Fiancer son entreprise créative avec un crowdfunding

Financer son entreprise créative avec un crowdfunding

Kesako un crod… Un crowfu… Un crowdfud… Rooooh un CROWDFUNDING ! (atésoué !giggle)

Le crowdfunding est un mode de financement participatif. C’est à dire que des gens financent ton entreprise de leur plein grès.

Si, si, ça existe shy

Ça se passe via des plateformes spécialisées sur le web. Il en existe plusieurs, même des spéciales “mode” !

En plus de t’éviter un emprunt avec intérêt à la banque, cette solution peut te fournir tes premiers clients (ou des nouveaux si tu es déjà en activité), c’est vraiment une aubaine !

Je suis convaincue que c’est la meilleure façon de se lancer dans l’artisanat ou de financer un étape importante de ton entreprise créative. Bien entendu, il y a un risque d’échec. Mais il n’est pas plus important que lorsque tu demandes un prêt à un banquier !

J’ai donc décidé de t’écrire un article complet sur le sujet, histoire que tu aies toutes les cartes en main pour te lancer et réussir ta campagne de crowdfunding.

 

 

Qui, quoi, où, quand, comment ?

Le crowdfunding s’adresse aux particuliers et aux entreprises. Il implique toujours un financeur et un créateur de projet.

Ce mode de financement plait de plus en plus pour les liens qu’on crée avec les créateurs d’entreprise et la transparence du financement. On sait concrètement à qui va l’argent et pourquoi.

Pour mettre en place un crowdfunding, il faut d’abord que tu choisisses une plateforme (je t’en parle plus bas), que tu y présentes ton projet et que tu le partages massivement pour atteindre ton objectif. En général, cet objectif doit être atteint ou dépassé pour que tu puisses recevoir tes dons. Mais sur certaines plateformes, tu reçois tes dons même si tu n’as pas atteint l’objectif.

Pour inciter les gens à participer, tu offres en général une contrepartie ou la pré-vente / pré-commande d’une de tes créations.

Il existe aussi la possibilité de participer au capital de l’entreprise ou de proposer un prêt, mais là ça dépasse largement nos besoins, donc je ne m’y suis pas intéressée. Si tu as besoin de plus d’infos à ce sujet, tu en trouveras en faisant des recherches sur le site Financement Participatif France.

D’ailleurs, d’après Financement Participatif France, le don moyen est d’environ 60 euros et le montant moyen collecté oscille entre 3 000 et 4 000 euros. Le taux de succès serait de 2 pour 3. Ce qui est plutôt pas mal laugh

 

Crowdfunding

Source : http://artjuice.net

 

Les plateformes de crowdfunding sont soumises à la même réglementation que les banques. C’est pour cela que tu dois fournir des documents officiels pour justifier ton identité.

Le site de la DGCCRF,de l’AMF et de l’ACPR te donnent plus d’informations sur la réglementation applicable.

 

 

Comment réussir sa campagne de crowdfunding ?

Avant

Avant de se lancer dans une campagne de financement par le crowdfunding, il faut bien que tu réfléchisses au projet que tu veux faire financer.

  • Est-il est viable ?
  • Est-ce qu’il est convaincant ?
  • Est-ce que tu as bien pris en compte tous tes besoins financiers pour établir le montant qu’il te faut ?
  • As-tu un réseau assez grand pour réussir à te faire financer ? Si non, quel levier médiatique pourrais-tu utiliser pour diffuser ton projet ?
  • Maitrises-tu assez la communication pour faire connaître ton projet de financement participatif ?
  • Mais surtout, as-tu du temps à consacrer à la campagne de comm que tu devras mener pour avoir ton financement ?
  • Réfléchis aussi aux contreparties que tu vas proposer et assure-toi qu’elles ne te fassent pas perdre de l’argent, sinon tu auras fait tout ça pour rien.
  • Vérifie bien les règlements des plateformes de crowdfunding qui t’intéressent avant de faire ton choix. Histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Plus globalement, il faut aussi que tu réfléchisses à l’image que tu veux transmettre et donc à l’histoire que tu vas raconter. Je ne dis pas de raconter des salades hein, mais de faire du storytelling comme expliquer dans cet article : CLIC. Dans notre milieu c’est assez simple car c’est souvent notre histoire personnelle qui se mêle à celle de notre entreprise créative. Tu n’as pas besoin de broder une histoire autour de ta marque, elle en a déjà une, la tienne ! Sauf qu’il y a plusieurs histoires dans ton histoire, donc reflechis à ce que tu veux transmettre à travers ton projet créatif.

