Comment organiser un atelier créatif

Temps de lecture estimé : 7 Min, 51 Sec.

As-tu déjà envisagé d’organiser des ateliers créatifs avec tes clients pour compléter tes revenus ?

C’est à dire, organiser un atelier que tu animerais, où tes clientes viendraient créer leur propres bijoux ou accessoires (en rapport avec ton univers bien sûr) moyennant finance.

A l’époque de feu ma marque La Dame de Lys, c’est une idée qui me plaisait beaucoup mais je n’ai jamais pu la mettre en pratique car je ne savais pas comment faire, ni par quoi commence… Mais comment organiser tout çaaaaaa cry

Cette semaine, je te propose donc un article pour apprendre comment organiser un atelier créatif avec une super interview de Allison Cohade, une polymériste belge qui organise des ateliers depuis 2 ans ! Une mine d’info en or massif !

C’est parti !

 

Pourquoi organiser un atelier créatif ?

A l’heure où la mode est au Do It Yourself, proposer des ateliers créatifs peut être une bonne source de revenu complémentaire dans ton entreprise créative.

Le but, bien entendu, n’est pas de dévoiler tes secrets de fabrication à tes clients, mais leur offrir l’opportunité de créer un bijou 100% personnalisé qu’elles ont fabriqué de leurs mains tout en s’inspirant de ton univers. L’avantage est qu’un atelier rapporte plus que la vente d’un bijou mais cela demande plus de travail aussi.. La préparation et la vente d’atelier demande autant de sérieux que la vente d’une création. Et autant de réflexion.

Il faut que tu définisses un plan d’action annuel comme je te conseille de le faire pour la vente de tes créations dans l’article “Organise ton année 2017 pour vendre plus !”. Détermine les événements annuels qui pourraient être vendeur pour des atelier créatifs et fixe des dates sur l’année pour pouvoir bien t’organiser.

Il faut aussi que tu définisses ta clientèle cible et que tu rédiges des fiches produits et une comm qui lui corresponde.

Par exemple, pour la fête des mères tu pourrais lancer un atelier “fabriquer un cadeau unique pour une maman unique”, ou même faire des ateliers mère/fille à offrir.

Idem pour la fête des grand-mères. Ou pour Noël, avec des ateliers pour créer des cadeaux de Noël originauxlookdown

Bref, tu peux créer des ateliers où tes clientes créent pour se faire plaisir ou faire plaisir.

Concernant l’organisation, il y a aussi plusieurs point à voir:

  • si tu vas proposer de venir chez la cliente (qui a faire venir ses amis qui se sont inscrites), ou si tu feras tes ateliers chez toi avec des clientes qui se sont inscrites directement auprès de toi. Ou les deux.
  • le thème PRÉCIS de bijou ou accessoire à créer. Oui, j’insiste sur le “précis” sinon tu vas te retrouver avec une tonne de matos sur la table de travail (et si tu vas chez la cliente, je te raconte même pas la galère pour tout emmener et ne rien oubliergiggle )
  • le grignotage et les boissons, surtout si tu as un temps de cuisson ou de séchage à combler (à compter dans ton prix)
  • ton prix, justement. Dans la plupart de atelier que j’ai vu, le prix de la place équivaut au prix du bijou ou de l’accessoire créé. Tu dois te demander à quoi bon alors faire bosser la cliente ? Je te répondrais pour le plaisir de créer. Qui plus est tes clientes rentreront chez elles avec un bijou personnalisé et la fierté de l’avoir réussi, et ça, ça n’a pas de prix !

Pour rentrer plus dans les détails de l’organisation d’un atelier créatif, j’ai demandé à Allison de répondre à quelques questions, car elle maitrise le sujet.

Cela fait 2 ans qu’elle organise des ateliers ! Son domaine à elle, c’est la pâte polymère, mais la plupart de ces conseils s’appliquent très bien à toutes types de créations de bijoux, de vêtements ou d’accessoires textiles.

