Organiser un shooting photo pour tes créations

Pour la Rentrée et ta nouvelle collection, tu as surement besoin d’un shooting photo pour mettre tes produits en valeur. C’est ESSENTIEL ! Ne serait-ce que pour que le client puisse voir le bijou ou l’accessoire porté et se rendre compte de sa taille réel et du rendu light

Tu as peut être l’impression que c’est totalement inaccessible pour toi, ou tu n’as peut être même pas penser à faire appel à un photographe faute de moyen. Et pourtant, il y a plein de solutions gratuites ou pas chères pour mettre ton travail en valeur et vendre mieux !

Pour te donner une idée de ce qu’est un shooting photo, voici un making-of du shooting pour la collection Ziegfeld Folies Girls de la Dame de Lys, sortie à la Rentrée 2013

 


La Dame de Lys – Coulisse d’une séance photo… par La_Dame_de_Lys
 

Photographe pro ou amateur ?

Personnellement, je n’ai travaillé qu’avec des “amateurs”, c’est à dire des photographes qui faisaient ça par passion ou qui voulaient se faire connaitre. Contrairement au “pro”, que l’on paye et qui essaye de (sur)vivre de leur art. Il y a un débat assez houleux à ce sujet sur le net, le même qu’entre les créatrices “pros” et “amateurs”.

J’ai toujours voulu payer mes photographes, malheureusement je n’ai  jamais eu le budget. Alors, pour soulager ma conscience, je leur ai TOUJOURS proposé un échange donnant donnant. En échange de leurs services, ils pouvaient acquérir mes créations gratos, je participais à leur projet perso en leur prêtant, voir même, en leur fabriquant des bijoux ou accessoires exprès pour leur projet, quitte à ne pas les vendre après car c’était trop spécifique. Ou encore, je répondais à leurs demandes quand ils avaient besoins de s’entrainer en faisant des photos précises. Du coup j’avais de jolies photos et eux, ils pouvaient se faire de l’expérience thumbsup

Car, dans une collaboration avec un photographe “amateur”, le but n’est pas de profiter de son talent et basta ! Quand la collab’ est prévue et organisée, tu présentes ton photographe à ton réseau via un ou plusieurs articles sur ton blog. Après le shooting, tu le cites dans toutes les diffusions de ses images avec un lien vers son site, que se soit sur ta boutique en ligne, sur ton blog (se sera bon pour son référencement) ou sur les réseaux sociaux.

 

shooting alice au pays des merveilles

Exemple de collaboration – juin 2010. Pour ce shooting, Vladimir Tankovitch qui m’avait fait plusieurs shooting gratuitement, avait besoin d’accessoires. Pour ce shooting, je lui ai fait un diadème frontale et un ras du cou en dentelle blanche pour la Reine Blanche, le chapeau du Chapelier Fou, les bijoux et la couronne de la Reine Rouge, les sceptres des Reines, les bijoux et accessoires des autres personnages.

 

Tu trouveras pleins de photographes “amateurs” sur Facebook. Étudie bien leur “mur” Facebook ou leur book avant de le choisir celui, celle ou ceux à qui tu proposeras une collab, histoire de voir si son univers colle au tien.

Parfois, se sont des photographes qui te contactent directement, pour un projet précis. J’ai toujours accepté les différentes propositions que j’ai reçu. D’abord, parce qu’on ne m’a jamais refusé de collab donc je n’avais aucune raison de refuser à mon tour, (histoire de roue qui tourne, de transmettre ce qu’on t’a offert, tout ça tout ça). Et puis parce que ça fait toujours de jolies photos à partager sur Facebook, même si elles ne sont pas faites pour tes fiches produits. En ce qui te concerne, c’est à toi de décider.

 

Quels modèles ?

Pour des photos au rendu de qualité, tu peux choisir des modèles amateurs sur internet. Des femmes et des hommes qui se mettent à disposition pour des shooting, dans le but d’avoir de jolies photos. Tu trouveras aussi pléthore de ces modèles sur Facebook. Comme pour le photographe, prends le temps d’étudier le travail de la modèle pour voir si elle correspond à ta clientèle et à ton image wine

Tu peux aussi avoir des ami(e)s dans ton entourage qui correspondent à tes envies. Ça m’est arrivé très souvent.

