5 conseils pour se débarrasser des haters, des harceleuses

Le monde de la création est globalement saturé. Surtout en bijoux, accessoires de mode et un peu en vêtements. Alors il y a des quichasses qui ne trouvent rien de mieux pour se faire connaître que de critiquer et attaquer les autres créatrices. Parfois même en les copiant.

Ces quichasses (j’essaye de rester polie hein) critiquent méchamment, de façon virulente et non constructive. Elles versent juste leur haine.

Et toi ça te touche, ça te blesse.

STOP !

Viens ici,  je vais te donner 5 conseils pour se débarrasser des harceleuses

comment réagir face aux haters

source : pixabay.com

 

1. Ne sollicite pas ta communauté !

Ces attaques non justifiées te blessent, te pourrissent la vie et te font ressentir le besoin d’être considérée par les autres. Tu vas donc avoir envie de solliciter ta communauté (sur Facebook, sur ton blog ou par mail) pour chercher le réconfort auprès de ton entourage ou pire, de tes clientes. Tu aimerais qu’on te défende contre cette pétasse euh pardon, cette quichasse. Parce que toi tu sais que tu es quelqu’un de bien et que tu te sens agressée injustement.

Ton besoin à cet instant est humain et compréhensible mais c’est une ERREUR MONUMENTALE de faire intervenir les autres !

Pourquoi ?

Ce n’est pas aux autres de te défendre, mais à toi de trouver la force, en toi, de faire fi de ces attaques.

En faisant appel aux autres, tu donnes de la visibilité à ton Hater qui se sentira valorisé. Tu lui montreras que ses attaques t’atteignent et, donc, ont de l’importance pour toi. Et en faisant ça, tu vas entrer dans un cercle vicieux car elle va continuer à t’attaquer.

Un adage 2.0 dit “Don’t feed the haters”. Ça veut dire, “ne donne pas à manger aux haineux”. Ne leur donne pas de grain à moudre en somme.

Plus tu répliques, plus elle t’attaquera.

 

2. Ne te dévalorise pas

Les attaques de la quichasse de Hater te blessent, car souvent elle critique ton travail ou te compare à elle et sa “réussite”. Ce qui touche le peu de confiance en toi que tu as.

Il ne faut jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais, jamais… jamais… Allez encore un :  jamais te comparer aux autres ou à ton Hater et de manière générale, à ceux que tu estimes être meilleurs que toi.

Compare-toi à toi-même ! Compare ta situation actuelle à ta situation de départ, et vois ton évolution. Si tu t’intéresses au succès d’une autre créatrice, cela doit être uniquement dans le but de t’inspirer pour te motiver à avancer ! Pas pour te comparer !

Je sais que ce n’est pas évident. Moi-même je me compare souvent et je me dévalorise face à d’autres blogueurs. Quand ça m’arrive, je me reprends. Je me souviens d’où je suis partie (moins que zéro) et où j’en suis aujourd’hui. A chaque fois, j’en reviens pas ! Et j’me rend compte que je ne suis pas si nul que ça lookdown

 

comment réagir face à un harceleur - créatrice bijoux, textiles et vêtements

source : pixabay.com

 

Le souci principal est que lorsque tu te compares à quelqu’un, ton jugement est biaisé. Car tu ne vois que la partie émergée de l’iceberg de cet autre : ce qui est beau et qui roule. Alors tu penses à tort que la partie immergée est tout aussi nickel. Mais c’est faux !

J’ai un exemple tout simple à te donner : un jour, j’ai reçu un mail d’une pie, qui me disait qu’elle ne s’en sortait pas niveau organisation et qu’elle était admirative de ma façon de faire. Qu’elle était sûre que j’étais le genre de personne qui se lève à 5h du mat’ et qui maîtrise toute son organisation picco bello….

giggle

laugh

Alors comment te dire…. Mon organisation… En fait ce mot n’existe pas chez moi, mon quotidien est un champ de ruines, je suis toujours à la bourre sur tout giggle

Et les rares fois où je suis à jour, je suis perdue, je glande, parce que je ne sais pas par où commencer.