 

Allison, peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je m’appelle Allison Cohade, j’ai 35 ans, je suis polymériste depuis 4 ans et ai créé mon entreprise il y a 2 ans (Les Bijoux d’Allison que je viens de renommer CréAllison avec un nouveau logo, une nouvelle bannière qui correspondent plus à mon univers, tout cela en partenariat avec une graphiste). Je suis professeur d’argile polymère depuis 2 ans, je fais des démonstrations lors de salons créatifs (Créativa par exemple) et donne des ateliers dans deux magasins de loisirs créatifs sur la région de Liège (Belgique). Je viens d’être recrutée par la marque Fimo® en tant que démonstratrice de leurs produits. J’ai une page facebook (CréAllison) ainsi qu’une boutique en ligne sur ezebee.com.

Depuis combien de temps organises-tu des ateliers ? Qu’y proposes-tu ?

J’organise des ateliers de création de bijoux en pâte polymère ou en résine depuis 2 ans. Je propose aux gens d’apprendre différentes techniques existant en argile polymère. Il y a aussi bien des bases pour les débutants, que des techniques plus ou moins compliquées en fonction de la durée de l’atelier et du niveau des participantes. Pour la résine, j’ai un seul atelier qui se déroule en 2 temps : d’abord la préparation de la résine, les différents types d’inclusions, la coloration et le coulage, puis la semaine suivante (car il faut 72H de séchage) le démoulage, les finitions, le perçage et le montage du bijou.

Comment prépares-tu tes ateliers ? (est-ce que tu suis un plan? Est-ce que c’est toujours pareil ou ça dépend du public?)

Je pense qu’il est important de bien préparer ses ateliers. Ce sont des cours et vous êtes le professeur, les élèves attendent de vous quelque chose de structuré. Mes ateliers sont donc dans un premier temps préparé à la maison. Je réalise des déclinaisons de la technique qui sera abordée, je fais des photos qui seront insérées dans le programme, je crée une liste du matériel nécessaire à la réalisation de chaque atelier car en fonction des techniques le matériel change. Je me fais une liste des étapes importantes à apprendre aux élèves en fonction de la durée de l’atelier, on ne peut pas faire la même chose en 3H ou sur toute une journée. Il faut également penser que les gens ne travaillent pas tous à la même vitesse et donc anticiper de laisser du temps à certaines personnes ou au contraire trouver des choses à expliquer ou à faire faire aux gens qui vont plus vite.

L’aspect théorique est quelque chose d’important pour moi également. J’aime expliquer aux gens les secrets théoriques des techniques, c’est intéressant de réfléchir à « comment se fait-il que j’obtiens ça en faisant comme ça ». Une solide connaissance théorique est, à mon sens, indispensable afin de répondre aux questions des élèves, car oui, des questions ils en ont toujours beaucoup !

Je prévois différents ateliers en fonction du niveau des participantes : j’ai l’atelier «bases» puis des ateliers de techniques simples comme «le dégradé», «l’initiation au millefiori (canes)», «les empruntes» etc pour les personnes plutôt débutantes, ensuite des ateliers abordant des techniques que toute polymériste doit connaître pour se débrouiller «le mica shift», le «mokumé gané», le «hidden magic», le «sutton slice», le transfert d’image, le multicouch- etc. Enfin j’enseigne des techniques plus compliquées telles que le «mix média», «les craquelés», «les canes complexes» etc pour les personnes confirmées ou qui ont suivi les ateliers depuis le début et ont eux le courage de me supporter LOL !

Est-ce que je suis un plan ? Oui en quelque sorte, je sais que je veux commencer par telle chose puis aborder une autre chose ensuite mais c’est un plan de logique dans la réalisation du bijoux : on ne va pas commencer par le montage si on a pas fait les perles avant.

Ce plan est suivi quel que soit le public, il y a des gens qui comprennent très vite et sont très indépendants alors que d’autres ont besoin de plus d’attention, de plus d’explications, d’être rassurés. Il faut être à l’écoute de tout le monde et les aider si besoin, les corriger mais partant de ce principe tout le monde réussi à faire ce qui est demandé sans problème. Il m’est arrivé 1 seule fois de devoir zapper un passage de mon atelier (3H de durée) car nous étions une dizaine de personne dans un petit local avec un seul four et malgré l’enchaînement des cuissons, il a fallu que je choisisse entre faire tout l’atelier et les gens repartaient avec leurs perles, ou alors sauter une étape pour passer directement au montage et laisser partir les gens avec un bijou bien à eux et monté. En gros il faut savoir s’adapter, jongler avec le temps et les élèves. C’est pour cela qu’une bonne préparation chez vous est indispensable. Si vous faites votre plan et que vous mettez 5H pour le faire alors que vous n’avez que 3H d’atelier, cela sera impossible à réaliser avec plusieurs personnes.

Une chose que les élèves apprécient : un résumé du cours en images, sur lequel elles peuvent prendre des notes. Ca aussi c’est donc à préparer à l’avance à la maison (photos, mise en page, impressions).

 

Comment se déroule tes ateliers ? (est-ce que ça se fait chez toi ou chez les clients quand tu ne les fais pas en magasin?)

J’ai fais quelques ateliers chez moi mais j’ai pour l’instant arrêté car je n’ai pas la bonne assurance appartement. Il faut une assurance professionnelle qui couvre les dégâts en cas d’incendie ou si une participante était amenée à se blesser durant l’atelier ou sur le trajet.

J’ai eu quelques propositions d’atelier directement chez les clients mais qui pour l’instant ne se sont pas concrétisées. Pour cela il faut définir à l’avance le nombre minimum de personnes que la cliente doit rassembler chez elle (il faut que ce soit un minimum rentable pour nous), si l’animatrice apporte tout le matériel nécessaire (c’est à dire la moitié de sa maison LOL) ou si les gens possèdent déjà le matériel (ce qui va impacter sur le prix de l’atelier).

Il y a un 3ème type d’atelier : ce sont les stages ou les rencontres qui se déroulent en général sur 2 jours. Dans ce cas là, il y a des organisatrices qui se chargent de trouver une salle avec des tables et des chaises où les participantes pourront s’installer. C’est finalement le cas le plus simple car l’assurance est celle de la personne à qui appartient la salle. Chacune apporte son matériel et nous n’avons qu’à nous installer et nous amuser !!

Enfin, les ateliers en partenariat avec les magasins sont un peu différents et ils varient en fonction des magasins. Un magasin pour lequel je travaille gère les inscriptions des participants ainsi que ma rémunération, l’autre magasin non, c’est moi qui prends en charge les inscriptions et les élèves me payent directement. Un magasin a un petit local perdu au fin fond du magasin, l’autre magasin installe des tables et des chaises dans le magasin, les clients peuvent s’arrêter pour regarder, nous poser des questions…ce qui est, je trouve, une bonne approche stratégique pour susciter l’envie de venir à des ateliers. Le côté très pratique des ateliers dans un magasin de loisirs créatifs c’est que l’on a des choses à disposition en cas d’oubli de matériel, de casse de matériel…

Comment as-tu démarché tes clients pour les ateliers ? (particuliers et boutiques)

Et bien un jour en rentrant dans mon magasin de loisirs créatifs préféré j’ai vu de la publicité pour le recrutement de professeurs de loisirs créatifs. J’ai envoyé ma candidature avec une lettre de motivation et des photos de mes créations. J’ai eu un entretien à Bruxelles et hop j’ai été choisie parmi d’autres candidates grâce à mon organisation et au travail de finition apporté à mes bijoux. Pour le second magasin, ça a été du bouche à oreille, j’ai eu 2 ou 3 fois chez moi des dames qui connaissait un magasin, elles étaient très satisfaites de ce que je faisais, en ont parlé au magasin qui m’a alors proposé des ateliers.

Pour les particuliers j’ai toujours avec moi des cartes de visites sur lesquelles je propose la possibilité d’organiser des ateliers, que je laisse dans différents magasins, sur chaque exposition que je fais…Et là encore c’est le bouche à oreille qui fonctionne le mieux. Se faire un petit réseau et hop ce réseau s’agrandit presque tout seul.

Le tuto ici --> Edwige crée un protège-agenda

Source : pixabay.com

 

Que conseillerais-tu aux personnes qui aimeraient se lancer dans les ateliers créatifs ?

Si vous aimez partager votre passion, votre savoir faire, que vous vous sentez capable de le faire et que vous aimez rencontrer et apprendre des gens, n’hésitez pas, c’est que du bonheur. La première chose à faire est votre planning : notez sur votre agenda toutes les futures dates d’atelier ainsi que leur durée (demi-journée ou journée complète), ensuite décidez du contenu de chacun de vos ateliers, créez un programme à distribuer à vos élèves (effectives ou potentielles), via les réseaux sociaux…avec des photos des réalisations que vous ferez le jour de l’atelier ainsi qu’une liste du matériel.