Attention à ne pas franchir la ligne rouge avec ton histoire, le but n’est pas de quémander auprès des gens. Ça, ça ne marchera pas. Il faut que tu te “vendes” le plus humainement possible. Que tu parles de coeur à coeur de ton projet créatif et des valeurs que tu veux transmettre.

Montre aussi tes créations et ton savoir-faire. Si tu n’as pas encore de créations, crée des prototypes pour avoir quelque chose à montrer. Joue la transparence à 100%.

 

crowdfunding créateur bijoux accessoires vêtements

source : pixabay.com

 

Pendant

Pendant la campagne il faut que tu communiques encore et toujours ! Sans relâche, tu dois partager le lien de ta campagne de financement auprès de ton entourage personnel et professionnel.

Explique ton projet, parle des avancés de ta campagne, des contreparties. Si tu as un blog, utilise-le ! Sinon envoie des mails et partage sur les réseaux sociaux.

Tous les jours tu dois en parler au moins une fois !

Contacte la presse, envoie un dossier de presse ou organise une rencontre dans ton atelier en invitant plusieurs journalistes. Montre-leur ton savoir-faire et explique que tu es actuellement en train de mener une campagne de financement participatif pour ton projet. En  général ce genre d’histoire plaît à la presse smile

L’idéal est de te faire un plan de comm. C’est à dire de planifier les actions de communication que tu vas faire chaque jour pendant la durée de la campagne. Comme ça tu seras hyper efficace et tu auras du recul sur ce que tu dois faire ou non.

 

Après

Si ta campagne n’a pas marché :

  • Analyse ton échec. On a toujours beaucoup de chose à apprendre d’un échec, c’est hyper stimulant je trouve !
  • Remercie les donateurs qui ont participé. Mais ne le fais pas sur un ton défaitiste. Soit positive et propose-leurs de rester en contact avec toi pour être informés de tes nouvelles à venir. S’ils ont cru en ton projet au point d’y participer financièrement, il y a de grandes chances pour qu’ils deviennent des clients à l’avenir lookdown

Si ta campagne a réussi :

  • Remercie chaque donateur et envoie-leur leurs contreparties sans fautes !
  • Si tu peux, ajoute un petit cadeau dans leur paquet pour leur montrer ta reconnaissance. Ils auront l’impression d’être chouchouté et d’en avoir pour leur argent. C’est le meilleur moyen d’en faire des clients fidèles Cela peut être des cadeaux partenaires comme je l’explique dans l’article “Deviens inoubliable pour tes clients en 2 étapes (CLIC)“.
  • Propose-leurs de rester en contact avec toi pour être informés de tes nouvelles à venir.

 

 

Elufée, créateur français bijoux

Photo d’Elufée

 

 

Elufée et sa campagne de Crowdfunding réussie.

Dans ma vie de créatrice de bijou j’ai tenté un financement participatif pour un projet de calendrier. Mais j’me suis auto-sabotée et j’ai échoué. Je me suis dit que l’avis d’une créatrice qui a réussi sa campagne te serait utile. J’ai donc contacté Elodie, créatrice de la marque Elufée.

Elufée est une marque Normande qui existe depuis 2010 et qui a obtenu le titre “Artisan d’Art” en 2013. Elodie y crée des bijoux et accessoires à base de matériaux recyclés. Surtout le cuir, le laiton et d’autres textiles.

 

Comment t’es venu l’idée de passer par un Crowdfunding ?

Tout est parti d’une discussion avec des artisans d’arts et de notre façon de travailler. On m’a parlé d’une machine qui révolutionnerait mon temps de travail et me ferais donc gagner du temps. Super, sauf que la machine coutait 700€ et que je n’avais absolument pas les finances pour la payer. Et puis à l’époque, j’avais envie d’investir dans d’autres choses matériels, comme des tote-bags, un terminal bancaire, des cartes postales pour ma com. Bref, pleins de choses J’ai donc penser au financement participatif. Je connaissais ce principe pour avoir déjà donné et des amis avait déjà monté leur projet.

Comment as-tu choisi ta plateforme ?

Pour la plateforme hmm… Je connaissais déjà ulule et j’hésitais avec une autre plateforme mais j’ai trouvé ulule très propre et clair au niveau du design. Et franchement je te le conseille car l’équipe Ulule est vraiment super top!

Tu as atteint ton objectif et même plus, ta campagne a été un vrai succès ! Comment t’y es-tu prise ?

L’essentiel pour réussir une campagne se joue sur plusieurs points.

Déjà faire des visuels clair comme un graphique, des photos et si tu peux une vidéo de présentation.Au niveau du texte, il faut que tu sois très clairs dans tes propos, bien expliquer sans en dire trop car après la lecture devient trop longue. C’est le plus difficile, car il faut quand même que tu expliques bien qui tu es et le but de ton projet. C’est un des points le plus important. Pour ma part c’est sur ça que j’ai le plus bossé. N’hésite pas à demander a une personne qui te connait et qui écrit bien de t’aider.

Ensuite, l’autre point important est de bien suivre les étapes. C’est a dire que tu vas travailler par cercle. Dès que ton projet est en ligne, le premier cercle de personnes prévenues sont les amis et la famille proche, genre 6 personnes, ensuite tu élargis ton cercle aux amis et famille en générale. Et après ça, dès que tu passé les 30% de financement, tu peux partager sur tes réseaux sociaux, blog, presse etc. Je pense qu’il est hyper important de suivre ces cercles. En recherchant sur le net, tu as pleins d’explication !

Concrètement, tes dons t’ont-ils suffi pour te lancer ?

Alors ces dons ne m’ont pas aidé à me lancer car mon entreprise avait déjà 5 ans. Par contre, j’ai vraiment gagné en terme de fonctionnalité, en assurance et en méthode de travail. Si c’était à refaire je le referais, car c’est un super projet et humainement, clairement, c’est fou !

Cette expérience t’a-t-elle apporté plus que des investissements ? Des clients, des opportunités ?

Ce projet m’a donné plusieurs opportunités en terme de d’influence car j’ai pu être contacté par plusieurs magasine et ma clientèle c’est élargie aussi.

 

Voici le lien de sa page de présentation pour sa campagne de financement sur Ulule : CLIC !

crowdfunding ouvrir son entreprise créateur bijoux

source : http://www.bpifrance.fr

 

Liste des plateformes

La liste que je te présente ici est non-exhaustive. J’ai noté celles qui sont les plus susceptibles de t’intéresser.

Si tu veux une liste complète, tu peux la trouver sur le site de Bpifrance ici : TousNosProjets.fr

Il y a aussi les sites Alloprod et Good Morning Crowdfunding  qui informent et recensent les plateformes dans un annuaire par catégorie de projets.

Les premières à s’être créées sont les suivantes :

Babeldoor
Kisskissbankbank
Ulule

D’autres sont spécialisées dans les projets responsables :

 SPEAR
Ecobole
Arizuka
Mymoneyhelp
Cowfunding
United Donations
Bulb in town
Zeste

Une autre plateforme est dédiée aux femmes qui entreprennent :

MyAnnona

Enfin certaines s’adressent à des entreprises déjà créées et ayant des projets de développement :

Smart Angels
Anaxago
FinanceUtile
Afexios
Wiseed
Particeep
Happycapital
Mynewstartup
Kiosktoinvest
Sowefund

Parmi elles, une plateforme dédiée à la mode :

Iamlamode

 

crowdfunding pour créateur bijoux, créateur vêtements

source : pixabay.com

 

Pour aller plus loin

Guide du financement participatif à destination du grand public
Guide du financement participatif à destination des plateformes et des porteurs de projet
Financement Participatif France
Association Française de l’Investissement Participatif
Le guide du crowdfunding
Si tu ressens le besoin de te former pour réussir ta campagne, Michael Paes, expert indépendant en financement participatif tient un blog très complet et propose des formations complètes en présentiel dans toute la France.

 

 

Conclusion

Voilà, tu l’auras compris le Crowdfunding peut te servir un jour. En tout cas, à titre perso, je trouve que c’est un excellent moyen de financer son entreprise sans passer par un système qui engraisse des banques trop gourmandes et capricieuses.

C’est un moyen beaucoup plus humain qui en plus peut t’apporter des opportunités. Alors, si un jour tu as besoin de financement, penses-y !

Un p’tit mot ou partage d’expérience fait toujours plaisir et/ou enrichit les connaissances des Pies, alors laisse-nous un petit commentaire heart

Tu veux vendre tes créations et vivre de ta passion  ?

Prouver à tata Jeanette que non, ton projet créatif n'est pas juste un hobby qui te coûte cher ?

Le meilleur de mon contenu est dans l'abonnement Premium La Pie Maligne. Grâce à lui, tu deviendras une cheffe d'entreprise du tonnerre et tata Jeanette aura juste à fermer enfin son clapet

5 bavardages
  • BALLESTER
    29 juin 2017 at 0 h 06 min
    Un très bel article, et de riches conseils pour ce lancer ave un financement participatif, j’ai moi même fais appel à un site participatif pour créer mon activité de création de bijoux , j’avais choisi Ulule et ça a été pour moi une expérience incroyable, que jamais je n’oublierai. D’ une part tu n’es plus seule dans ton projet de création parce que tu fais appel à tes amis, tes connaissances etc… et tu es comme portée par toute une communauté qui y croit et qui partage ton projet et tes ambitions , tu fais en même temps ta com parce que tu parles de toi de ton savoir faire , de tes projets d’avenir et ça ce ne sera plus à faire par la suite tu es déjà entrain de développer et fidéliser ta clientèle et d’autre part tu réalises une étude de marché en live ! tu vois si tes créations plaisent , tu cible mieux ta future clientèle tu reçois des commentaires, des réactions, tu commences à te projeter et surtout tu prends confiance en toi ! et tu y crois !je ne peux que recommander ce mode de financement pour entreprendre.
  • BALLESTER
    29 juin 2017 at 0 h 16 min
    Un très bel article, et de riches conseils pour se lancer avec un crowdfunding, j’ai moi même fais appel à un site participatif pour créer mon activité de création de bijoux , j’avais choisi Ulule et ça a été pour moi une expérience incroyable, que jamais je n’oublierai. D’ une part tu n’es plus seule dans ton projet de création parce que tu fais appel à tes amis, tes connaissances etc… et tu es comme portée par toute une communauté qui y croit et qui partage ton projet et tes ambitions , tu fais en même temps ta com parce que tu parles de toi de ton savoir faire , de tes projets d’avenir et ça ce ne sera plus à faire par la suite tu es déjà entrain de développer et fidéliser ta clientèle et d’autre part tu réalises une étude de marché en live ! tu vois si tes créations plaisent , tu cible mieux ta future clientèle tu reçois des commentaires, des réactions, tu commences à te projeter et surtout tu prends confiance en toi ! et tu y crois ! je ne peux que recommander ce mode de financement pour entreprendre, c’est enrichissant humainement et c’est la porte ouverte à toutes sortes d’ opportunités, rien à voir avec un prêt bancaire ! mais ça demande un important travail de préparation où il faut se donner à 200 % !
  • dominique dupont
    29 juin 2017 at 9 h 06 min
    Très bel article sur le crowdfunding !

    Je suis moi même en plein milieu d’un financement participatif sur kisskissbankbank…

    Il est vrai que l’encadrement est très bon et que l’on ne se sent pas seul, cela motive à communiquer encore et encore.

    Même si je n’en suis encore qu’à 40% de l’objectif, je suis positive et confiante !

    J’ai contacté la presse qui va faire un petit article sur une journée porte ouverte que j’organise pour l’occasion, nous verrons ce que cela va donner !

    Quoi qu’il en soit, je pense que la publicité amenée par ce genre de projet est tout bénéfice et que l’expérience vaut la peine d’être tentée, puisqu’au final il n’y a rien à perdre mais tout à gagner.

    Depuis le début de la campagne, je vois effectivement plus de passage sur mon blog et sur ma boutique en ligne, c’est déjà très très bien.

    Je suis associée dans ma boutique avec d’autres artisans dont je parle dans mon projet et eux aussi voient une différence de trafic sur leur site.

    Alors je ne peux que recommander à celles qui hésitent encore de se lancer dans l’aventure, et de me suivre pour voir comment va se terminer la mienne !

    Merci pour l’article et bonne journée !

  • Emma
    3 juillet 2017 at 11 h 46 min
    Et est-ce que vous savez si on peut faire appel au crowfunding pour tenter de financer une formation svp ??

Laisser un bavardage