6 conseils si tu vends tes créations sur une marketplace et sur ton site

Qu’est qu’une marketplace ?

C’est une plateforme de vente en ligne dans le genre de Ebay ou Amazon.

Pour les créateurs de bijoux et d’accessoires, il existe des marketplace spécialisées pour artisans-créateurs comme Un Grand Marché, Dawanda ou Etsy par exemple.

Vendre tes créations sur une marketplace en plus de ton site perso peut-être une stratégique marketing intéressante. La marketplace peut alors servir de vitrine promotionnelle, ou d’espace de vente.

J’ai compilé pour toi 6 conseils pratiques pour t’aider à gérer une marketplace en plus de ton site.

Certains conseils peuvent aussi s’appliquer aussi si tu n’as pas de site et que tu ne vends que sur une marketplace.

Tu es prête ? C’est parti !

les pies bavardes blog pour créateurs de bijoux

source : pixabay.com

 

Pourquoi vendre sur une marketplace en plus de son site ?

Lorsque l’on débute dans la vente en ligne avec son propre site, on a pas beaucoup de trafic, c’est-à-dire pas beaucoup de visiteurs.

Pour générer du trafic, on peut faire appel à un référenceur, c’est-à-dire une personne qui s’occupe du référencement naturel de ton site.

Le référencement naturel est un ensemble des d’actions et de techniques qui servent à améliorer la position de ton site dans les résultats de recherche sur les moteurs de recherche comme Google pour optimiser la visibilité. Le référencement naturel est important puisqu’il va générer du trafic sur ton site, donc amener plus de prospect (clients potentiels) ce qui t’offre plus de possibilité de vendre. Il faut bien différencier la notion de référencement naturel et celle de référencement payant qui correspond à l’utilisation de publicités comme les campagnes Adwords ou Facebook, des achats de bannières, etc….

Payer un référenceur, ça marche vraiment quand on tombe sur quelqu’un de compétent. Certes c’est un service payant, mais c’est un service qui peut vraiment rapporter en terme de chiffre d’affaire. Mais quand on a pas de quoi investir au début, c’est difficile.

Alors, pour toucher de prospects qui aimeraient tes créations et qui n’auraient pas trouvé ton site dans les méandres du web, il y a une astuce : vendre sur une marketplace thumbsup

Les marketplace travaillent avec des référenceurs et des pros des services web, elles sont toujours dans la recherche d’optimisation de leur site pour faire plus de ventes, attirer plus de créateurs et faire plus de profit. Ce sont des tremplins idéals qui mèneront à ton site. Mais pour que ça marche, il y a quelques règles à respecter.

 

Comment vendre sur des marketplaces quand tu as un site?

 

1. Parle de ton site

Dans chaque marketplace, tu as un descriptif visible des clients sur la page d’accueil de ta “boutique”. Utilise ce descriptif pour écrire à tes clients qu’ils trouveront plus de tes créations sur ton propre site avec l’adresse. Le lien de ton site ne sera pas un lien actif, mais les prospects pourront le copier/coller dans leur navigateur web. Certaines marketplaces interdisent de faire ça, donc lis bien tes conditions générales d’utilisations. Si c’est le cas, parle de ton site perso dans les échanges de mails avec ton client ou en lui mettant une carte de visite dans tes colis.

 

2. N’y vend pas les mêmes ou tes meilleurs produits

Tu pourrais être tenter de mettre les même produits sur ton site que dans ta boutique UGM, Dawanda ou Etsy ou autre pour attirer des clients. C’est une erreur stratégique no

Il faut que tes futurs clients constatent par eux même que ton propre site est tout aussi intéressant que ta boutique sur la marketplace où ils t’ont trouvé. Il faut donc que tu mettes des créations différentes sur tes deux espaces de vente, sinon pourquoi iraient-ils sur ton site ?

Tu peux éventuellement mettre tes mini-séries et garder les pièces uniques sur ton site. Ou bien ne mettre qu’une sorte de produit qui se vend bien sur les marketplace et garder les autres sur ton site, mais pour ça, il faut avoir du recul sur les résultats de tes ventes.

A toi de réfléchir et de trouver une stratégie adapté à ton produit. Et si tu ne sais pas quoi vendre en premier de manière réfléchie alors lance-toi avec un produit que tu “sens”. L’intuition est toujours de bon conseil !

 

plan marketing créatrice bijoux et accessoires

source : pixabay.com

 

3. Ne pas dupliquer ta fiche produit de ton site à la marketplace

C’est l’erreur que font beaucoup de créateurs qui se lancent dans la vente sur des marketplace. Moi même je l’ai fait peek

Je copiais le contenu des fiches produits de mon propre site pour le mettre sur la marketplace parce que j’y avais des produits similaires dans les deux. Par exemple, j’avais des miroirs de poche baroques sur le site de La Dame de Lys et sur ma page Etsy. Ce n’était pas les même, mais c’était la même base. Alors je copiais le contenu de la fiche produit de mon site pour la mettre dans Etsy et changeais juste quelques mots pour que ça colle au descriptif du miroir dans Etsy.