Si vous êtes en charge de l’organisation de l’atelier c’est-à-dire si vous devez gérer les inscriptions des gens n’hésitez pas à leur demander un acompte afin de valider leur inscription. Acompte devant être payé au moins 15 jours avant l’atelier pour ne pas avoir de soucis. Faites vous régler le reste le jour de l’atelier avant qu’il ne débute. Ensuite éclatez-vous !!! Soyez vous-même. Les élèves captent votre passion. Personnellement j’aime que mes ateliers soient vivants, dynamiques, on rit, on mange, mais on travaille très bien aussi et on repart en général ravie mais épuisée. C’est alors gagné !

Quels sont les choses à savoir auxquelles on ne penserait pas ? (loi spécifiques, obligations spécifiques, par exemple si quand tu fais des ateliers en boutique tu peux faire ta pub etc)

Il faut être indépendant ou déclaré pour faire ce genre de travail.

Le 1er magasin dans lequel je travaille m’a fait signer un contrat dans lequel il est stipulé que je n’ai pas le droit de faire de publicité pour d’autres ateliers que les leurs durant mes cours chez eux. Faire ma pub n’est pas interdite, j’apporte régulièrement les bijoux que je fais pour les montrer à mes élèves, les dates de mes expositions (voir les flyers que je laisse en magasin), cela déclenche en général chez elles l’envie d’apprendre de nouvelles techniques et donc la création de nouveaux ateliers.

Une chose importante (dans le domaine de la polymère, pour le reste je ne sais pas, il faut vérifier) : vous n’avez pas le droit d’enseigner des techniques récentes apprises lors de stages ou de rencontres, ni les techniques issues de livres, magasines ou autre supports soumis à des droits d’auteur. Il faut soit enseigner de vieilles techniques qui sont en fait la base des travaux actuels, soit créer vos propres techniques. Ceci est du bon sens, il s’agit de respecter le travail des artistes actuels qui vivent de cela, qui passent des mois à travailler à la recherche d’une nouvelle technique et qui l’enseignent.

Page facebook d’Allison: https://www.facebook.com/Cr%C3%A9Allison-166197266907029/

 

A savoir

  • Alors attention, niveau compta, tenir un atelier créatif est de l’ordre de la prestation de service artisanale, donc les cotisations sont à 23% et quelques. Lorsque tu remplis ta déclaration RSI :
    • tu écris sur la ligne à  12.8% les C.A de tes ventes de bijoux, vêtements et accessoires,
    • et sur la ligne à 22% et quelques, tu notes le C.A des ateliers créatifs que tu as fait.

 

  • Ne parle jamais de “formation” mais bien” d’atelier”. Le terme “formation” est réservé aux formateurs professionnels ayant un numéro d’activité spécifique avec obligation de déposer le plan de leur formation. Si tu déroges à cette règle, tu vas le sentir dans ton porte-monnaie : l’amende est de 4000€ ! cry

 

  • Autre détails à savoir, si tu veux organiser des ateliers pour enfants, tu dois être titulaire du BAFA. Sinon, tu n’as pas le droit de le faire, à moins qu’un parent soit présent.

/!\ EDIT /!\: Sophie et Sandrine du blog des Entrepreneuses Créatives (oui oui, nos auteures préférées) ont des infos plus précises que moi au sujet du BAFA. En fait, il n’est pas obligatoire comme on me l’avait dit l’URSAFF! (Grrrrr l’administration…). Tant que tu ne fais pas ton atelier créatif dans des établissements de types centres de loisirs, écoles etc, c’est bon ! Et même dans ce cadre, le BAFA n’est pas obligatoire pour tous les animateurs.

Je te conseille d’ailleurs vivement la formation des Sandrine et Sophie “Organiser un atelier créatif” donc tu trouveras toutes les infos ici : http://entrepreneuses-creatives.blogspot.fr/p/atelier-organiser-un-atelier.html. Elle est très complète et te sera vraiment utile pour mener tes ateliers créatifs de main de maître ! En plus, elle est tout à fait abordable !

 

Voilà, je pense qu’on a fait le tour de la question et même plus que le tour laugh

Deux Pies Bavardes qui bossent ensemble, ça fait du contenu à lire hein giggle

Je remercie Allison 1000 fois pour son implication et sa générosité, ce fut un réel plaisir heart

Merci à Sophie et Sandrine des Entrepreneuses Créatives pour leur gentillesse.

