côté-là et ne t’oblige pas a exposer, ça ne servirait à rien 😉
  10. cette année pas de marchés pour moi mais ça n’a rien empeché pour le reste … aucune pub, pas d’article sur FB (chaque article amène sytématiquement un flot de commandes) et j’ai pas à me plaindre malgrès cela … donc malgrès ma NON préparation volontaire de cette fin d’année j’ai pu faire des constats très positifs et du coup je vais m’en servir pour l’année prochaine.
    D’ailleurs ayant reçu le dossier Tic Tac Tching … j’ai pris avec plaisir le temps de me mettre sur la réalisation de mon planner pour l’année 2018, ben oui le tien est très bien n’en doute pas, tout est dedans même plus qu’il m’en faut sauf que je le voulais personnaliser en fonction de mes besoins et mon style lol, une façon de m’imprégner de cet outil de travail que je m’oblige à tenir cette année IL LE FAUT et tu es là pour motiver les troupes sois en sure. Ton article ci dessus est l’exemple même de cette motivation que tu nous insuffles. Donc une des résolutions parmi d’autres est par exemple de noter tout ce qui me passe par la tete en bilan de cette fin d’année pour ne pas avoir a y réfléchir l’année prochaine !. Alors Merci Merci !!!
  11. Pour ma part les marchés de Noël 2017 ont été mes meilleurs ventes depuis mes débuts. Je n’ai pas du tout fait de marchés de Noël l’année dernière car j’étais en plein changement dans ma stratégie et rien n’était prêt. Je me suis concentrée sur des produits plus simples, plus tendance, j’ai baissé tous mes prix et j’ai participé à des événements qui ne m’ont quasi rien coûté en frais de location. J’ai investi dans du matériel que jai intégralement remboursé même si je n’ai pas tout utilisé, le reste me servira pour le stock des expos de printemps. Maintenant je vois mieux depuis ces derniers mois que cette stratégie a été payante et je continuerai comme ça en 2018.
  12. Tout-à-fait ! Je n’aurais pas vendu autant si mes prix étaient plus chers. Avec des prix moins chers, je rends mes produits plus accessibles, et les gens hésitaient moins à acheter. C’était plus facile pour eux de se lâcher et de prendre plusieurs choses, pour faire des cadeaux ou pour eux. Quand certaines clientes hésitaient entre 2 couleurs, finalement elles prenaient les 2. Donc au final j’ai largement rentabilisé mon matériel, même s’il m’avait coûté un peu cher car je voulais de la qualité. De plus avec ma production simplifiée je passe beaucoup moins de temps qu’avant à fabriquer.
    • : par justifier je voulais dire que tu as baissé ton prix parce que ton premier prix était trop cher par rapport à la qualité du bijoux ?
      La qualité se paye et tu me dis que tu as acheté du matos de qualité. Il ne suffit pas de rembourser ton matos, il faut aussi penser à ton salaire, à ta marge (pour acheter du matériel en plus pour des nouveautés, pallier aux dépenses imprévues de l’entreprise ou la CFE, etc), à tes frais diverses et au RSI. Le problème de vendre moins cher, c’est qu’il faut produire plus pour faire du chiffre et donc négliger la qualité, sa clientèle, son image et surtout se tirer une balle dans le pied car on a que 24h dans une journée, et un jour on ne pourra plus produire plus pour gagner plus. On sera coincé. Quand on vend plus cher, on vend moins, oui mais on fait le même chiffre d’affaire car on vend plus cher. Donc baisser ces prix pour vendre plus est une illusion. On a l’impression de vendre plus car on fait plus de vente, mais le chiffre d’affaires ne gonfle pas tant que ça. Avec un bon prix, on transmet des valeurs qualitative du travail artisanal (on est pas des fabricantes de bijoux en usine, on est des artisanes) et on s’use moins à la tâche =)
  13. tu entends quoi par “baisser tes prix”. Concrètement tu es passée de combien à combien ? Je rejoins Mélanie dans ces explications sur le fait d’avoir des prix justes. Perso je fais des bijoux et je n’ai rien en dessous de 25€ pour les marchés, sur internet ça commence à 30€ (des boucles d’oreilles) et je vends très bien.
  14. Il ne faut pas chercher à vendre cher, sinon ça ne se vendra pas. C’est un leurre de dire ça aux gens, aussi bien aux créateurs qu’aux clients. Bien sûr il y a une limite à ne pas dépasser dans la baisse de prix, je pense que vous n’avez pas compris mes propos. Depuis que j’ai baissé mes prix mes ventes ont littéralement explosé, je n’avais jamais eu ça avant…. Avant je faisais péniblement une ou deux ventes par marché, voire pas du tout, cette fois ci c’était toutes les 5 minutes quasiment ! Et le chiffre d’affaire est bien plus conséquent qu’avant. J’ai de quoi voir venir et comme j’ai dit j’ai largement remboursé mon matériel, je peux en racheter si je veux, et j’ai de quoi payer du nouveau matos photo, d’autres expos, bref je peux réinvestir sans problème…. La masse de ventes justifie d’autant plus la baisse de prix, c’est une démarche tout-à-fait cohérente et transparente vis-à-vis du client. En une journée de travail je monte entre cinquante et soixante boucles d’oreilles, voire plus si je ne me laisse pas distraire, donc je n’ai même pas besoin de beaucoup de temps dans la semaine pour fabriquer. Je sais que je ne vous convaincrai pas, mais croyez-moi j’étais prête à arrêter mon activité et depuis que j’ai tout changé tout va mieux…
    • : je ne dis pas qu’il faut vendre cher, mais au juste prix. Un prix qui représente bien la valeur du travail artisanal =)
      Si tu montes 50 à 60 paires de BO par jour à ce compte-là effectivement ton activité doit être rentable =)

      : je ne te félicite pas, bien sûr, ton travail est du haut de gamme, tu fais TOUT à la main ! Mais si tu as trouvé ton équilibre et que tu te sens alignée avec tes prix et ton biz, c’est l’essentiel =) Moi aussi, mes prix sont considérés comme pas assez chers dans le monde du bloggin, on me fait souvent la reflexion mais je m’en fous. Je veux transmettre à plus de créatrices possibles, car pour moi, c’est important qu’elles puissent réaliser leurs rêves. Depuis le début, je sais que les créatives ont peu de moyen, j’en suis une moi même et j’ai assez galéré pour pouvoir me former, je ne voulais que mes Pies ressentent ce que moi j’ai ressenti en conptant chaque centime pour me payer une formation… J’ai donc choisi un positionnement qui me convient avec des prix moyens, et c’est ce qui compte : être bien avec soi et son biz

  15. Je comprends ton raisonnement car d’après ce que tu dis tu fais juste de l’assemblage. Dans ce cas il est clair que les prix ne doivent pas être très élevés, quand j’en fais j’arrive à faire des BO entièrement en argent 925 à 11€, ce qui est dérisoire, mais ce n’est pas ce que je vends le plus. Moi mes prix sont à 25-30€ car je fabrique mes perles de A à Z, je crée leur forme, leur couleur, leur texture, leur motif…il me faut entre 4 et 8H pour réaliser une parure (parfois juste 1 pièce), donc à 30€ je ne trouve pas du tout que je vole les gens, je suis même bien en dessous du prix que cela coûte réellement car je ne compte que 30 minutes de travail (Mélanie va m’assassiner en lisant ça !!! LOL). Mais c’est l’équilibre que j’ai trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *