10 conseils pour trouver un bon nom de marque

10 conseils pour trouver un BON nom de marque

Trouver un bon nom de marque peut être un véritable casse-tête !

Peut-être en as-tu déjà un ou es-tu en train de chercher le tien.

Tu connais alors les feuilles gribouillées et les longues réflexions. Les essais, les demandes d’avis, les avis qui s’imposent, les hésitations, les doutes, tout ça pour devoir souvent abandonner le nom qui te plaît car tu découvres qu’il est déjà pris (ou qu’il existe une variante qui y ressemble beaucoup !)

Ça arrive souvent car, comme tu l’as appris dans l’étude de marché sur la création de bijoux que j’ai offert aux 100 premiers abonnés de l’abonnement premium, notre marché est saturé.

Saturé certes, mais quand même en progression ! Seules les entreprises qui se démarquent perdurent.

Pour tirer ton épingle du jeu, préparer ou relancer ton projet créatif, le choix du nom de marque est donc déjà une stratégie en soi. Il faut qu’il te permette de te démarquer, qu’il résume ton univers et ce que tu crées.

Il faut aussi qu’il reflète l’image que tu veux donner de ta marque mais surtout que le client perçoive ta marque comme tu veux qu’elle soit perçue (positionnement).

Voici 10 conseils ainsi qu’une technique pour trouver un bon nom de marque qui roxe sur 3 générations ! C’est parti ! shy

comment trouver nom de marque créatrice bijoux lespiesbavardes.com

Photo: Eva Photography // Visuel en arrière plan: “Terrains Vagues – atelier graphique »

 

1. Avoir un nom cohérent avec ta clientèle cible et tes créations

Souvent je vois que les créatrices choisissent un nom de marque qui LEUR plaît mais qui n’a absolument rien à voir avec leur travail créatif. Ou pire que ça le dévalue. Tout ça parce qu’elles font des choix persos et sans penser “business“.

Tu as beau avoir un super projet bien ficelé sur mesure pour une clientèle cible que tu as définie, si le nom ne provoque pas un déclic chez ta clientèle cible, tu ne l’attireras pas ! Il faut donc que tu choisisses ton nom de marque en fonction de ta clientèle cible (jeune, mature, citadine, fun, élégante, rock’n’roll, féminine…) et de tes produits. C’est absolument vital pour ton entreprise car beaucoup de gens (même moi j’avoue) s’arrêtent au nom !

Si tes créations sont pour un public plutôt jeune et fun tu ne donneras pas le même nom à ta marque que si tu vises des femmes élégantes de la cinquantaine. Rien que les références que tu pourrais utiliser pour avoir un nom qui détonne ne sont pas les mêmes !

Pareil, si tu fais des bijoux modernes, tu ne leur donnes pas un nom qui fait baroque juste parce que tu aimes le baroque. Il y a quelques années, le mot “boudoir” était vachement à la mode. Du coup, tu avais plein de “boudoir de…” qui fleurissaient. Sauf que quand tu arrivais sur la boutique, y’avait absolument rien de rétro dans les créations ! Et un boudoir, ça a une connotation rétro et glamour.

Si tu veux développer ta marque en local, tu peux donner un nom en rapport avec ta région comme “Coton et Cotentine” ou “La Pointe du Vent“. C’est d’autant plus important si tu ouvres un local ou si tu choisis de surtout vendre principalement en expo.

Alors tu vas me dire “Oui mais des noms comme “La Pointe du Vent” on comprend pas que c’est des bijoux”. Et je te répondrai que pour ça tu as le slogan. Par exemple “La Pointe du Vent, bijoux bretons” ou “de fabrication bretonne”. Et voilà, c’est clair, net et précis ! Le slogan est tout aussi important que la marque, car ils sont indissociables.

vendre ses créations - vendre plus création bijoux

source: pixabay.com

 

2. Mettre le mot “création” ?

Alors oui, je suis désolée, je sais que beaucoup de Pies ont le mot “création” dans leur nom de marque mais voilà, c’est un fait, le mot création a perdu toute sa valeur !

A force d’être utilisé et usé par des nénettes sans vergogne qui assemblent du Made In China en se disant créatrices, ce mot est devenu péjoratif voire même infantilisant.

Quand je vois le mot “création” dans un nom de marque ça me donne tout de suite l’image d’un projet pas sérieux, de bijoux bas de gamme. Et pour en avoir discuté autour de moi, je peux te dire que les clients ont aussi une image dévaluée du produit quand ils voient le mot création.

Après, il y a des exceptions. Parmi les Pies par exemple, il y a “Oxalyde Créations” et “MEG création“, dont je trouve que le merveilleux travail n’est pas trop saboté par le mot “création” car elles l’ont associé à quelque chose de prestigieux.

Oxalyde donne tout de suite une image de pierres semi-précieuses, donc ça redonne de la valeur au mot “création”. On comprend de suite que c’est pas du Made In China assemblé sans passion.

MEG sont les initiales de la créatrice, ça fait grand créateur, ça redonne de la valeur au mot “création” aussi. Par contre, certaines personnes pourraient interpréter MEG comme le prénom Meg et là on risque de retomber dans l’image négative associé au mot “création”. Il faudrait mettre des points entre chaque lettre pour accentuer le fait que ce sont des initiales (des fois il suffit d’un détail pour atteindre correctement sa cible !).

Cependant, je pense (à mon humble avis) qu’elles pourraient retirer le mot “création” de leur marque et écrire un slogan pour expliciter qu’elles créent des bijoux. Par exemple, “Oxalyde, fabrication suisse de bijoux précieux” (oui c’est une suissessesmile). MEG quant à elle, a un très bon slogan qui s’affiche sur Google quand tu cherches son site “ligne de bijoux intemporels, délicats et colorés“, elle pourrait l’utiliser comme slogan de sa marque et retirer le mot création.

“Oxalyde, fabrication suisse de bijoux précieux” et “MEG, ligne de bijoux intemporels, délicats et colorés“, ça envoie tout de suite plus de pâté, non ? lookdown

Ah pi histoire d’enfoncer le clou, c’est pareil avec “fait main”, ça ne veut plus rien dire !

 

3. Ma, Mon, Mes

J’ai déjà vu plein de noms de marques et de slogans avec “Mon” (bienvenu dans mon univers / mon monde etc), “Ma” (ma créativité, ma passion, ma création) ou “Mes” (NomDeMarque, Mes créations en perle/fimo etc par exemple). Comment veux-tu qu’un client s’identifie à ton univers si tu te l’appropries ? Évite ces déterminants possessifs, ce sera beaucoup mieux thumbsup

 

4. En français s’il vous please !

Oui je sais, beaucoup de Pies ont des nom avec “by”, “made in…” et / ou des terminaisons à l’anglaise en “‘s”. Sauf que si tu te revendiques créateur français, tu peux me dire où est la cohérence avec ton nom anglophone ? A moins que tu comptes vendre dans le monde entier. Et encore là, un nom français pour de la fabrication artisanale française passerait moins inaperçu qu’un nom anglophone !

comment trouver nom de marque créateur bijoux lespiesbavardes.com

 

5. Évite “petit”, “bidouille”, “babiole” et consorts

Entre “bidouiller” des bijoux et fabriquer des “babioles” je ne sais pas ce qui est le pire !

Ça fait genre “j’y connais rien mais je bricole des trucs dans ma cave juste comme ça et en plus j’ose vendre mes trucs là”…

Ces mot ont des connotations péjoratives pour un métier artisanal et dénigrent ton travail.

Quand au mot “petit”, même s’il part d’un bon sentiment, ça reste un adjectif qui minimise l’objet qu’il accompagne.

Pour te donner un exemple, j’ai voulu t’appeler ma Petite Pie sur le blog au début. C’était par affection mais je me suis rendu compte que ça me mettait en position de supériorité, genre tu es une petite chose qui ne sait rien mais moi je suis graaaande et je vais t’apprendre ! Non, ce n’est pas comme ça que je vois les choses, alors j’ai choisi “ma Jolie Pie”.

Pour tes créations c’est pareil, ce ne sont pas des petits trucs, vite faits comme ça, elles sont grandes par le travail et la passion heart

Il peut y avoir éventuellement des exceptions pour les noms de marques pour enfant, mais c’est tout.

 

6. Long ou pas long ?

Il n’y a pas de vérité absolue à ce sujet. Certains te diront qu’il faut absolument un nom court mais je n’en suis pas convaincue.

Comme je te le disais en intro, l’étude de marché que j’ai réalisée démontre que le marché de la création de bijoux est saturé. Cependant, c’est un domaine en croissance. Les résultats annuels des ventes sont en positif. Celles et ceux qui sortent leur épingle du jeu ce sont ceux qui se démarquent grâce à une signature artistique reconnaissable, et cette signature passe par le nom de la marque et un bon marketing.

Pour moi, un nom long ne dérange pas, tant qu’on le prononce facilement et qu’il est fluide. Quand je dis fluide, je veux dire que les sons des syllabes se suivent mélodieusement et pas que ça écorche la bouche. Il peut permettre plus de visibilité, à condition d’être bien fait.

 

7. Ne pas demander l’avis à n’importe qui (clientèle cible uniquement)

Quand tu as fais une liste de 2/3 noms ou que tu as trouvé ton nom, tu as envie de le crier au monde entier ! Tu demandes alors l’avis de ton entourage et des “amis” sur Facebook, pensant que tout le monde nous dira “ouaaaaaaaaaaaah c’est trooooooop bien!”. Alors que souvent tu te retrouves avec pleins d’avis différents et pleins de propositions d’améliorations qui te replongent dans le doute !

Demander l’avis c’est bien mais c’est auprès de ta clientèle cible ou clientèle idéale qu’il faut le faire ! Car c’est à elle que doit plaire ton nom de marque, les autres, excuse-moi, mais  on s’en fout ! Ce ne sont pas eux qui t’achèteront tes créas mais bien ta clientèle cible.

Et si tu n’as pas de clientèle, demande à des personnes de ton entourage qui correspondent à ta clientèle cible.

trouver nom de marque créatrice bijoux lespiesbavardes.com

source: pixabay.com

8. Ne pas avoir un nom qui ressemble à celui d’une autre

On a toutes été tentées de le faire !

Ça fait des heures, des jours et peut-être des semaines que tu cherches ton nom de marque, quand tu te décides enfin, tu découvres qu’il existe déjà. Alors tu cherches une variante, avec tirets, en inversant les mots, en changeant une lettre ou en mettant un déterminant devant. C’est une grosse erreur ! Je vais te raconter ce qui m’est arrivée, tu comprendras tout de suite où est la boulette.

Au début, ma marque La Dame de Lys, s’appelait La Dame de d’Atour. J’avais galéré à trouver un nom et celui-ci me correspondait parfaitement. Je créais des bijoux d’inspiration historique et la dame d’atour était la dame en charge des accessoires et bijoux de la reine dans les cours royales d’antan. Qui plus est, c’est une expression ou plutôt un titre désuet de la vieille langue française que j’avais trouvé dans un livre de Bernard Pivot qui est mon livre préféré. Bref, ce nom était PAR-FAIT !

Je vérifie sur le site de l’INPI, le nom n’est pas pris, super ! Je me crée alors un logo, je fais mes cartes de visite, des plaquettes publicitaires, un blog et mon site pendant deux mois. Jusque là, tout va bien. Et puis, un jour, après avoir mis mon site en ligne, je veux vérifier sur Google si mon site est bien indexé dans les résultats de recherche. Je tape donc “la dame d’atour” sur Google et là patatras…il en existe déjà une !! Une costumière à Paris…  Je me dis “bon, elle fait du costume, moi des bijoux donc c’est bon. Et puis elle a mis un “S” à atour, moi non, donc c’est pas pareil…Hein ? M’en fous je garde le mien il est parfait je veux pas changer !”…. boring

Ça n’a pas duré 1 an que la nénette m’a envoyé un courrier d’avocat pour que je retire mon nom  car nos activités étaient “similaires”. Mon sang n’a fait qu’un tour! J’ai contacté l’INPI en demandant ce que c’était qu’ce bordel et là on m’annonce que cette nénette existe depuis 10 ans mais qu’elle a déposé son nom LE MÊME JOUR QUE MOI  (j’te jure ! le truc de fou qui blase à mort….) et que l’ancienneté prime. Donc même si elle n’était pas enregistrée à l’INPI plus tôt, je devais m’incliner.

Hors de question ! Là, la mauvaise fois pris le dessus et ce fut le drame ! Ben oui “mauvaise foi”, j’aurais dû vérifier sur le net avant de choisir ce nom, et j’aurais dû le changer dès le début, tout était de ma faute… Mais bon, je ne voulais rien savoir, j’ai contacté un avocat, me préparais pour la bataille et je me suis mise à en parler sur ma fan page. Sans dénigrer l’autre dame d’atours (même si l’envie ne manquait pas je dois bien avouer, mais ça ne faisait pas pro) je raconte cette folle histoire pour glaner quelques infos.

Et là, le coup de théâtre…. je découvre que plusieurs clients pensaient que j’étais elle ! surprised

Là j’ai compris la gravité de ma bêtise. En fait c’est comme si je n’existais pas, j’étais assimilée à cette costumière, comme si la créa de bijoux était une extension de son activité. Je n’existais pas… Mon travail créatif n’avait aucun valeur….

Et encore, là on parle d’une costumière VS une créatrice de bijoux. Tu imagines la situation où deux créatrices de bijoux qui ont le même nom, c’est encore pire ! Car tu peux perdre des clients au profit de l’autre !

Bref, du coup, j’ai décidé de changer de nom. Après une réflexion intense, j’avais retenu 3 noms, j’ai proposé un vote à mes clientes sur ma page FB et La Dame de Lys a été choisi.

 

9. Vérifie sur le site de l’INPI ET sur Google

Donc tu l’as compris, vérifie que ton nom soit disponible en cherchant sur le site de l’INPI ici (clic) et sur Google en faisant une recherche. Si quelqu’un a déjà ton nom mais fait quelque chose de COMPLÈTEMENT différent, c’est bon, sinon laisse tomber !

 

vendre ses créations - vendre plus création bijoux

Source: pixabay.com

10. Donner son nom ?

Oui et non. Je trouve super d’utiliser son patronyme pour vendre son travail créatif. Cependant, j’ai bien conscience que ce n’est parfois pas possible.

Soit parce que le nom de famille ne s’y prête pas. Par exemple, mon nom de famille est JUNG, en Alsace ça se prononce Youngueuh, mais dans la France de l’intérieur (giggle) les gens disent “junegueuh”, donc bon…. On a connu plus glam’ pour vendre des bijoux hein wondering

Soit parce que le nom ne reflète pas l’image qu’on veut donner. Genre, si tu t’appelles Simone Dupont (rien de péjoratif là-dedans, j’adooooore les vieux prénoms!), va faire croire que tu fais de la création fraîche et fun !

Les initiales c’est pas mal aussi, mais pareil ça dépend desquelles. Les miennes c’est MJ, ça me faisait penser à DJ ou Maître de Jeux en JDR, du coup ce n’était pas possible laughEt je ne te parle même pas des initiales genre P.D, S.S et tutti quanti. Là, tu oublies direct !

Ah et si tu prends tes initiales, pense à mettre des points entre chaque lettre pour que ce soit bien lu.

 

Enfin, l’exercice pour trouver un bon nom de marque

Pour trouver un bon nom pour ta marque, rien de mieux qu’une feuille blanche et un stylo !

C’est tout.

C’est pas transcendant je sais. Tu es déçue ?

Pourtant, j’ai testé plusieurs choses, mais rien ne n’a été plus productif que ça. Que se soit pour le nom de ma marque de bijoux La Dame d’Atour, La Dame de Lys ou pour Les Pies Bavardes c’est la technique qui m’a permis de trouver.

Tu prends ta feuille et tu écris toutes les idées et leurs variantes qui te viennent en tête. Une fois que tu as tout écrit, tu fais un premier tri parmi ce qui te plaît le plus. Si tu n’y arrives pas tout de suite, laisse la feuille de côté pendant quelques heures ou jours. Quand tu reviendras dessus, tes préférences te sauteront aux yeux !

Ensuite, tu fais des combinaisons de mots, les jeux de mots, tu mélanges les idées que tu as gardées, tu cherches des synonymes sur le net. Puis tu refais un tri. Tu fais ça jusqu’à ce que tu trouves TA perle !

Tu peux aussi faire ça à plusieurs si tu préfères, on appelle ça un Brain Storming ! Avoir un point de vue extérieur peut être très bénéfique. Mais, si tu peux, fais-le avec quelqu’un qui fait partie de ta clientèle cible, c’est encore mieux !

Si tu veux un exemple d’un nom de marque qui à mon sens est parfait, le voici : “Graines de Beau M.” On comprend rien qu’avec ce nom que la créatrice fait des bijoux bohèmes avec un univers frais et plein de malice. Et quand tu vas sur sa fanpage Facebook, ça confirme ce ressenti. En plus, le prénom de la créatrice commence par un M donc le jeu de mot est cohérent. Bref, j’a-do-reuh !

Idem pour “Coton et Cotentine” cité plus haut. On comprend de suite qu’on à a faire à des créations en tissus et françaises (puisque du Cotentin).

En créa pour enfant, alors je ne connais vraiment pas beaucoup de marque mais j’aime beaucoup “Dans mon baluchon“, ça respire les créations pour enfants aventuriers et malicieux.

Bref tu l’auras compris, trouver un bon nom de marque est un exercice qu’on adore toutes faire (en général) mais qui n’est pas anodin. Alors prends ton temps, teste, rectifie et tu trouveras TON identité heart

32 bavardages
  • Cécile83
    18 septembre 2016 at 16 h 38 min
    Merci pour ce nouvel éclairage. De mon côté, le choix de nom est déjà fait, j’espère ne pas le regretter plus tard !
  • KTL's Créations
    18 septembre 2016 at 17 h 07 min
    Très intéressant cet article!
    Moi, j’aimerais changer justement…
    Mais je suis complètement perdu: mon prénom est Katell, et ma marque “KTL’s Créations” (car depuis l’adolescence j’ai toujours écrit mon prénom en phonétique 😉 ), il va falloir que j’y réfléchisse bien…
  • Muriel
    18 septembre 2016 at 18 h 24 min
    Rhooo ! Katell, tu as un super prénom ! original, que tu pourrais garder pour ta marque, tout seul , comme il est écrit en vrai. Je préfère d’ailleurs que KTL’S… j’aurai rêvé avoir un prénom comme le tien, ça jette !!!
    Merci Mélanie pour ce super article, suis d’accord sur pas mal de points, je réfléchis …. ça murit 😉
    Muriel (MEG création)
    Bizz à toutes
  • Melaine
    18 septembre 2016 at 18 h 38 min
    Merci pour cet article! Mon nom de marque n’est pas encore arrêté. Comme je te l’avais déjà dit, les surnoms et jeux de mot ce n’est pas trop mon truc… Pas facile pour moi de trouver quelque chose qui “claque” du coup! Je vais quand même y réfléchir à nouveaux après avoir lu ton article.

    Je dois faire une formation en octobre pour apprendre à travailler de nouvelles matières. Donc dans ma tete, mon style n’est pas bien défini aussi. Ca n’aide pas pour trouver un nom de marque ou un slogan! Lol

    Je voulais utiliser mon nom. Je m’appelle Melaine Bousquet-Galibert. GALIBERT est important pour moi, mais j’ai peur que ce ne soit trop long. Alors je me dis “Melaine bousquet”… J’aime aussi beaucoup MBG… Mais j’ai peur que les gens ne retiennent pas! me donnerais tu ton avis? (Trop long, trop abstrait?)
    Merci 🙂

  • Fanny
    18 septembre 2016 at 19 h 01 min
    Ah ah ah!! Je viens de changer de nom tout récemment car une autre créatrice avait le même. On nous confondait souvent ce n’était plus possible. Et bien j’ai fait comme tu as dit. Feuille blanche stylo. Et pleins d’idées sont sorti. Il m’a fallu bien 4 jours pour trouver LA bonne. Et plusieurs brainstorming mais maintenant je l’adoré et ne regrette pas du tout ce changement.
    Merci pour ce super article qui confirme mes choix!
  • Aline - Graphiste freelance
    18 septembre 2016 at 19 h 20 min
    Super cet article!
    Merci de nous avoir raconter ton expérience avec ton nom de marque, on voit que faire une petite erreur dans son nom de marque peut aller loin!
  • Mélanie JUNG
    18 septembre 2016 at 20 h 18 min
    : comme je l’ecris dans l’article il n’y a pas de trop long ou trop court, tout dépend du nom, de la sonorité, de ce que tu crées etc. Je pense qu’effectivement tes patronymes ne vont pas, quand à tes initiales, elles me font penser à “bcbg” donc ça peut donner une image de bijoux “bcbg”.
    Je pense qu’avant de trouver ton nom de marque, il faut que tu définisses ta signature artistique, sans cela ça me semble compliqué ^^
  • MadilaThaÏs
    18 septembre 2016 at 20 h 53 min
    Ton article m’a bien plu. J’ai choisi mon nom d’artiste (Madila Thaïs) en recourant à … un générateur de pseudo. Car un brainstorming quand tu es seule, c’est un peu dur. J’ai ensuite appelé mon blog Madila Thaîs et mes boutiques Madila créations. mais il est vrai que je reviens au nom d’artiste et que mes cartes et flyers récents ont été faits au nom de” Madila Thaïs, bijoux en perles brodées”. Donc je vais rester encore un moment comme ça. Si mon activité continue à stagner, j’efface tout et je recommence !
  • Melaine
    18 septembre 2016 at 21 h 07 min
    Merci Melanie pour ta réponse! Tu confirmes ce que je pressentais…. Je vais continuer à creuser pour me connaître et savoir où j’ai envie d’aller avant d’arrêter un nom définitivement! Il y a 8 mois je n’avais pas encore décidé de faire des bijoux et trois mois en arrière je ne pensais pas expérimenter un nouveau médium aussi vite! 🙂
    Un peu de brainstorming en perspective alors 😀
    Encore merci pour cet article plein de bon sens.
  • Allison
    19 septembre 2016 at 8 h 18 min
    En pleine réflexion pour changer de nom, tu as cité tout ce qui ne fallait pas faire et bien sûr j’ai fais tout ça LOL !!! Et puis du coup je fais tout à l’envers : j’ai un logo. Mon slogan c’est “Sublimez-vous”. Quant à ma signature artistique je suis tellement touche à tout que je n’ai pas l’impression d’en avoir. Bref c’est le bordel !!!
  • Madeleine
    19 septembre 2016 at 9 h 05 min
    bonjour! Ma marque est Perlette et Plumette, j’ai remarqué plusieurs fois que ce nom marque les gens (“ah ouiiii c’est vous Perlette et Plumette”) et les fais sourire! Je pense que je tiens le Bon!
  • KTL's Créations
    19 septembre 2016 at 9 h 18 min
    hoooo merci pour ce joli compliment ??
    C’est vraiment très gentil^^ mon prénom est breton!
    Ça ne ferait pas bizarre de mettre juste “Katell” comme ça sans rien d’autre devant ou derrière?
  • Cécile83
    19 septembre 2016 at 10 h 20 min
    Katell Ben non, ça ne fait pas bizarre, il y a bien Céline… Pose-toi la question de savoir si tu veux utiliser ton prénom (je n’en connais qu’une autre, c’est vrai que c’est un prénom assez “rare” – en plus d’être joli – et du coup, qui marque) ou si tu préfères un pseudo ou un nom complètement différent…
  • Sandrine
    19 septembre 2016 at 15 h 47 min
    J’adore tes articles. Je ne suis pas dans le domaine des bijoux mais des cosmétiques et même pas en France. Toutefois tes articles sont un vent de fraicheur qui m’allume et illumine mes projets. Merci beaucoup !
  • Mélanie JUNG
    19 septembre 2016 at 23 h 08 min
    : tu m’as bcp toucher, merci infiniment de m’avoir laissé ce message ♡ belle continuation à toi 🙂
  • Laure
    23 septembre 2016 at 15 h 31 min
    Bonjour !
    Je suis moi-même en pleine réflexion concernant mon nom de créatrice, qui est en fait un pseudo que je me “traîne” depuis des années sur internet (kreatyve jayden, jayden, kreajay), mais qui n’est pas très parlant il faut le reconnaître. En plus comme je suis un peu touche-à-tout, difficile de trouver vraiment un nom qui claque. La seule chose récurrente dernièrement, c’est l’utilisation de la pieuvre dans mes logos/bannières et même dans mes créations. J’ai souvent fait le rapprochement entre la pieuvre et le multitasking ou multidomaine (ce qui colle bien au “touche-à-tout).
    Bref, je voudrais me faire un joli blog wordpress avec un beau design, un beau logo et surtout un beau nom de domaine, donc je vais devoir bien y réfléchir xD
  • Mélanie JUNG
    23 septembre 2016 at 20 h 58 min
    effectivement,; l’idée du poulpe est donc très bonne dans ton cas. Le soucis, en créant trop de choses différentes, est que tu ne pourras pas fidéliser bcp de clientèle, tu devras toujours être à la recherche de nouveaux clients car toutes tes créas ne plairont pas à tous
  • Elodie
    8 octobre 2016 at 8 h 38 min
    Bonjour!!…Bon moi…si je comprends bien…j’ ai tout faut…”Madame Babioles”…doit se raviser…mais c’ est tellement symbolique, j’ ai toujours aimé créer un truc à droite à droite, un truc à gauche…je suis mes envies du moments..Mes petites trouvailles…et ce nom faisait référence aussi à un roman “Madame Bovary”..les babioles sont cités comme de petits trésors que chacun découvre à sa manière..mais peut être avez vous raison…les ventes sur Internet ne décollent pas, à domicile j’ ai ma petite clientèle..au passage..superbe blog!!
  • Mélanie JUNG
    9 octobre 2016 at 20 h 13 min
    : à ce moment là dis le dans ta comm! C’est ton storytelling à toi 😉
  • Laure
    11 octobre 2016 at 22 h 30 min
    Re-Bonjour !

    Bon, après de longs jours de réflexions (je me posais la question déjà avant de voir ton article), j’ai finalement rétréci le champ de mes activités pour me concentrer sur la création de poupées d’artiste articulées, que l’on peu aussi voir comme des peluches semi-sculptées avec une armature leur permettant de prendre différente poses 😀 Et du coup, il m’a été plus facile de me trouver un nom. J’ai donc choisir La Nurserie de Gaïa 🙂 Nurserie car c’est là que l’on mettait les nouveaux-nés (et le terme anglais nursery existe toujours, même s’il est un peu désuet en français) et Gaïa pour le côté “déesse-mère” de la mythologie grecque.
    Oh, et même si je ne suis plus trop dans le bijou, j’ai quand même souscrit l’abonnement des Pies Malignes, histoire de ne pas me replanter pour la énième fois xD

    Un groooooooos merci pour ton travail et tes articles qui permettent de traverser le brouillard 😀

  • Mélanie JUNG
    12 octobre 2016 at 10 h 16 min
    bravo ! c’est un énorme pas en avant que tu as fait là! As-tu réalisé un sondage auprès de ta clientèle pour connaitre leurs attentes ?
  • Laure
    12 octobre 2016 at 10 h 23 min
    Alors pas officiellement xD En fait, je suis sur un forum de BJD (Ball Jointed Dolls, des poupées à joints sphériques qui viennent d’Asie, hyper réaliste, détaillée, bref, excellent support de création diverses) où je partage un peu ce que je fais, et les quelques photos que j’ai posté ont déjà fait des émules car au final, il se trouve que ce dans quoi je me lance semble assez recherché, car s’il y a beaucoup de moules “humains, humanoïdes ou hybrides”, il y a en revanche extrêmement peu de poupées totalement animales qui sont réalistes (les quelques moules qui existent sont très “choupis” et pas très réaliste u__u). C’est aussi ce qui m’a motivé pour m’abonner Aux pies Malignes et profiter de tous tes bons conseils 😉 Du coup, je vais me servir de ton fichier sondage pour en faire un 😀 Voilà en tout cas un investissement mensuel qui va beaucoup m’apporter 🙂
  • Mélanie JUNG
    12 octobre 2016 at 13 h 41 min
    : ça fait super plaisir ça merci ! Ah ben s’il y a de l’attente c’est très bien, et si tu as quasiment le monopole ou le monopole tout court c’est encore mieux!
  • Laure
    12 octobre 2016 at 14 h 01 min
    Le monopole je sais pas, mais beaucoup d’artistes qui font ça ne sont pas français, et parfois ça semble être une barrière, du coup il y a des chances que mon côté bilingue me serve 🙂
  • Zaïra
    12 novembre 2016 at 18 h 00 min
    Merci pour cet article je me suis régalééééée! De plus, non je ne vais pas le dire, si je vais le dire, je démarre et j’ai déjà décidé du nom de ma marque et et ….. et bien ya le mot création mais dans mon logo! En fait ma marque porte mon prénom prononçait phonétiquement ZAÏRA, j’avais procédé comme vous l’aviez expliqué en notant toutes mes trouvailles sur une feuille, puis il était hors de question de mettre Bijoux ZAÏRA ou les créa de ZAÏRA, ou avec mes initiales. Au Final j’ai fini par choisir mon prénom, plus mon logo création artisanale de bijoux fantaisie, tan-pis mais je voulais qu’il y ai une indication sur le type d’activité! Voila voilou Mélanie, encore merci pour tes précieux conseils!
  • Marie
    23 janvier 2017 at 23 h 02 min
    Bonsoir Mélanie,

    Merci pour ce blog et tous ces précieux conseils!

    Concernant le nom de marque justement, au regard de ton expérience avec ta première marque de bijoux comme tu l’expliquais, conseilles-tu de déposer la marque auprès de l’INPI ?

    Et de faire auparavant les recherches de similarités qu’ils proposent? ces recherches portent sur le fichier des marques, des sociétés et sur le nom de domaine pour un site internet mais elles ont un coût..