Maintenant que tu connais les secrets pour organiser ton atelier, y’a plus qu’à créer ton revenu complémentaire !

Dernier

Apres

24 Commentaires

  1. léa

    Très bon article Mélanie et Allison, l’idée des atelier m’a déjà traversé la tête, seul soucis c’est que j’avais pensais le faire avec des enfants pour la fête des pères mais j’ai pas le Bafa donc sa craint se sera sûrement pour plus tard.
    En tout cas merci à toi Mélanie pour tout ces précieux articles.

    Réponse
  2. lucie

    Bonjour. J’organise des ateliers depuis quelques mois maintenant. C’est chouette même si la 1ere fois c’est un peu brouillon car on ne sait pas à quoi s’attendre ! Je collabore avec des associations de parentalité qui me prêtent leurs locaux et font la pub, enregistrent les participants. En campagne, ca fonctionne moyennement. En ville, une vraie réussite !
    Ca passe toujours très vite et les participants sont ravis.
    Le hic : les premières fois beaucoup de lapins. Personnellement je demande 4 participants minimum, pour couvrir le déplacement et les 2-3H d’atelier. Une participation fixe et un surplus pour chaque création supplémentaire (si la personne veut en faire 2 par ex). Bref les 1eres fois : 50% des personnes ne venaient pas et surtout ne prévenaient pas. Ca refroidit, surtout quand on fait 1H de route. Désormais je demande à ce que l’atelier soit reglé à l’avance : beaucoup moins de soucis !
    En tout cas c’est super chouette et enrichissant de partager ca avec sa clientèle : la voir faire ses choix, constater les goûts bien différents de ceux en ligne. Top !

    Réponse
  3. KTL's Créations

    Mercι poυr ce ѕυper arтιcle. Ça ғaιт υn мoмenт qυe je penѕe à ғaιre deѕ aтelιerѕ…ιl ғaυт qυe je voιѕ ça poυr м’organιѕer, ça poυrraιт êтre ѕυper ѕyмpa eт ιnѕтrυcтιғ !

    Réponse
  4. La baguette à MAlice

    Merci pour cet article!
    J’aimerai faire des ateliers “adulte” et des ateliers “mère/fille” (je n’ai pas le BAFA non plus!).
    Je compte faire des essais avec des copines avant la séance pour de vrai.
    Mais pour le moment, il faut bosser sur le contenu, l’organisation et trouver une autre machine à coudre.
    A suivre!

    Réponse
  5. Dilanauange

    Super, c’est à exploiter comme projet, merci!

    Réponse
  6. Valantine

    J’avais également pensé proposer des loisirs créatifs avec des enfants pendant les périodes de vacances scolaires mais n’ayant pas le Bafa je laisse tomber cette idée.
    Mais mille merci ssss à Mélanie et Allison pour cet excellant article.

    Réponse
    • Mélanie JUNG

      @valantine et @la-baguette-a-malice : attendez pour le BAFA, apparemment l’info que j’ai n’ai pas bonne, sur le blog des entrepreneuses créatives j’ai lu que “Non ce n’est pas obligatoire si vous n’êtes pas dans le cadre de l’accueil collectif de mineurs (centres de loisirs, colonies etc, et même dans ce cadre, le bafa n’est pas obligatoire pour tous les animateurs”. Et une créatrice m’a dit par MP que l’URSAFF lui a confirmé l’info. Du coup, renseignez vous quand même =)

      Réponse
  7. Allison

    Plaisir partagé Mélanie. Mille mercis.

    Réponse
  8. mc

    très bon article, très complet (comme souvent d’ailleurs de la part de La Pie !) !
    Personnellement j’anime des ateliers créatifs ( scrap, bijoux, aquarelle, art floral…….) depuis…….15-16 ans, je ne sais plus… d’abord pour des marques de peinture ou de scrap, mais complètement indépendante depuis 2010. Je les propose à domicile (de particuliers, d’associations, de maison de retraite, d’écoles (TAP), de centres de loisirs…..). J’ai beaucoup démarché la première année et maintenant, c’est le bouche à oreille qui me ramène le plus de clients ainsi que ma page facebook (“Les Ateliers de Marie Christine”) et mon blog du même nom. Ce qui me plait, c’est que ce que je propose est très diversifié et du coup, très prenant dans la préparation de mes ateliers.

    Réponse
  9. Masyno

    Merci, merci et encore merci pour cet article que j’attendais avec impatience!!! Il n’y a plus qu’à se lancer…

    Réponse
  10. mc

    j’ai oublié de dire que j’ai le B.A.S.E, délivré par Jeunesse et Sports, à l’époque, j’animais des ateliers bricolage pour enfants dans une association de loisirs.

    Réponse
  11. Lysithea

    Super article très instructif, merci ! Je reviendrai le lire quand je me serai décidée. 🙂

    Réponse
  12. So Kdo

    Super article, qui décrit parfaitement l’activité dans laquelle je me suis lancée depuis quelques mois. Je travaille pour Filaé, les ateliers de loisirs créatifs à domicile des Editions de Saxe.
    C’est une activité de VDI, vendeur à Domicile Indépendant.
    L’avantage, je ne gère pas les stocks mais je bénéficie d’un catalogue fourni en livres de qualité et en matériel en lien avec les publications, de tutos et de conseils réguliers. Le thème des ateliers, les projets à réaliser, le calendrier et le temps passé, c’est moi qui les choisis en fonctions de mes disponibilités et de mes goûts. Je fais partie d’une équipe d’une centaine de “profileuses”, c’est ainsi qu’on nous appelle, les démonstratrices vendeuses Filaé, reliées par un système de parrainage; si bien qu’il y a toujours quelqu’un pour donner un conseil ou un coup de main. De quoi allier à la micro-entreprise le travail d’équipe. Je pourrais vous parler de cela pendant des heures !!! Vous pouvez aller faire un tour sur ma page FB pour vous faire une idée (J’attends d’avoir un peu de temps pour créer mon site, cet été, sans doute, grâce aux conseils de lespiesbavardes!)

    Réponse
  13. Anne

    Mille merci pour cet article 🙂 depuis quelques temps on me souffle l’idee de faire des ateliers, mais je crois que je vais attendre un peu, je manque un peu d’experience. En tout cas ce blog est juste genial et bourré de bonnes infos qui m’ont reboosté 😉 Bravo 🙂

    Réponse
  14. Sabrina

    Super!!! ça donne trop envie… Y a plus qu’à..

    Réponse
  15. cynthiatorres218

    Un grand merci pour ce généreux conseil! Maintenant au boulot Cynthia !

    Réponse
  16. Vefa Estren

    bon, il suffisait de chercher au bon endroit pour trouver des infos 😉 . J’ai une petite question Mélanie : as-tu des infos sur la réglementation pour accueillir des ateliers à ton domicile ? Je continue de fouiller, un petit tour chez Cousette me donnera peut-être l’info…

    Réponse
  17. Allison COHADE

    Vefa, je sais qu’il faut une assurance habitation professionnelle (ou au moins qui te couvre en cas d’accident survenu à un de tes élèves sur le trajet ou durant l’atelier). Je ne sais pas si ça peut avoir des répercutions sur la taxe d’habitation ou pas car ton chez-toi devient un local professionnel. Moi c’est ce qui m’a arrêté et je ne fais pas d’ateliers chez moi, en plus j’ai mes proprio qui vivent en dessous et travaillent au RDC donc ils sont au courant de tout ce qui se passe.

    Réponse
  18. ribadeneira parfaite

    bonjour
    Tous ses informations que vous donner nous fait beaucoup de bien car cela veut dire que tous est possible
    ma question: combien couts une 1h d’atelier avec la TVA . merci
    cordialement

    Réponse
    • Mélanie JUNG

      @ribadeneira-parfaite : c’ets à toi de définir ton prix en fonction de ton savoir-faire, de tes outils etc. Il n’y a pas vraiment de prix standard

      Réponse
  19. Amelie

    Bonjour
    L article est très complet, je suis étonnée que tu puisse accueillir un atelier enfants dans ton atelier sans bafa ni rien ?
    Alors il faut la presence des parents?
    Merci d avance
    Amelie

    Réponse
    • Mélanie JUNG

      @amelie je transmets les infos des entrepreneuses créatives, il vaut mieux voir avec elles, à mon niveau je n’y connais rien, les enfants ne sont pas ma cible =)

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum adipiscing felis nunc odio ut consequat. mattis lectus quis ut

Pin It on Pinterest

Share This