J’en ai déduit que j’aime travailler sous pression laugh

J’ai un trouble du déficit de l’attention qui fait que je n’arrive pas à m’imposer de routine. Je tiens 2/3 jours mais pas plus, après je n’y pense plus. Quand mes enfants sont malades, je redoute de devoir donner un traitement sur la durée. Car je vais y penser le temps des symptômes, mais dès qu’ils iront mieux, j’oublierai de donner le traitement alors qu’il faut le continuer. Bref, c’est très compliqué. Mais je suis heureuse comme je suis. J’arrive toujours à atteindre mes objectifs, car je sais où je vais, même si je ne sais pas comment giggle

Enfin bref, tout ça pour dire que se comparer à quelqu’un dont on ignore tout ou presque est totalement biaisé. On peut imaginer qu’une créatrice gagne bien sa vie, car c’est l’image qu’elle donne (et c’est ce qu’il faut faire !) alors qu’en fait, elle a un emploi alimentaire à côté !

Et dis-toi une chose, si ton Hater t’attaque comme elle le fait et qu’elle cherche à te nuire, c’est parce que ELLE n’a pas confiance en elle !

Elle se sent agressée par ton talent bordel de nouiiiiiille !!!

C’est pour ça qu’elle cherche à te détruire ! Elle veut éliminer celle qui lui fait de l’ombre ! Celle qui fera que ses clientes se rendront compte qu’elle fait de la merde en barre !

 

ne repond pas aux haters

Source : Krista Mcphee sur Unsplash

 

3. Ne cherche pas à discuter gentiment avec elle

Essayer de lui parler gentiment ou d’en faire une amie n’est pas une bonne solution non plus. Car tu n’arriveras jamais à la faire changer d’avis sur toi.

Pourquoi ?

Car lorsque ton Hater t’attaque, c’est son Ombre qui parle.

Et ouais…

Quoi ?

Qu’est-ce que l’Ombre ?

{Instant Amphi en Fac de Psychologie : ON}

“Pour Carl Gustav Jung, l’Ombre représente ce que nous avons refoulé dans l’inconscient par crainte d’être rejetés par les personnes importantes de notre vie : parents, éducateurs, et d’une façon générale, la communauté dans laquelle nous avons grandi. Ces parties reléguées de nous-mêmes peuvent paraître redoutables ou honteuses. Elles se manifestent souvent sous forme de jugements, rejets, peurs ou projections, et sont à la base des préjugés sociaux et moraux.

Dans la psychologie de Jung, l’Ombre joue un rôle capital. Elle représente tout ce que nous cachons aux autres et à nous-mêmes pour ressembler à un « modèle idéal ». C’est en fait notre partie obscure, le pôle complémentaire, mais négatif, de notre complexe du Moi. Au cours de notre vie, cette zone ignorée reçoit le dépôt de plus en plus épais de nos actes passés, du refoulement de nos désirs illicites, de tout ce que nous avons entrepris et raté, dépôt alimentant notre culpabilité et notre amertume. Plus nous ignorons volontairement cette lie, plus elle devient noire et épaisse. Ce dépôt ne représente pas forcément le Mal en nous, mais plutôt tout ce qui est primitif, aveugle, inadapté. Il alimente notre peur. En fait, l’Ombre incarne notre inconscient personnel.”
Source : www.didierbressan-psychotherapie.com/blog

{Instant Amphi en Fac de Psychologie : OFF}

 

En gros, si quelqu’un te déteste et cherche à te nuire, c’est parce que tu représentes ce que cette personne ne s’autorise pas et refoule au fond d’elle-même. Ou qu’en te voyant, elle voit quelque chose qu’elle ne s’autorise pas, comme ton succès par exemple. Ça c’est l’Ombre noire.

A contrario, si tu es super fan de quelqu’un et que tu vénères cette personne (heartcoucou Laure des Aventurières heart), c’est parce que tu te retrouves dans cette personne et qu’elle résonne en toi. Ça c’est l’Ombre blanche.