C’est une erreur gravissime ! (Si si je t’assure!) En faisant ça, je ruinais tout mon travail de référencement sur mon propre site ! Car Google déteste le duplicate content (contenu dupliqué pour les non-anglophones) et pénalise les pages à contenu dupliqué. Il pénalisait donc le référencement de mon site alors que je m’arrachais les cheveux pour le faire monter dans les résultat Google.

Garde ton contenu optimisé pour ton propre site et crées-en un autre pour la marketplace qui bénéficie déjà d’une meilleure visibilité que ton site.

D’ailleurs je t’ai écris un article pour t’apprendre à écrire des fiches produits qui font vendre ici : clic.

 

4. Faire vivre ta boutique sur ta marketplace

Il ne faut pas laisser ta boutique sur ta marketplace avec quelques produits et ne plus jamais y retourner. Il faut régulièrement mettre des nouveautés pour attirer plus de gens et l’attention du chef de produit de la marketplace. Participe aux différentes opérations commerciales menées par le site pour avoir encore plus de visibilité.

 

5. Ne pas baisser le prix de tes créations

Inutile de mettre tes créations moins chères sur la marketplace que sur ton site.

Déjà parce que tu payes une marge sur tes ventes dans les marketplace, donc tu devrais même rajouter cette marge à ton prix de vente.

Ensuite, parce que si tu réussis à attirer des clients de ta marketplace à ton site, ils ne comprendront pas la différence de prix et tu ne transformera pas l’essai car tu auras attiré une clientèle qui n’est pas prêt à payer plus.

 

6. Avoir une stratégie

Autant tu as une stratégie marketing pour ton entreprise créative (n’est-ce pas que tu en as une ? hein wondering), autant il faut aussi une stratégie marketing pour ta marketplace. Ces mots barbares ne cachent rien de compliquer, établir une stratégie marketing c’est prévoir des actions qui généreront des ventes. Comme anticiper tes mises à jour, te faire un planning de quand mettre des produits, lesquels et à quels prix (c’est à dire si tu fais des promo ou pas). Prévoir les fêtes auxquelles tu vendras plus pour adapter ta boutique à la demande et produire plus. Bref, avoir une vision sur un an si tu peux.

 

Si tu respectes ces 6 conseils, tu devrais réussir à vendre sur ta boutique marketplace et ton propre site sans trop de prise de tête.

Bien sûr, il ne faut pas baser toute la stratégie de visibilité de ton site la-dessus. Il faut que tu complètes avec un bon référencement naturel sur ton propre site, une bonne gestion de newsletter et une activité régulière sur ton blog et réseaux sociaux. Et ouai… Qui a dit que le métier de créatrice était simple ?

Tu as beaucoup de mérite d’en être arriver là. Même si tes ventes ne sont pas à la hauteur de tes espérances, dis-toi que d’autres n’ont pas oser se lancer.

Aies de l’estime pour toi et trace ton chemin !

 

23 Commentaires

  1. Alors moi j’ai fait l’inverse ahha !
    D’abord MarketPlace pour voir ce que cela donnait pendant que je n’étais pas encore déclarée en tant que pro.
    J’ai vu que ça touchait un peu les gens, et là ça y est le site arrive bientot !
    Quasiment fini !

    Les conseils numéro 2,3 et 5 sont extrêmement importants !
    Merci de m’apprendre quelque chose à chaque article ! Tu es au top !

    • et c’est très bien, c’est ce qu’il faut faire ! Créer son propre site demande beaucoup d’investissement soit en argent (si on le fait faire) soit en temps (si on le fait soi-même), alors commencer par une marketplace pour tester ces produits est une très bonne idée 😉
  2. Super les conseils ! J’ajoute ma petite pierre à l’édifice :

    Sur ezebee.com, il n’y a pas de commissions ou de marge prise par la plate-forme, donc il n’y a pas le souci de devoir augmenter les prix des créations 🙂

  3. Merci pour cet article encore très intéressant .
    Je suis sur ALM et j’ai tenté de faire mon site juste pour présenter mes créations. Mais dès que j’aurai mon siret, je le ferai évoluer pour pouvoir acheter directement.
    C’est vrai, ça prend un temps fou.
    J’ai essayé de faire un site avec wix et une fois qu’on a pris le coup, c’est assez simple.

    Peut être qu’un petit article sur les CGV serait bienvenu… Une suggestion comme ça 😉

  4. Bonjour
    Moi je n’ai pas un vrai site juste un blog où on ne peut pas acheter directement alors je fais l’inverse j’envoie les gens du blog sur les platefornes pour qu’ils passent commande.
    Très important le conseil de ne pas copier-coller le texte des fiches. Et c’est pareil entre deux platefornes :je fais des fiches différentes sur ALM Etsy Et DaWanda. C’est très important pour le referencement.
    Merci pour cet article
  5. Ah bein zut, j’ai tout faux alors!
    Je fais un copier/coller de mes fiches produits sur ALM/Etsy/site perso !!! C’est sur, c’est beaucoup plus rapide….pas besoin de se torturer l’esprit pour pondre 3 descriptifs différents 🙂
    Par contre, pour le 1 : je pensais qu’on avait pas le droit de mettre un lien de sa boutique perso ?!?!
    En tout cas, merci pour tous ces bons conseils…. 🙂
  6. Très bon article et des conseils juste ! Il est vrai que le Duplicate Content est une des principales sources d’un mauvais référencement, et Google est implacable par rapport à ça. Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc sur les marketplaces 🙂 http://www.vnconline.com/livre-blanc-marketplace.php
  7. Merci pour tous ces conseils ! Justement je suis en pleine construction de mon site perso et je me posais pas mal de question concernant la gestion de ma boutique ALM 😉 Je crois que tu as répondu à mes questions 🙂 Génial ! Au boulot maintenant !
  8. Bonjour,
    Je parcours en long et en large tous tes articles avant d’ouvrir ma petite boutique sur des marketplace.
    Je crée des sautoirs avec des tissage de perle. Cela représente 4-5 heures de travail et 5€ environ de coût matière. Si je rémunère mon travail à 15€ de l’heure (voir article comment intégrer sa rémunération dans son prix), je dois vendre mes bijoux 70€. Bon ça me parait élevé mais je sais qu’il ne faut pas dévaloriser son travail, ça contribue à la bonne image du produit… et surtout il faut bien définir sa clientèle cible pour que le prix soit accepté, donc je ne baisserais pas mon prix. Je suis donc dans les bijoux moyen de gamme. Pour toucher sa cible y a t-il selon toi des marketplace pour les bijoux bas-moyen-haut de gamme? Comment vraiment atteindre ma cible par les marketplace sur lesquelles il semble y avoir tout et n’importe quoi et surtout bien moins cher que moi.
    Je n’ai pas encore mon site car je souhaite d’abord faire un test sur les marketplace mais j’ai peur d’y être noyé, de ne pas vendre et de finir par me décourager.

    Merci pour toute l’aide que tu nous apportes.

    • : c’est une très bonne question !
      L’avantage des marketplace c’est qu’elles génèrent du trafic qualifié, ça veut dire des gens intéressés par les produits de créateurs sinon ils ne seraient pas là. Pour attirer TA clientèle cible à toi, ça passe par ton image ,ta présentation visuelle et tes fiches produits. Il faut que tu connaisses bien ta clientèle cible pour avoir une cohérence image/prix/produits et qu’elle se sente touché par ce que tu proposes. Ça te permettra aussi de savoir comment lui parler pour rédiger de bonne fiche produit qui feront mouche
  9. Bonjour,
    Merci pour cet article, et je constate que j’ai également tout faux.
    En fait j’ai commencé à vendre sur Alm pour voir si mon projet était viable. Après plusieurs mois de ventes je me décide donc à passer à la création de mon propre site, sauf que du coup j’ai fait des descriptifs très appliqués pour Alm et que je suis en panne sèche pour mon site. Certes je ne pensais pas dupliquer mes fiches, mais je voulais garder tout de même mes descriptifs… grrrr.
    Est-ce-que si j’inverse des tournures de phrase, il y a des chances que je ne sois pas remisée au fin fond des pages de résultats de recherches ?
  10. Super article, merci ! Le secteur du E-commerce connaît une croissance impressionnante depuis maintenant plusieurs années. Les solutions dédiées à la création de site E-commerce et de Marketplace sont de plus en plus nombreuses, ce qui peut rendre le choix de la bonne solution difficile pour le porteur de projet E-commerce. On vient de publier un comparatif des solutions de création de site E-commerce, avec 11 solutions passées au crible : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-ecommerce/articles/marketplace-ecommerce-comparaison-solutions/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

  11. Bonjour. Je trouve super ce blog. Tres instructif vraiment top. Alors ma petite question est pour un site ou marketplace tout sa que je ne connait pas encore tres bien … on peut vendre sans etre micro entrepreneur ? En tant que particulier voir si comme dans d’autre com le projet serait viable ? Merci ?
    • non . De toute façon, dans l’absolu, on ne test pas un projet créatif après l’avoir lancé, on le prépare avant de le lancer. Il faut étudier le marché, trouver sa signature artistique et sa clientèle cible et alors tu vendras =)
  12. Bonjour Mélanie,
    Merci pour tes conseilles c’est top ! je démarre mon activité dans la création de bijoux (Yquème Création) et c’est vrai qu’on est vite noyé. Ton blog me parle tu explique simplement et je ne suis pas habitué à suivre les blogueuses en temps normale mais je suis tombé sur ton site “par hasard” quand j’en avait besoin 🙂 donc je vais te suivre et lire un peu plus en détail ce que tu propose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *