Blog

[VIDEO] Vendre ses créations et en vivre, c’est possible ! Interview de Sabrina de la marque Demisel

par | Fév 3, 2021 | Bavardages, Vendre tes créations | 7 commentaires

Tu penses que vendre ses créations et en vivre est impossible ? Ou bien tu en doutes beaucoup ?

La crise du Covid te désespère ?

Découvre Sabrina et sa marque de bijioux Demisel qui est sur le point de passer en société avec une salariée.

Oui, oui, tu m’as bien lu : son CA lui permet de passer en société !

Malgré le Covid, elle cartonne !

Un succès bien méritée, d’une femme comme toi et moi, qui nous montre que ça peut arriver à tout le monde !

Découvre l’histoire de Sabrina dans cette vidéo, pour t’inspirer de son succès.

Juste en dessous, je reprends à l’ecrit les éléments importants de son succès avec des conseils pour te guider, toi aussi, vers le succès =)

Tu es prête ? C’est partiiiiii !

 

 

 

Légitimité

 

Comme la plupart des créatrices, Sabrina ne se sentait pas légitime au début de son aventure.

Certes elle a un diplôme, mais c’est un diplôme de dentiste pédiatrique. Du coup, elle ne se sentait pas légitime dans la création de bijoux.

Pourtant, c’est ta créativité qui fait notre humanité. Ce qui nous distingue des animaux en tant qu’espèce (même si on est d’accord, parfois les animaux sont plus humians que nous. Mais c’et un autre sujet xD ).

Ce que l’on retient le plus des hommes préhistoriques, l’héritage qui nous touche profondément, c’est leur art. Pas la façon dont ils mangeait et ni la façon dont ils se protégeait.

C’est leur art.

Cet art qui prouve que ta créativité est inné. Elle existe depuis la nuit des temps. Elle n’a pas besoin d’être apprise quelque part. Elle est en toi et il t’appartient de l’exprimer comme tu l’entends.

Avec ou sans diplôme.

Les diplômes ont été créé par des personnes qui n’en n’avaient pas. Par des autodidactes comme toi, un poil trop contrôlant puisqu’ils ont voulut imposer leur mode de fonctionnement. Ou un poil mégalo à penser qu’ils savaient tout mieux que les autres. On ne sait pas mais on s’enfout, car c’est pas le diplôme qui fait la créatrice ! Tu n’as pas eu besoin de cela. Car tu es autodidacte. C’est-à-dire que tu as été capable d’apprendre seule. Cette qualité ne dois pas te freiner. Car c’est vraiment une qualité.

Oui bien sûr que ces écoles d’arts ou d’artisans sont essentielles pour apprendre des bases techniques. Mais ces bases techniques sont vivantes, elles ont besoin d’évoluer ! Et elles n’évoluent pas, si on ne fait que la même chose à chaque génération, parce que c’est ainsi que ces transmis ! On ne perverti pas une tradition en la faisant évoluer. On la laisse vivre !

De plus, souvent les écoles formatent les créateurs qui en sortent. Ils ont souvent tous le même style.Certains arrivent à s’en libérer et à redécouvrir le plaisir d’être autodidacte dans leur savoir faire. D’autres restent coincés dans ce formatage. Cela crée un monde créatif plat et uniforme.

Tes créations autodidactes, apportent du peps dans ce paysage. Car elles te ressemblent à toi et à personne d’autres.

Et comme tu apprends à faire par toi-même, tu fais évoluer la discipline dans laquelle tu exerces (assemblage, pâte créative, couture, papeterie, etc), et c’est ça la vraie magie de ta créativité =)

Il en va de même si tu es créatrice d’objet ou de service de bien-être. Tu ne perverties aucune tradition en étant autodidacte pour créer des objets connectés ou des services en lieu avec l’invisible 😉 Tu la rends simplement vivante, tu la nourris, tu la fait vibrer.

 

 

Entourage et réseau

 

Sabrina a eu la chance d’être entourée de personnes qui la soutenaient. Ce n’est pas toujours le cas.

Dans ce cas, il est important de t’eloigner de l’etourage toxique. Et si ce n’est pas possible parce que c’est ton mari par exemple, évite de parler de ton projet avec lui. S’il remet ton projet sur le table, explique lui que vu qu’il ne te soutient pas, tu ne prefères pas en parler, car ça tire ton moral vers le bas.

Je pense aussi, qu’il est important que tu apprennes à gérer tes émotions. Pour se faire, je t’offre le rituel de la déesse (CLIC). C’est un exercice pour booster ta confiance en soi et ton estime de soi.

Tu peux aussi te mettre à la méditation, dès qu’une émotion te paralise. Tu laisses alors l’emotion s’exprimer, te traverser, car une émotion est fait pour cela, pas pour que tu macères dedans.

Toujours écouter ses émotions et les laisser s’exprimer pour te libérer de leur poids : c’est une règle de survie xD

 

 

Posture

 

La posture de dirigeant est un véritable challenge de tous les jours. La peur fait toujours partie du voyage. Ce n’est pas un ennemi à abbatre, mais un allié prcieux qui te montre tes limite et ce que tu as besoin de travailler émotionnellement.

Il est important que dès le début de ton activité, tu te vois comme une cheffe d’entreprise. Que tu acceptes tes responsabilités. Que tu prennes tes décisions (après avoir laisser tes émotions te traverser si besoin). Que tu ne laisses pas à d’autres le pouvoir sur toi et ton projet. Que tu vois ton entreprise comme quelque chose de sérieux.

Tu offres du bonheur aux geNs avec ton travail, et c’est très sérieux.

Ca peut se faire crescendo, à ton rythme, mais accordes-toi cette reconnaissance. Ne la cherche pas chez les autres, trouve la en toi et nourris la, en te célébrant à chaque réussite, à chaque victoire, à chaque échec. Oui célèbre tes échecs, car ils prouvent que au moins tu essayes ! Un entrepreneur qui n’echoue pas, ça n’existe pas. Ca fait patie de sa vie. Sinon il n’apprend rien.

 

 

Pourquoi

 

Le “pourquoi” de Demisel est lié à l’écologie et la consomm’action. Ses clientes sont fans de cette démarche avant d’être fans des créations. C’est tout l’intérêt du “pourquoi” : fédérer ta clientèle cible autour de valeur commune dont tes créations deviennent le vecteur. Du coup, tes créations ne sont plus que des simples objets, elles véhiculent des valeurs, une appartenance à un groupe parfoois, ce qui leur confèrent une véritable identité, une âme. C’est pour cela que les clientes de Demisel la recommandent dans d’autres boutiques.

Quand tu identifies de telles fans, comme celles de DEMISEL, fais-en des ambassadrices ! Proposes-leur de découvrir tes produits avant tout le monde, fais-leur des remises rien que pour elles, en échange de quoi elles diffuseront ta marque.

Ca fonctionne encore mieux que les influenceuses !

D’autant plus que dans l’étude de marché sur l’artisanat que nous avons fait en été 2020, le bouche à oreille été en 1er position des moyens qui ont permis aux gens de découvrir un créateur =)

 

 

Conclusion

 

La réussite est à la portée de toutes. A condition que tu te l’autorises, alors qu’attends-tu pour oser croire en toi et ton rêve ?

Moi j’y crois et c’est pour ça que je suis là, avec toi.

 

Les articles qui peuvent aussi t’intéresser

Comment booster ta visibilité sur internet ?

Comment booster ta visibilité sur internet ?

    Le référencement, quesako ?     Le référencement, c’est ce qui va conditionner la façon dont tes fiches produits vont apparaître dans un moteur de recherche. Que ce soit sur une marketplace ou ton site personnel, tu dois travailler le...

Les 8 pires erreurs pour faire connaître ton entreprise créative

Les 8 pires erreurs pour faire connaître ton entreprise créative

Faire connaître ton entreprise créative et vendre tes créations en ligne peut être difficile pour une créatrice. S'autoriser la visibilité ce n'est pas évident pour tout le monde. Et si en plus, les ventes ne sont pas au RDV, tu peux très mal le vivre. Comme en rejet....

7 Commentaires

  1. Laurence CONTINO

    Merci Mélanie et Sabrina pour cet échange qui fait grandement écho à ma posture actuelle. C’est rassurant et inspirant d’avoir ce genre de témoignage authentique qui donne une dimension au possible plus grande encore.

    Réponse
  2. Marion

    Super cette vidéo, j’ai pris un coup de boost! Merci 🙂 Belle continuation à toute les deux!

    Réponse
  3. Céline

    Super interview ! Merci à toutes les 2, c’est très encourageant ! J’en veux encore !😉

    Réponse
  4. Nathalie

    Merci, c’est tellement trop ça et apprendre à gérer la peur, c’est un sacré défi. Quelle horreur elle sera toujours là mais en même temps, elle a toujours été là alors chouette que ce soit possible d’avancer avec !!!Merci à toutes les deux pour ces partages enrichissants !!

    Réponse
  5. Clotilde

    Merci pour cette vidéo si intéressante et inspirante. Elle fait du bien, nous montre qu’on est pas seule et qu’on peut y arriver.Le passage sur la confiance en soi m’a beaucoup marqué.

    Réponse
  6. Sophie Wéry

    Roh ça soulage de voir que vous vivez outes les deux aussi le besoin de votre “mentor/bequille”Je suis dans la phase où j’ai les blocages de l’heritage féminin qui me foutent le sum au quotidien + la pression de mes 30 ans et où j’en suis sur mes ojectifs de vie professionnelle et privée… 😕Ça fait se sentir moins seul en cette étape que je vis mtnt… 🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏

    Réponse
    • Hasina Rakotoarison

      Cette interview est super intéressante!!! Je garde tout cet échange et tous ces conseils dans la tête pour mon futur projet. LA PEUR… Je garde en tête que c’est naturel et en même temps stimulant pour avancer! Ça me permet de mettre des défis. Donc merci pour cette vidéo !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This