Ouvrir son
entreprise
…Ou pas

header-top-lespiesbavardes.com

Ouvrir son entreprise… Ou pas !

Les articles administratifs

Coucou Jolie Pie heart

Si tu te retrouves à lire cette page, c’est que tu aimerais lancer ton business en tant que créatrice de bijoux et/ou d’accessoires, mais que tu ne sais pas par où commencer. Que tu es perdue dans les méandres de l’administration française. Que tu cherches un peu d’aide ou, tout du moins, un éclairage sur l’entrepreneuriat artisanal. Eh bien, bonne nouvelle, tu es au bon endroit !
J’ai compilé, pour toi, toutes les infos administratives dont tu as besoin pour ouvrir ton entreprise… ou pas ! Tout a été mis à jour après les changements de janvier 2018  et dans les articles.

Si tu as besoin de plus d’infos, notamment juridiques, tu trouveras tout ce qu’il te faut dans le guide gratuit des Pies Bavardes. Pour le recevoir, il te suffit de t’abonner gratuitement au blog via le formulaire ci-contre. En t’abonnant au blog, en plus de recevoir THE guide GRATUIT, tu continueras à faire évoluer ton projet créatif en recevant un mail pour chaque nouvel article posté, des bons plans qui te seront utiles et mes offres d’ateliers ou de services. Un lien de désabonnement sera toujours proposé à la fin de chaque mail. Pour plus d’infos sur le traitement de tes données personnelles, clique ici : politique de confidentialité.

Profite bien de cette jolie boîte à outils !

1. Décide si tu ouvres ton entreprise ou pas.

Vendre ses créations, ouvrir une entreprise ou pas ?

2. Choisis ton statut juridique :

explication micro-entreprise créatrice bijoux créatrice textile

3. Ainsi que ton code APE :

code ape créatrices bijoux et créatrices textiles

4. Découvre tes obligations administratives :

ouvrir entreprise - remplir formulaire P0 - créatrices bijoux et accessoires

5. Découvre aussi tes cotisations fiscales :

taxe cotisations pour autoentrepreneur - créateur bijoux et textile

6. Découvre les erreurs à éviter si tu gardes ton emploi :

vendre ses création et être salariée, les erreurs à éviter

Les commentaires sont clos.