Par contre, un conseil, ne lance pas d’appel sur Facebook genre “bonjour, je cherche une modèle pour mes photos, écrivez-moi!”. Ou alors, précise que tu en veux qui aient de l’expérience, sinon, tu vas te retrouver avec des copines ou pire, des clientes, que tu n’oseras pas refuser ou encore des modèles qui ne te correspondent pas du tout. Fais le travail de recherche, tu ne le regretteras pas smile

Certaines modèles demandent une création en échange ou un echange de bon procéder (comme avec les photographes, si un jour elles ont besoin de qq choses qui est dans tes cordes, tu leurs fournis). C’est tout à fait normal, après tout, tu utilises son image.

Pense à faire signer un contrat à tes modèles. Car il peut arriver que les modèles se rebiffent après le shooting et qu’elles ne veulent pas que tu diffuses les photos.

 

Maquilleuse, or not maquilleuse?

Alors pour avoir commencé sans maquilleuse professionnelle (je ne savais même pas que ça existait!), je peux te dire qu’après en avoir eu une, je ne pouvais plus m’en passer ! Il y a une grande différence entre le fait de voir une modèle en face et sur photo. La photo ne rend pas la même couleur de teint en fonction de la lumière et écrase certains détails physionomiques. Quand on voit une modèle maquillée par une pro à  la fin des préparatifs, on a l’impression que c’est trop et que c’est hyper chargé : faux-cils, fond de teint couvrant, anti-cerne, maquillage des yeux et de la bouche. Mais sur la photo, le rendu n’est pas du tout le même, ça fait beaucoup plus naturel kiss

A Strasbourg, on a la chance d’avoir plusieurs écoles de maquillage professionnel avec des élèves qui ont besoin de s’exercer et de faire des photos de leur maquillages pour leur book de fin d’année. Du coup, j’ai toujours trouvé facilement des maquilleuses en contrat de stage et quand elles avaient besoin de moi pour un projet perso, je les aidais aussi.

 

Shooting photo la dame de lys lespiesbavardes.com

Shooting photo de 2012 pour ma marque La Dame de Lys, réalisé par MaanuKitty photographies. Les modèles sont des amies et ma soeur, elles ont été maquillées par des élèves d’une école Strasbourgeoise, C’est un de mes shootings préférés.

 

Le lieu ?

Il faut faire des repérages, voir même si possible des essais avec le photographe.

Si tu veux faire des photos chez toi ou dans un intérieur (restaurant, hôtel, bâtisse ancienne etc), choisis la pièce la plus lumineuse ou demande des projecteurs au photographe.

A l’extérieur, évite les horaires où le soleil tape fort, que se soit pour le confort de ton équipe, comme pour tes photos. Trop d’exposition (comprend, trop de lumière sur ta photo, en gros) peut ruiner une séance photo.

Dans le doute, demande toujours conseil au photographe.

 

Conclusion

Un shooting photo est important pour l’image de ta marque, de tes produits et surtout pour que le client s’approprie tes créations. Choisis donc bien tes shooting en fonction de ta clientèle. Tes modèles, tes lieux et les tenues de tes modèles doivent parler à ton public, sans que tu perdes ton petit truc à toi qui te démarque (j’en parle ici : clic).

Bref, tu l’auras compris, un shooting ne se prévois pas à l’arrache, ça se planifie en même temps que ta futur collection, ça se programme quand tes créations sont prêtes (pour les montrer aux photographes) et ça se diffuse quand tu lances ta collection, grâce à un plan bien ficelé shy

 

 

Tu veux vendre tes créations et vivre de ta passion  ?

Prouver à tata Jeanette que non, ton projet créatif n'est pas juste un hobby qui te coûte cher ?

Le meilleur de mon contenu est dans l'abonnement Premium La Pie Maligne. Grâce à lui, tu deviendras une cheffe d'entreprise du tonnerre et tata Jeanette aura juste à fermer enfin son clapet

10 bavardages
  • Lucie V
    15 septembre 2015 at 9 h 04 min
    Ah ah cet article tombe à pic ! J’ai justement organisé une séance photo fin juillet… Avec des appels pour des modèles lancés via Facebook commencés début juin. MAIS pour ma défense, je crée des produits pour bébé, donc pas besoin de pros 😉
    Pour la photographe, j’ai tout simplement fait appel à une connaissance Maman d’école que je croise tous les matins, qui avait déjà fait nos photos de baptême et les photos de naissance de ma 2ème. Bref, je la connaissais. En échange, je lui donnais la somme que je voulais.
    Résultat : 8 Mamans, 2 Papas, 8 bébés de 6 à 12 mois et plus de 200 photos ! Ca s’est SUPER bien passé, les loulous ont été adorables, les Papas et Mamans se sont prêtés au jeu, j’ai fait de superbes rencontres avec des Mamans du coin, s’en est suivi 2H de papottage autour d’un gouter.
    Les photos servent au décorum de mon site, elles figurent dans les descriptifs des créations et je les partage régulièrement sur les réseaux sociaux.
    Du coup, je prévois de faire une séance par an, pour chaque nouvelle collection.
  • Lucie V
    15 septembre 2015 at 13 h 51 min
    avec plaisir ! Le voici, et s’il y a des commentaires, bons comme mauvais, à faire, je suis preneuse ! elyce.wifeo.com
  • MischievousFairy (Fanny)
    13 novembre 2015 at 9 h 36 min
    Super article, et blog, je suis contente de cette découverte ! Je m’apprête justement à faire une collaboration avec une photographe qui me propose une caution et un contrat, c’est vrai que je trouve ça rassurant même si je suis son travail depuis un moment et suis rassurée de voir qu’elle travaille à chaque fois avec des créatrices. Mais du coup elle me demande si j’ai un modèle de contrat. Je n’en ai trouvé que sur parlons-photo.com, mais je ne suis pas sûre que ce modèle n’aille pas trop loin ou pas assez. Utilises-tu quelque chose de ton côté ou tout reste oral ?
  • MischievousFairy (Fanny)
    19 novembre 2015 at 10 h 55 min
    Merci Mélanie. Oui au départ je pensais qu’elle allait m’en proposer un. A la fois moi aussi je suis sûrement concernée par des “exigences” comme des utilisations de la photo que je ne souhaite pas, préciser que je veux être nommée dans les crédits etc.
    Bon là avec l’actualité je ne l’ai pas relancée. Mais je me dis que si elle a déjà fonctionné comme ça, elle a peut-être gardé les contrats avec d’autres créatrices et pourrait me les envoyer pour que je voie. Si ça t’intéresse, je partagerai l’expérience avec toi 🙂
  • Caroline ALEXANDRE
    29 janvier 2016 at 21 h 06 min
    Bonjour ,
    Je viens de tomber sur cet article en faisant des recherches sur de futures collaborations. Bravo pour ton état d’esprit ! C’est exactement l’idée que j’avais de la collab “gagnant-gagnant”. Du coup je me suis laissé me perdre sur le reste de ton site et je trouve vraiment généreux de ta part de partager toutes ces connaissances.
    Je serai ravie de partager à mon tour mon savoir-faire dans la photographie en collaborant avec toi. Je pratique depuis quelques années et souhaite lancer mon activité professionnelle dans ce domaine.
    N’hésites pas à me contacter 😉
  • Arnoult
    28 février 2016 at 13 h 30 min
    Bonjour, Je découvre ce blog via la page FB Etsy résolution et ouaouhh, que de bons conseils spécialement orientés vers la bijouterie fantaisie ! J’adore. Bravo pour ces photos, je suis fan de l’ambiance qui se dégage et de l’esprit décalé.
  • MischievousFairy (Fanny)
    18 mars 2016 at 16 h 17 min
    Me revoilà 10 ans après ! Bon finalement, ne trouvant rien de probant et lui faisant quand même confiance, je suis restée sur sa proposition qui était de me faire l’écrit signé suivant : “Je soussignée prénom nom, m’engage à respecter le prêt et à me tenir garante de tous dommages.”
    Je ne saurais dire si ça a une valeur, mais bon j’étais en confiance et ça s’est très bien passé, c’est le principal pour moi.

Laisser un bavardage

 

Partages