    Difficile de faire au mieux avec un budget qui malheureusement n’est pas illimité 🙂

    Merci par avance de ton aide et belle fin de soirée

    Marie

  • Gaëlle
    5 avril 2017 at 17 h 15 min
    Hello hello!!!!!!!
    Je parcours ton site depuis 2 jours et je surkiiiiiiiiffe!!!!! Mille mercis pour tous tes précieux conseils!
    Juste une tite question concernant le nom de la marque: il faut bien débourser 150€ pour vérifier la disponibilité d’une marque à l’INPI? Gloups!
    Bises bises, j’y retourne! 😉
  • Mélanie JUNG
    5 avril 2017 at 19 h 57 min
    non tu verifies ça gratuitement sur leur site. C’est si tu leur commande une recherche très poussée et ça coute bien plus que 150€ il me semble =)
  • Gaëlle
    5 avril 2017 at 20 h 46 min
    Merci Mélanie 😉 J’ai en effet trouvé en fouillant un peu (décidément, va falloir que je te pose mes questions APRÈS avoir bien cherché hein!) Pour autant, sur le truc de recherche gratuit, j’ai testé un nom qui, je pense, doit sûrement être déjà pris (Fil de Soi), et il me note 0 marque dans le domaine 14 (c’est le seul que j’ai trouvé, bijouterie, joaillerie, métaux précieux… Mais a priori, ça ne correspond pas à de la bijouterie fantaisie, fût-elle de qualité, lol! Mais y’a rien d’autre comme catégorie…) Dans le doute, j’ai tapé les noms des marques que tu cites dans l’article (MEG Créations et Oxalyde, très jolis sites au passage! 😉 ) et là aussi, le moteur de recherche me met “0 résultat” Du coup, j’ai de gros doutes quant à l’efficacité du truc :p
    Mais bon, je continue de chercher!!!!! (soit dit en passant, c’te galère pour trouver un nom qui claque, original, pas pris, et représentatif pour ma clientèle cible et mes produits!!!)
    Grosses bises et bonne soirée!
  • Cécilia Sergent
    5 octobre 2017 at 13 h 17 min
    Merci pour tous tes articles, j’ai découvert ton blog il y a quelques mois et c’est toujours un plaisir de te lire !
    Plus je te lis et plus je me dis que vraiment j’ai du travail et tout à refaire ou faire…
    Il faut vraiment que je trouve ma signature artistique… après je me pencherai sur le nom.
    Encore Merci !
  • GUILLERMIN Mélanie
    25 octobre 2017 at 10 h 19 min
    Bonjour,
    Je viens de lire cet article… Très intéressant ! Je vais me remettre au travail pour trouver un nom qui pourrait correspondre mieux. Le problème c’est que je dois donner le nom au comptable pour fin de semaine prochaine, ça fait presque 9 mois que je cherche désespérément LE nom.
    Si vous aviez des idées, je serais ravie d’échanger avec vous…
    Je vais ouvrir une boutique de cadeaux de naissance, petite puériculture, vêtements nouveaux nés et jouets bois et articles grossesse.
    Ce sera une boutique plutôt familiale et accueillante avec un coin d’accueil et lecture, présentation des produits en réunion…
    Je vais vendre des articles qui viennent tous de l’étranger (Espagne, Portugal) et qui ne sont pas vendus dans les grande enseignes voisines (30 km de chez nous).
    Ce sera plutôt tourné vers le bien être du bébé, avec des produits doux et de qualité, des couleurs uniquement pastels et douces.
    Je suis maman de 2 enfants 5 et 2 ans, très active, avec déjà un commerce tout autre mais me lance dans ce nouveaux projet par envie de faire partager ces articles que j’avais dénichés lors de mes voyages. Aucun magasin indépendants proche de chez nous, que des grandes enseignes qui vendent toute la même chose…
    La difficulté est que comme vous le dites si bien, à chaque fois que je trouve quelque chose qui me plait, il existe déjà sur la toile !!!
    J’aurais souhaité un nom court, doux mais dynamique qui viserait une clientèle de nouveaux parents (incluant leur entourage) et qui souhaiteraient des articles pour bébé tendances et classique à la fois.
    Je vous remercie d’avance pour le temps que vous prendrez à me répondre si vous avez des idées à partager…
    Bravo pour cette page et bonne continuation !
    Mélanie

Laisser un bavardage