fermeture ALM conseil aide

Fermeture d’ALM : conseils pour bien rebondir

Je pense que tu as entendu LA nouvelle de ce lundi qui a secoué le monde créatif : ALM annonce par mail qu’elle ferme ses portes à la rentrée.

J’ai lu beaucoup de témoignages de créatrices désemparées, en colère, acceptant ou refusant la nouvelle.

Quelque soit ton ressenti, pour la pérennité de ton business, il y a des choses que tu peux mettre en place et d’autres que tu dois éviter.

J’ai décidé de t’écrire cet article cette nuit, non pas pour te parler de l’aspect technique des choses mais pour t’apporter mon aide, mon point de vue et t’aider à rebondir au mieux.

 

stopper l'echec

Comment stopper l’échec et réussir pleinement ton projet créatif

Tu t’épanouis personnellement dans tout ce que tu fais avec ton projet créatif (création, rencontres, découverte de toi-même et de ressources insoupçonnées) mais tu as cette impression d’être dans un cycle de réussite en demi-teinte voire d’échec.

Tout ce que tu entreprends réussit à moitié et parfois pas du tout. Tu ne gagnes pas assez de d’argent pour vivre et ça te met une pression de dingue car la société (et ton entourage, soyons honnêtes) mesure la réussite de ton projet à ton C.A. Ton épanouissement personnel ne compte pas pour eux (mises à part quelques exceptions)… Car dans notre société s’épanouir c’est du confort, ce qui compte c’est gagner de l’argent et aller plus vite, toujours plus vite. Tu es dans une sorte de spirale négative, surtout entretenue par les autres !

Tu rêverais de savoir comment stopper l’échec et réussir pleinement ton projet créatif ?

Et si je te dis que tu peux avoir le contrôle sur tout ça, tu me crois ?

Comme toi, avec mon projet créatif, j’étais dans cette spirale négative.

Pendant 5 ans !

C’est long.

Alors oui, je me suis épanouie personnellement avec mon projet créatif et je ne regrette rien ! Mais si j’avais su ce que je sais aujourd’hui, j’aurais transformé cette spirale négative en positive et mon projet aurait été infiniment moins compliqué !

Du coup, j’ai envie de te transmettre ce que j’ai appris ces dernières années. Cette analyse est un peu plus “spirituelle” que d’habitude, mais je vais te donner des outils vraiment efficaces pour stopper l’échec et réussir pleinement ton projet créatif.

C’est parti !

arrete-de-creer

Si tu fais ça, arrête tout de suite de créer !

Aujourd’hui, je t’écris un article un peu coup de gueule… Bon ok, un peu beaucoup en fait laugh

Plus j’avance avec le blog (merci beaucoup pour ta fidélité et tes mots d’amour heart ), plus j’en entends des vertes et des pas mûres. Que se soit en lisant des mails de créatrices qui m’écrivent, ou via des témoignages d’autres créatrices qui se confient à moi.

Je pense qu’il est temps de faire une mise au point un “peu pas très beaucoup” agréable sur le métier de créateur. Car certains et certaines font VRAIMENT n’importe quoi en terme de création ou d’entrepreneuriat et rendent notre avenir dans l’artisanat et les métiers d’art encore plus difficile qu’il ne l’est déjà thumbsdown

Déjà qu’on a pas (ou si peu) de reconnaissance au niveau de l’administration française, si même dans “notre camp” ça fout la merde, on est pas sorti de l’auberge, moi jte l’dis !

Si tu te reconnais dans les erreurs de cet article, ce n’est pas grave si c’est parce que tu débutes, que tu manques d’infos et d’expérience pour avancer en faisant bien les choses. Tu es là pour faire évoluer ton projet ou entreprise créative et devenir un véritable chef d’entreprise qui déchiiiiiiire  !

Mais, si tu fais n’importe quoi sciemment, sans aucune considération pour tes “collègues” artisans, arrête tout de suite de créer !

Sérieusement.

 

erreurs qui decredibilise ton travail creatif

Les 11 erreurs qui décrédibilisent ton travail créatif

Dans un précédent article, nous avons vu les 10 erreurs qui décrédibilisent ton projet ou entreprise créative. Ces erreurs là, avaient plus à voir avec la partie communication ou administration de ton entreprise créative.

Aujourd’hui, nous allons voir les 11 erreurs qui décrédibilisent ton travail créatif, c’est dire les problèmes sur tes créations directement. De mauvaises finitions peuvent vraiment donner une image très négative de ton travail créatif. Alors soit attentif/ve à ce qui va suivre.

Action !

echec entreprise créative

Autopsie de l’échec d’une entreprise créative, La Dame de Lys

Et oui, je n’ai pas honte de le dire, j’ai échouée avec ma marque La Dame de Lys. Même si je faisais des ventes et même si mon entreprise évoluait, c’était trop peu en trop de temps !

Parce que je n’y connaissais rien en marketing et que je voulais juste vendre ce que je faisais, sans réfléchir. Mais créer ce qu’on aime, ce n’est pas créer ce que le client attend. Résultat : j’ai passé 5 années à galérer et à risquer la ruine de mon couple, même si j’en garde un excellent souvenir.

Je n’ai pas l’échec amer. Bien au contraire. Grâce à La Dame de Lys, j’ai appris énormément de choses, qui me servent maintenant, pour t’aider toi et t’apprendre à ne pas faire les même erreurs que moi ! smile

Alors, installe-toi et prend des notes, voici l’autopsie de l’échec d’une entreprise créative.

vendre ses création et être salariée, les erreurs à éviter

Vendre ses créations et être salarié : 5 erreurs à éviter

On peut parfaitement vendre ses créations et être salarié(e) hero

Pour certain(e) c’est plus sécurisant financièrement.

Pour d’autres, il est nécessaire d’avoir un emploi, de sortir de la maison.

A chacun ses besoins et ses envies smile

Cependant, cumuler un emploi salarié à mi-temps ou en temps-plein et une activité en micro-entreprise nécessite une organisation plus rigoureuse.

Il y a des erreurs à éviter pour que tout se passe bien.

Voici un petit classement.

 

10 erreurs qui decredibilisent ton entreprise

Les 10 erreurs qui décrédibilisent ton projet ou entreprise créative

S’il y a bien 10 erreurs qui décrédibilisent ton entreprise créative, ce sont celles que nous allons voir ci-dessous.

Elles peuvent sembler anodines de prime abord, mais elles nuisent vraiment à ton image de professionnel(le).

Alors si tu veux donner une image plus pro, de toi et de ton joli travail, ne néglige pas les détails qui suivent.

C’est parti mon kiki lookdown