Donc quand tu es critiqué par un Hater, le problème ne vient pas de toi, mais d’elle et de ce qu’elle ne s’autorise pas à être ou faire par peur du jugement des autres !

Et le truc, c’est que, comme ça touche à son inconscient, elle ne comprend pas l’origine du truc, c’est juste un ressenti hyper violent en elle et elle est convaincue qu’elle a raison de te faire chier. Euh pardon…. De t’emmerder… Euh, enfin bref t’as compris ! Tu n’arriveras donc jamais à lui faire changer d’avis !

Sauf si elle accepte ce qu’elle refoule, mais ça…..

 

fuck les haters

Photo by Liliana Marin on Unsplash

 

4. Mais comment réagir alors ?

Il y a deux chose à éviter absolument :

  • répondre à chaud
  • et se justifier

Il ne faut JAMAIS faire ça (tu veux que je te refasses une ligne de “jamais”??) ! Parce qu’après tu auras beaucoup plus de mal à t’en débarrasser.

Et il y a deux choses à faire absolument :

  • la bloquer  (tu peux le faire sur les réseaux sociaux et même sur ton blog en mettant ses commentaires en “indésirables” !)
  • et l’ignorer !

Il FAUT que tu ignores ces commentaires non constructifs et que tu supprimes toute interaction avec ton Hater.

Je l’ai déjà fait et je m’en porte très bien. Je suis du genre à ne pas accorder d’importance à ce qui n’en mérite pas. Comme qui dirait Orelsan (oui j’assume, entre deux morceaux de musique Pagan, j’ecoute Orelsan, j’le kiffe !) : “je ne prêterai ni mon buzz, ni mon temps !”. Et c’est exactement ça !

Je ne dis pas que les remarques désobligeantes ne me touchent pas, bien au contraire, je suis hypersensible. Pathologiquement. Je n’arrive même pas à regarder un film !

Mais pour moi, accorder du temps ou de l’importance à un Hater, c’est déjà trop !

Un Hater a besoin de toi pour vivre. N’oublie pas, si tu nourris son propos, elle continuera à te harceler.

Donc bloque-la de partout et avance de ton côté sans te soucier d’elle.

Et dis-toi que même si elle crache sa haine publiquement, elle n’attirera que des gens “de son espèce” qui sont tout aussi médisants qu’elle et qui, de toute façon, ne ressemblent pas à ta clientèle cible !

 

5. Mais encore….

Bon si, vraiment, tu veux lui clouer le bec, il y a une solution. Elle peut marcher du premier coup.

Parfois faut le refaire, mais c’est diablement efficace.

C’est une solution qui marche pour tout dans la vie.

L’humain, par nature, est attiré par ce qu’on lui défend de faire. Je sais pas pourquoi… Ça prouve juste qu’on est très con comme espèce animal je trouvegiggle Mais bon. C’est peut-être un gène autodestructeur…

Toujours est-il que pour que quelqu’un arrête de faire quelque chose qui nous agace, on a tendance à vouloir l’en dissuader. Sauf que plus on essaye de dissuader l’autre, plus il se braque.

Pour réussir à dissuader l’autre de faire ce qu’il fait, il ne faut pas essayer de l’en dissuader, mais l’encourager !

Encourage ton Hater au lieu de le contre-attaquer.

Dis-lui des trucs genre “Merci car tu me rends meilleure ! Tes remarques me donnent encore plus envie de me dépasser et de créer encore mieux”. Du coup, tu lui montres qu’elle ne parvient pas à te détruire comme elle le pensait mais qu’elle t’apporte quelque chose de positif. Et ça, ça va tout de suite l’énerver et elle va arrêter de t’emmerder. Alors bien sûr, si avant ça tu as répondu en l’attaquant ou en essayant de te justifier, c’est mort, ça ne prendra plus (ou plus aussi bien). C’est pour ça que je te dis de l’ignorer. Il faut que dès le début tu sois dans une démarche positive avec ton Hater !

Il y a bien entendu la possibilité d’attaquer ton Hater en justice pour diffamation, injure commerciale ou harcèlement. A titre perso, je trouve que c’est lui accorder trop d’importance et traîner le problème sur une longue durée (la justice française n’est pas réputée pour sa rapidité hein). Mais si c’est ton envie, alors fais-le !

 

Voilà ce que j’avais à te dire sur le sujet. Si tu as envie de parler d’une de tes expériences, de compléter mes conseils ou juste de laisser un petit mot, laisse un commentaire, je serais ravie de le lire !

 

 

20 bavardages
  • Le Ruban Zebre
    2 novembre 2017 at 19 h 25 min
    Merci pour cet article Mélanie ! J’avais lu il y a longtemps sur un blog de blog de voir le bon côté des choses et de se « réjouir » de ces propos hater, ça veut dire que votre blog / site / activité / chaîne YouTube etc … marche !
  • Delphine AUTIER
    2 novembre 2017 at 20 h 00 min
    Bonjour Mélanie,

    Merci pour cet article! Je suis entièrement d’accord! Au début ça blesse, ça décourage, on se remet en question et puis finalement on se rend effectivement compte que ce sont ceux qui critiquent qui ont un problème: la jalousie! Moi ça m’a rendue plus forte et ça m’a beaucoup aidée à progresser dans mon métier.

  • Sandrine, Mon Carnet Déco
    2 novembre 2017 at 20 h 03 min
    Excellent billet, comme d’habitude!
    Douce soirée à toi!
  • Marie Ange ciucci
    2 novembre 2017 at 21 h 05 min
    Bravo, j’adore, et c’est valable pour toutes les circonstances de la vie.
  • Aude
    2 novembre 2017 at 22 h 01 min
    J’adore toujours tes leçons de vie 🙂
    « Compare-toi à toi-même ! Compare ta situation actuelle à ta situation de départ, et vois ton évolution ». J’en suis venue à la même maxime sur la comparaison, même si c’est très difficile !
    « Elle se sent agressée par ton talent !!! » Ca fait tellement de bien de voir la situation sous cet angle…et le meilleur, c’est que c’est vrai 😊
    « En gros, si quelqu’un te déteste et cherche à te nuire, c’est parce que tu représentes ce que cette personne ne s’autorise pas et refoule au fond d’elle-même » Donc c’est aussi valable pour soi envers les gens que l’on déteste pour ce qu’ils ont et qu’on n’a pas… Je n’avais jamais vu les choses sous cet angle, merci merci !!
  • Émilie
    2 novembre 2017 at 22 h 11 min
    Génial !! Tout est dit ! Si seulement les créatrices pouvaient en prendre conscience… Les personnes ont la sensation de gagner si elles répondent alors qu’il faut rester de marbre et ignorer ces critiques destructives, il faut apprendre à passer au dessus et ne pas se rabaisser à répondre aux attaques.
  • aurore bourit
    2 novembre 2017 at 23 h 11 min
    Merci pour cet article.Il remet les idées en place!
  • Aline - Graphiste illustratrice
    2 novembre 2017 at 23 h 27 min
    ça c’est un chouette article et j’ai bien aimé ton cours sur l’Ombre que je connaissais pas du tout!
    Je me permets de partager une autre astuce:

    En plus de la mettre en commentaire indésirable sur vos blogs, vous pouvez aussi installer un plugin de protection qui vous permet de bloquer son adresse ip et la personne ne pourra ni commenter, ni visiter votre site web (seulement si vous êtes sur WordPress.rog cela dit).

  • Jennifer
    2 novembre 2017 at 23 h 42 min
    Super article !!

    Moi, qui ai tendance à réagir au quart de tour, ça me donne à réfléchir avant le drame !!

    Un grand merci 😀

  • Andreze
    3 novembre 2017 at 6 h 21 min
    Effectivement tout est dit !
    J’ai déjà eu affaire à ce genre de personne dès j’ai commencé à mettre mes créations en ligne j’ai eu droit à des assauts d’une personne que je connais pas en me disant que je copiais ses créations et au départ j’avais envie de lui rentrer dans mais après réflexions je l’ai laissé bouler !!
    Mais après une de mes clientes me disait qu’elle connaissait cette personne et qu’elle avait fait photos d’une de mes créations pour qu’elle le fasse car je n’était pas disponible dans cette période.
    Maintenant j’ai compris comme tu dis je dérange mais c’est pas grave je continu à faire mon chemin ti lamp ti lamp!!
    Un grand merci à toi
  • Sandrine
    3 novembre 2017 at 9 h 14 min
    Merci beaucoup pour ce billet : Il arrive à point nommé !

    J’imprime et j’affiche en gros dans mon bureau.

    MERCI MERCI MERCI

  • Allison
    3 novembre 2017 at 9 h 22 min
    Super article ! Je fais partie des pies qui ont trouvé que l’article que tu avais partagé et qui parlais des haters était creux, du coup ici, tu réponds parfaitement à “comment réagir”. Perso j’ai du bol (et je touche du bois) mais je n’ai jamais eu à faire à un ou une hater et j’espère ne jamais avoir à en rencontrer sur mon chemin parce que je suis du genre à répondre, pas forcément au quart de tour mais avec ton explication sur l’Ombre on comprend mieux les choses. Un grand merci !!!!
  • Viviane Wolff
    3 novembre 2017 at 9 h 30 min
    Chère Mélanie,
    Un article hautement positif !
    J’ai particulierement aimé le passage sur l’ombre.
    Je me dis que tu portes bien ton nom 😉
    Merci pour le bien que tu fais !
    Bonne journée
    Viv
  • ricordidisogno
    3 novembre 2017 at 9 h 35 min
    merci melanie pour ton analyse si pertinente. Quand on a vécu cette situation ne serait ce qu’une fois, on ressent exactement ce que tu décris si bien. Et le coeur du problème, c’est bien que ça nous blesse car cette agression touche tout de suite le peu de confiance que l’on a souvent du mal à avoir. Merci pour tes conseils dont l’humour n’est jamais absent!
  • Bruneau
    3 novembre 2017 at 10 h 30 min
    Merci pour cet article.Effectivement l’ignorance est une bonne solution et évite de dépenser de l’énergie inutilement , et l’astuce d’installer un plugin , je valide et je vais creuser le sujet.
  • Lison Baptiste
    3 novembre 2017 at 10 h 45 min
    MERCI BEAUCOUP Mélanie, ce que tu écris est toujours très instructif !!!
    Tu renforce à chaque fois mon envie d’avancer.
  • Estelle Bonnefons
    3 novembre 2017 at 22 h 40 min
    Bonsoir,
    Très intéressant comme d’habitude. J’ai déjà eu à faire avec ce type de personne. Je l’ai remerciée pour ses remarques constructives en lui disant que je ne manquerai pas d’en tenir compte avec un énorme smiley. Cela a suffit à lui couper le sifflet à cette vilaine 🙂 Il ne faut perdre de l’énergie qu’avec les choses et les gens qui en valent la peine. Ces rageuses ne le méritent pas.
  • Gueydan
    4 novembre 2017 at 15 h 31 min
    merci beaucoup : cela vient de m’arriver par la présidente de notre boutique associative de créateurs… Et finalement : “un mal pour un bien” > cela m’a permis de m’orienter vers autre chose de finalement mieux, obligée de regarder ailleurs qui est parfois mieux pour soi. Elle, à force de cracher en l’air, ça finira par lui retomber dessus : “la roue tourne” ! merci pour tes conseils précieux, simples, amusants.
  • Audrey de Geek n'Rock
    14 novembre 2017 at 9 h 49 min
    Merci Mélanie, je suis rassurée de voir que je réagis bien à ces attaques de ‘merdeuses’. Je génère pas mal de jalousie et d’attaque maintenant je comprends mieux. “En gros, si quelqu’un te déteste et cherche à te nuire, c’est parce que tu représentes ce que cette personne ne s’autorise pas et refoule au fond d’elle-même. Ou qu’en te voyant, elle voit quelque chose qu’elle ne s’autorise pas, comme ton succès par exemple.” tu m’as reboosté pour la journée Merci Merci Merci !!

Laisser un bavardage